Vendredi 27 juillet 2012 à 16:34

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/21564309331.jpg

     Depuis longtemps certain (e)s de mes lecteurs (trices) me demandent de faire des articles sur l’alcool et ses dangers.
     J’ai longtemps remis car le problème est très complexe, les chiffres multiples et parfois différents, et les effets de l’alcool très divers et difficiles à expliquer car multiples sur le cerveau.
     De plus l’alcool est souvent associé au cannabis, ce qui augmente considérablement leur dangerosité réciproque.
   
     Mais beaucoup de mes correspondantes en fac ou en prépa me signalent des fêtes où la consommation d’alcool entraîne des désagréments certains, voire des catastrophes, telles qu’accidents de la route, accidents par imprudence, viols, rixes, agressions et bêtises diverses.
     Alors je me suis décidé à faire un peu de doc sur internet, et dans mes bouquins et revues pour essayer d’être réaliste et exact.
     Je vais donc faire un article sur l’alcoolisme en général, ensuite sur celui des jeunes, puis des articles plus techniques sur l’action de l’alcool sur notre corps et notamment notre cerveau.

    La consommation d'alcool en France et en Europe est un phénomène culturel mais aussi un problème majeur de santé publique..
    Elément incontournable d'un repas entre amis, symbole de convivialité, l'alcool est, pour certains, devenu une habitude alimentaire. Pour d'autres, il est souvent utilisé comme anxiolytique et antidépresseur.
    Style de vie en société ou véritable drogue, l'alcoolisme est la seconde cause de mortalité en France. On y consomme en moyenne 15,6 litres d'alcool pur par an et par personne, soit l'équivalent d'environ 173 bouteilles de vin
On estime à 5 millions le nombre de personnes ayant des difficultés médicales, psychologiques et sociales, liées à leur consommation d'alcool, et l'alcool tue plus de 45 000 personnes par an dans l'hexagone, lesquels se répartissent approximativement ainsi.

Maladies
Cancers
Troubles
mentaux
Cardio-
vasculaire
Respiratoire
Digestive   
Accidents
Divers
Total
Hommes 14 000 2 000 7 000 1 000 6 000 6 000 2 000 38 000
Femmes  
   2 000    500    600    100 2 200 1 100    500   7 000

     23 000 décès sont directement imputables à l'alcool et il agit  comme "facteur associé" dans de nombreuses autres  maladies.
     A  tous les âges, la mortalité masculine liée à l'alcool est  2 à 5 fois supérieure à la mortalité féminine. En moyenne,  la consommation excessive d'alcool est à l'origine d'un décès  sur 7 chez les hommes, contre 1 sur 33 chez les femmes.   
     Outre les disparités hommes-femmes, la consommation d'alcool est socialement différenciée surtout chez les hommes. Plus faible chez les cadres supérieurs et les professions intermédiaires, elle est élevée chez les employés et les artisans. De nombreuses disparités géographiques en terme de mortalité associée sont particulièrement fortes avec des régions particulièrement touchées : Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Picardie et Lorraine.   

    Les effets de l’alcool ne sont pas les mêmes chez tout le monde
    La réaction à l’alcool varie selon l’âge, le sexe, le poids, le nombre de verres bus et le rythme de consommation. Par exemple à 16 ans, on ne transforme pas l'alcool aussi bien qu'à l'âge adulte car le foie n'est pas complètement mature.
    Le mélange drogue-alcool est explosif
    Mélangé aux drogues, (ou au tabac), l’alcool peut avoir un effet dévastateur sur la santé.

    Si l’alcool agit à long terme sur la sante, ses manifestations les plus immédiates sont liées à l’ivresse, et entraînent violences et accidents notamment de véhicules.
    Quelques chiffres à connaître et qui font réfléchir :

         - 90 % des accidents de véhicules ont pour origine des facteurs humains et en tête : une mauvaise adaptation de la vitesse et une consommation excessive d’alcool.
         - L’alcool est la première cause d’accident en France, en particulier chez les jeunes : près d’un jeune sur quatre (39,8 %) tué sur la route en 2010 l’a été dans un accident avec alcool.
        - 992 jeunes âgés de 15 à 24 ans ont été tués sur les routes en 2010, et parmi eux, plus de la moitié sont décédés en fin de semaine, dont les 2/3 la nuit. Chez les jeunes tués âgés de 15 à 24 ans, plus de 80 % sont de sexe masculin.
    Les lieux des accidents sont connus : ce sont le plus souvent sur des trajets entre leur domicile et celui des amis, au retour d’une boîte de nuit ou d’un bar. Ils se produisent souvent de nuit, en rase campagne et n’impliquent qu’un seul véhicule (le conducteur alcoolisé perd seul le contrôle de son véhicule).
    L’alcool diminue les réflexes, la vigilance et la résistance à la fatigue. Il perturbe la vision, l’estimation des distances et provoque un allongement du temps de réaction. On ne s’en rend pas compte quand on a bu, mais ces troubles commencent à apparaître dès le premier verre. De plus, l’effet désinhibiteur de l’alcool peut pousser à prendre des risques que l’on ne prendrait pas en temps normal (vitesse, dépassement).
        - Le risque d’accident mortel augmente très rapidement en fonction du taux d’alcool dans le sang : dès 0,5 g d’alcool/l de sang, le risque est multiplié par 2, puis par 10 à 0,8 g/l, par 35 avec 1,2 g/l, etc.
        - Le mélange alcool + cannabis multiplie par 14 le risque d’être responsable d’un accident mortel. Or, 40% des conducteurs contrôlés positifs au cannabis le sont également à l’alcool.



Par MiMiNe le Vendredi 27 juillet 2012 à 16:06
Depuis que j'ai mon permis, je suis Sam ! Normal, vu que je ne bois jamais d'alcool ! "jamais, jamais ?!" la question du bilan de santé "non, jamais jamais !"
Par maud96 le Samedi 28 juillet 2012 à 0:15
Pour le moment, l'alcool n'a aucun effet sur moi : je n'en bois pas :)
... et j'aime bien, en début d'un repas en groupe, remplir d'eau les verres de tous les convives (certains font la grimace !)
Par Yggdrasil le Mardi 31 juillet 2012 à 16:43
Même réflexion que MiMiNe, quand j'ai fait la visite médicale à la fac en première année et que j'ai répondu que je ne buvais jamais d'alcool, on m'a reposé la question comme s'ils pensaient que j'avais mal compris son sens...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3195739

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast