Vendredi 1er juillet 2016 à 10:09

Paysages

 
   U  
http://lancien.cowblog.fr/images/Vegetationarbres2/IMG.jpg

 Une de mes filles m’a offert un livre extraordinaire, qui décrit les règles géométriques dans le monde végétal, les règles héréditaires dues à l’ADN, mais aussi les anomalies.
Il s’appelle « La géométrie dans le monde végétal » d’Elisabeth Dumont. (Editions Ulmer).
    Ce livre est intéressant en matière de biologie végétale, mais surtout ses illustrations sont des photos souvent extraordinaires.
La nature est bien faite, mais on trouve cependant des cas assez extraordinaires et c’est intéressant de les expliquer.

http://lancien.cowblog.fr/images/Vegetationarbres2/IMG0001.jpg      Certains arbres ont été malmenés pendant leur jeunesse, soit que le sol ait été trop meuble et se soit révélé incapable de leur fournir une assise solide, soit que le vent les ait malmenés, de telle sorte qu’ils se sont couchés. (photo au début de l'article).
    Mais ensuite ils se redressent somme vous le voyez sur cette photo.
    Le tronc fabrique en effet un bois de réaction pour l’obliger à retrouver la verticale.
                - pour un pin, (1) ce bois va se développer sur la face inférieure comprimée, et il va pousser le tronc pour qu’il se courbe peu à peu vers le ciel.
                - pour d’autres arbres, (2), c’est au contraire un bois de traction qui va se développer sur la face supérieure et qui va tirer l’arbre pour qu’il se redresse.
    En fait les arbres sont anatomiquement sensibles à la verticalité, probablement en partie à la gravité et en partie à la lumière et au soleil de midi..


     D’autres arbres au contraire sont naturellement très tortueux.  Ils ont génétiquement perdu cette sensibilité à la gravité.
     La première photo,  montre un hêtre de la forêt de Verzy au sud de Reims.
     La seconde photo ci-dessous un saule tortueux.
J’ai connu dans le jardin de mes parents, un sophora, qui était également fort tortueux.
     Il arrive d’ailleurs assez bizarrement qu’un branche de ces arbres s’élève verticalement vers le ciel, ayant probablement subi une mutation génétique inverse.

http://lancien.cowblog.fr/images/Vegetationarbres2/hetretortueux.jpg


























http://lancien.cowblog.fr/images/Vegetationarbres2/sauletortueux.jpg
























     Le caractère tortueux est conservé sur un arbre descendant des arbres initiaux.
    Mais le nombre d’arbres « bizarres » est très important dans la forêt de Verzy, par exemple. On soupçonne que la modification génétique initiale a peut être été produite par un virus, enfoui dans le sol de la forêt.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3276768

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast