Mercredi 15 octobre 2014 à 8:05

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/decalageavion.jpg

     Les biologistes qui étudient notre horloge circadienne voudraient bien savoir ce qui risque de la dérégler, afin de nous protéger contre les conséquences néfastes que cela induirait.
    Travailler sur le cerveau des humain n’est pas possible quand on rechercher une nuisance et les chercheurs de l’Université de Berkeley, en Californie, ont fait plusieurs études sur des hamsters.
    Ces animaux ont été dressés à se souvenir de parcours dans des labyrinthes, et ils ont été, pour certains ‘entre eux, soumis à des perturbations de leur sommeil et de leur vie, équivalentes à deux voyages par semaine, avec un décalage horaire de six fuseaux horaires.
    Cela serait assez proche de ce que subissent des hommes d’affaires et même inférieur aux conditions de vie des équipages d’avions internationaux.
    Certaines de ces personnes se plaignaient de troubles de mémoire.
    Les biologistes ont constaté que chez les hamsters, la mémoire des chemins de labyrinthes était très fortement perturbée.

    Les biologistes ont alors constaté que le décalage horaire simulé, réduisait de 60% la capacité de l’hippocampe de ces animaux, qui est le « professeur de la mémoire », la formation de nouveaux neurones. Ils n’ont pas réussi à déterminer la cause exacte de ce phénomène, mais on sait que le décalage horaire augment la production de cortisol, l’hormone du stress, et sa libération  dans le sang et que cela peut avoir une conséquence sur la neurogénèse..

    Les méfaits du décalage horaire fréquent ont été souvent relatés. On parle beaucoup de fatigue, de perturbations du sommeil et de l’appétit, et de stress.
    Pour les femmes, on a souvent constaté des troubles du cycle hormonal et notamment des inefficacité de la contraception par prise de pilule.
    En général les troubles correspondant à un voyage unique durent trois ou quatre jours, voire une semaine.
    On constate une élévation de la concentration dans le sang de corticoïdes et principalement du cortisol, notamment pour les personnels navigants et sur des décalages horaires au moins égaux à 4 heures.
    Des tests de mémoire ont été effectués sur de tels personnels et ont révélé une réaction nettement plus lente lors de tests de mémoire.
    Cela dit, il est possible que les décalages horaires entraînent des troubles du sommeil et que ce soit ceux-ci qui soient ensuite responsable de l’augmentation de cortisol et de la diminution de la mémoire.

    Les individus réagissent différemment au décalage horaire et il faut observer les diverses réactions de son corps et adapter ses habitudes en fonction de celles-ci.
    Il n’est pas toujours judicieux de s’ajuster à l’heure locale pour de brefs séjours de 2 à 3 jours ou moins.
    Il m’est personnellement arrivé de faire des séjours de plusieurs semaines au Pacifique, avec des décalages horaires de 11 ou 12 heures. Certes cela perturbe le sommeil : on n’a pas envie de dormir la nuit et on dort un peu debout la journée pendant 3 à 4 jours. Mais surtout on crève de faim à minuit, alors que a de la peine à manger à midi.
    Il faut essayer de dormir autant que d’habitude par 24 heures. On estime qu’il est nécessaire de dormir un minimum de 4 heures durant la nuit locale pour permettre à l’horloge interne de l’organisme de s’adapter à la nouvelle heure. Et il est bénéfique, si possible, compléter le temps total de sommeil en faisant un somme chaque fois que l’envie s’en fait sentir le jour.
    Le cycle lumière/obscurité est l’un des facteurs les plus importants pour le réglage de l’horloge interne de l’organisme. L’exposition à la lumière du soleil une fois arrivé à destination facilite généralement l’adaptation.
    Et en général la prise d’alcool aggrave les effets du décalage horaire, alors qu’une bonne consommation d’eau aide à diminuer la concentration de cortisol. Fumer est tout aussi néfaste.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3269330

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast