Samedi 20 août 2016 à 10:05

Bretagne

http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/Chlorella.jpg

    Sur les plages de Carnac, il y a toujours des algues, amenées par les marées, que les services de nettoiement ramassent presque tous les jours et dont ils se servent comme engrais.
    Surtout des goémons bruns, avec leurs petites boules creuses qui servent de flotteurs,, mais diverses autres algues, vertes, brunes, rouges, haricots de mer, varech, laminaire ou spiruline, et quand il fait chaud, les algues vertes pales, gluantes, qui se déposent et pourrissent au soleil si on ne le enlève pas, produisant de l’hydrogène sulfuré, toxique.
    Et dans une crique appelée le Pô, où les ostréiculteurs cultivent leurs huitre, on trouve aussi des champs de salicorne, une algue qui ressemble à de la ciboulette, et que l’on vend ensuite en pot dans du vinaigre, comme des cornichons. C’est d’ailleurs excellent.

    Les algues ont en effet de nombreuses applications au service de l’homme.

    Tout d’abord, le principale, dans l’industrie cosmétique. On les utilise pour les crèmes pour le visage et le corps, les lotions pour le corps ou dans certains produits minceurs.

    Les algues sont aussi utilisées en cuisine. En bord de mer, on trouve des pains aux algues chez le boulanger et des pâtés aux algues chez le charcutier, et on trouve de nombreuses recettes sur internet. On les incorpore dans d’autres mets, des rillettes par exemple, un peu comme un condiment, comme du persil ou de la ciboulette. On peut aussi faire de la mayonnaise aux algues, mais j’avoue que je le préfère sans.
    C’est bon en général, et c’est aussi bénéfique au plan santé. Riches en fibres, en minéraux, en oligo-éléments, elles sont pauvres en calories.

    Toutes le algues ne sont pas bénéfiques; certaines sont toxiques.
    Certaines personnes sont allergiques à certaines algues, qui provoquent de eczéma.
    D’autres algues produisent des toxines qui peuvent provoquer des dérèglements gastro-intestinaux, qui peuvent durer plusieurs jours mais guérissent spontanément.
    Quelques algues enfin, les dinoflagellés, provoquent des fourmillements, des engourdissements et des maux de tête, et dans les cas les plus graves, certains muscles sont paralysés et respirer devient difficile.
    Il ne faut donc pas consommer une algue qu’on ne connaît pas, sans consulter le pharmacien.
Par autresrimes le Dimanche 21 août 2016 à 11:00
un poètique bonjour Jean-pierre

oh oui il 'y a de bonnes algues et d'autres par contre qui sont toxiques . l'on trouve ce problème aussi dans certains fleuves (---) ou des algues ou plantes poussent à grande vitesse et envahissent , étouffent le reste autour, donc l'homme doit les combattre pour préserver au mieux ses aquatiques lieux (---) .

bon dimanche et A+ du troubadour Emmanuel
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3277008

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast