Jeudi 20 août 2020 à 11:27

 Les médicaments contre le covid19

       Plusieurs correspondant(e)s m'ont demandé de faire le point sur les médicaments contre le covid19. Je vais essayer de répondre à votre delmande, mais c'est assez technique et mes explications risquent d'être soit peu claires, soit fastidieuses (ou les deux ! ).
        Il faut d'abord savoir un peu comment fonctionne une cellule animale et je ferai un bref résumé.

        Ensuite je publie une planche du journal La Recherche, qui explique l'action des médicaments. 
       Je résumerai ensuite pour d-ceux qui reculeraient devant cette lecture un peu aride et je vous donnerai quelques nouvelles des essais en cours.

      Les cellules humaines sont des cellules dites "eucaryotes", car elles ont un noyau et divers organes distincts et bien délimités. (contrairement aux bactéries, qui sont en général "procaryotes", tous les éléments intérieurs étant mélangés, et la cellule n'ayant pas de noyau.).

     Le schéma ci-dessous montre les divers éléments d'une cellule eucaryote :

Les médicaments contre le covid19

         La cellule est majoritairement composée d'eau, et pour qu'elle soit confinée, la membrane dite "plasmique" est composée de lipides (des graisses - l'eau et l'huile ne se mélangent pas !). Elle limite l'intérieur de la cellule que l'on appelle le "cytoplasme".
        La cellule est une petite usine et comprend principalement :
                    - du noyau qui contient chromosomes et ADN.
                    - des mitochondries, qui produisent de l'énergie chimique (grâce à de transformations chimiques, notamment de l'adénosine phosphatée), pour alimenter les transformations cellulaires.
                    - de l'appareil de Golgi, et le réticule endoblasmique, qui fabriquent les protéines nécessaires à la vie de la cellule et notamment sa reproduction, à partir d'acides aminésceci sous le contrôle de l'ADN et des ARN messagers qui en dériven et que lisent lesribosomes..
                
         Voici maintenant la planche résumant les actions du covid 19 sur la cellule et celles des médicaments antagonistes. ce schéma est très réduit et pour le lire, je vous conseille le sortir du blog sur votre bureau d'ordinateur et de l'agrandir, pour pouvoir lire le texte.

Les médicaments contre le covid19

      Résumons très rapidement ce  schéma : 
                - le virus, grâce à des protéines spécifiques s'accroche à la cellule, fusionne avec la membrane cellulaire et injecte son ARN dans le cytoplasme de la cellule. Le "camostat mésylate" et "l'hydroxychloroquine" sont sensés empêcher cette opération, en bloquant les protéines du virus.
               - le virus va se servir de ribosomes pour lire son ARN et le transformer en polypeptides qui serviront ensuite à la synthèse de nouveaux virus. Le "Lopinavir " et le Elle est très réduite et pour la lire, je vous conseille la sortir du blog sur votre bureau d'ordinateur et de l'agrandir, pour pouvoir lire le texte. sont censés empêcher cette opération.
               - enfin le virus va se servir de l'appareil de Golgi de la cellule, pour assembler les polupeptides sous formées éléments constitutifs du virus et les virus ainsi créés sont expulsés de la cellule (et vont en contaminer d'autres)? Le "Remdésivir" et le "Favipiravir"sont censés empêcher cette opération.

          Divers essais cliniques ont été faits soit sur des malades hospitalisés, soit moyennement, soit gravement atteints. Les quatre premiers médicaments n'ont pas montré une efficacité intéressante.
           D'autres essais ont eu lieu sur des malades atteints récemment ou de façon bénigne, pour voir si 'son pouvait enrayer la progression de la maladie, en abaissant la charge virale.
D'autres molécules ont aussi été essayées dans ce but et pas uniquement des antiviraux, mais par exemple l'azythromycine, un antibiotique qui agirait sur des bactéries qui participent aux cotés du virus à l'infection des poumons.

          Le fameux essai européen Discovery, qui devait, à partir du 22 mars, avoir lieu sur 3100 patients, n'a pu rassembler que 750 volontaires, tous français à l'exception d'un luxembourgeois.Chaque produit est testé sur 150 patients ce qui est insuffisant pour tirer des conclusions valables.
          A mi-essai, les scientifiques savent qu’aucun de ces médicaments testés n’est l le remède miracle. : pas d’effet notable sur le Covid-19 pour l’hydroxychloroquine. Pour le remdesivir et l'association de lopinavir et ritonavir), un petit effet, mais  rien de spectaculaire.
      Toutefois l'es essais portent sur des patients hospitalisés et donc atteints sérieusement. On n'a pas de conclusions sur une diminution des effets chez des personnes moins atteintes;

         Un autre essai important a débuté au début juin-llet, mené par une centaine de pays sur 5500 patients : Solidarity, mais ses résultats ne seront connus que vers la fin de l'année.

         En ce qui concerne la lutte en début d'infection, pour l'enrayer en stimulant les défenses immunitaires, les laboratoires anglais annoncent qu'un médicament à base d'interféron (le SNG001) réduirait de 79% le développement de l'infection, mais les essais n'ont été faits que sur un nombre réduit de personnes; il serait facile d'emploi, par inhalation.

         Par ailleurs la dexaméthasone, un anti-inflammatoire, semble diminuer la mortalité des malades très gravement atteints en limitant l'inflammation des poumons qui est les principale cause de mortalité.

         Ceux d'entre vous qui seraient intéressés par plus de détails, peuvent consulter Doctissimo : https://www.doctissimo.fr/sante/epidemie/coronavirus-chinois/coronavirus-chinois-covid2019-quels-traitements

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3280448

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast