Mardi 10 août 2010 à 9:48

Zoologie, botanique, évolution

    Je vous dirai quelques mots aujourd’hui de l’anatomie d’une huître et de sa reproduction, plutôt originale.

    L'huître a un corps mou, contenu dans deux valves (coquilles) : c'est un mollusque bivalve.
    Le manteau est ce fin voile de chair au contact de la coquille,qui assure sa croissance et son développement . Il contribue aussi à la fabrication de la nacre qui en recouvre l'intérieur.
     La charnière commande l'ouverture de l'huître tandis que le muscle adducteur la maintient fermée.
     Les branchies ont deux rôles bien distincts : la respiration et l'apport des matières nutritives jusqu'à la bouche de l'huître.
     Si une huître est bien ouverte, il arrive qu'on voie encore battre le coeur de l'huître qui se situe juste au-dessus du muscle adducteur. Le sang de l'huître est incolore.

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux2/corpshuitre.jpg

    Les huîtres sont des organismes pouvant filtrer de 1 à 16l d’eau par heure en régime normal.
    Dans une cavité s’ouvrant sur le milieu extérieur abritant les branchies et l’anus, des cils vibratiles créent un courant d’eau assez faible (de l’ordre de 4cm/min) qui passe sur les branchies. Les particules contenues dans l’eau sont alors triées selon leur taille, le tissu branchial recouvert de mucus constituant un véritable système de grilles. Les particules de taille supérieure à 10 µm sont englobées de mucus et rejetées. Les parcelles alimentaires retenues sont ensuite transportées par action ciliaire jusqu’à la bouche, qui se présente comme une fente terminale formée de deux lèvres soudées et terminée par quatre palpes
    Au niveau de ces palpes s’effectue un second tri selon la taille et la présence d’ornementations sur les particules. Puis ils amènent les particules à l’œsophage court, à paroi ciliée et recouverte de mucus, conduisant à son tour les particules vers l’estomac, lieu d’un nouveau tri selon la valeur nutritive cette fois.     Dans l’estomac une tige entraînée par des cils vibratile à 890 tours par minute, effectue un broyage mécanique, aidée par des grains de sable et une attaque enzymatique transforme le bol alimentaire en « soupe nutritive »
    Les déchets de cette digestion passent dans l’intestin, sont englobés dans du mucus et sont rejetés sous forme de fécès.
    Le trajet complet d’un aliment dans le tube digestif d’une huître dure de 80 à 150 min.(comme une machine à laver lol)
    Les huîtres se nourrissent de phytoplancton* en suspension dans la colonne d’eau. Elles peuvent filtrer en 24 heures à travers leur cavité palléale une masse d’eau correspondant à plus de 1500 fois le poids de la nourriture retenue.
    Elles sont également de très bon bioaccumulateurs de polluants et de métaux lourds, qu’elles stockent dans leur glande digestive à de fortes concentrations,  ce qui peut poser un problème sanitaire lorsqu’elles sont consommées par les hommes qui ingèrent alors le polluant.
    En outre les branchies recueillent l’oxygène de l’eau nécessaire à la respiration de l’huître (quelques milligrames d’oxygène par heure).

    Les huîtres ont une reproduction originale.
    En effet elles se sont soudées à leur support étant toutes jeunes grâce à une sorte de cimant, y fixant leur valve  la plus bombée , la valve plate servant de couvercle. Dans ces conditions, pas question de rencontres amoureuses.
    Pour pouvoir se reproduire une huître doit donc expulser ses cellules sexuelles dans l’eau, en synchronisme avec ses voisines.

    Comment faire pour que l’on soit certain qu’il y ait des mollusques mâles et femelles dans les environs : chez les huîtres plates on change tout simplement de sexe et même plusieurs fois dans sa vie si c’est nécessaire. !
    L’équilibre filles/garçons est commandé par des phéromones que l’eau propage. La petite huître plate commence par être mâle, puis arrivée à maturité elle devient femelle et émet des phéromones qui vont empêcher trop de collègues de jouer aux transsexuels. Le message est maintenu tant qu’il y a suffisament de femelles, mais si la proportion diminue, celle des phéromones également et de nouveaux mâles changeront de sexe. A l’inverse si les mâles sont en extinction, des femelles redeviendront mâles.
    Ce serait vraiment drôle s’il en était ainsi chez les humains lol.
    L’huitre femelle plate aspire les spermatozoïde dans l’eau et incube les oeufs, envahie par leurs glandes sexuelles gonflées à bloc  et qui forment un sac laiteux blanchâtre entre mai et août

    Les huîtres creuses sont moins fofoles. Les sexes sont séparés toutefois la même huître peut être une année mâle et l'année d'après femelle. la température et la salinité de l’eau provoque l’expulsion des spermatozoïdes et des ovules et la fécondation a lieu dans l’eau.
    Cette fécondation donne lieu à des larves et l'huître creuse est en quelques sortes vivipare.
    Une huître peut produire jusqu’à plusieurs millions de larves qui 24 heures après leur éclosion commencent à produire leur coquille. et cherchent un support où se fixer. Mais beaucoup sont la proie de prédateurs et seules quelques dizaines arriveront à mâturité.

   
Dans le prochain article, je vous parlerai de l’amour débridé des “crépidules” et du plus long zizi du monde, celui des balanes.
    Ames trop prudes s’abstenir lol

   
   
Par maud96 le Mardi 10 août 2010 à 20:39
J'aime beaucoup cette idée de pouvoir, de temps à autre, dans sa vie, changer de sexe, pour devenir soit garçon, soit fille... La compréhension entre les sexes y gagnerait, et bien des phantasmes seraient ainsi assouvies. Bienheureuses huîtres ! ... sauf que d'être mangée toute crue en fin de parcours refroidit mon enthousiasme !
Par Carmina Johnston le Mardi 14 juillet 2020 à 12:12
Super rapport, merci beaucoup pour ce job que vous faîtes
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3027179

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast