Vendredi 25 septembre 2009 à 8:18

Actualité


    Dans le contexte actuel de matraquage médiatique sur la grippe mexicaine (dénommée de façon absurde AH1N1), j’ai trouvé reposante l’information suivante parue dans le journal suisse Le Temps, mais que je me suis permis de modifier légèrement.
  
http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/japonica.jpg      La Suisse doit faire face à un nouvel envahisseur, le moustique asiatique “Aedes japonicus”.
    Fin août dernier, près de Lenzburg, des gens se sont plaints de moustiques particulièrement agressifs, et une recherche systématique a permis de trouver des spécimens dans 51 cantons suisses et même en Allemagne.
    Originaire du Japon, de Chine et de Corée, l'insecte s'est déjà
répandu aux Etats-Unis et au Canada, ainsi qu'en France et en Belgique.
    En France, il a été éradiqué.
    Les moustiques aiment voyager avec les pneus, chauds, humides et stockés à l'extérieur, comme ceux des avions ou des camions. Mais ce ne serait pas le cas cette fois-ci. Après examen des environs des aéroports, il ne semble pas non plus qu'il soit arrivé par les airs. En fait, il peut être venu avec n'importe quel container de marchandises".

    Ce moustique très beau mais qui n’a pas les yeux bridés, ressemble, comme vous pouvez le voir sur cette photo,  à l’Aedès Eyptus, vecteur du paludisme et du chikungunya. et les scientifiques s'inquiètent, car l'animal pourrait devenir un nouveau vecteur de virus
    L'Aedes japonicus présente la particularité de piquer aussi bien les êtres humains que les oiseaux, alors que ses congénères ne mangent en général qu'à l'un des deux râteliers, Il est, entre autres, susceptible de transmettre à l'homme le virus du Nil occidental, fièvre dont le virus est apparenté à ceux de la fièvre jaune, de la dengue et de la fièvre japonaise.
    En France, il y a eu des oiseaux infectés par ce virus en Camargue, ce qui explique la prompte réaction des autorités.françaises, qui étaient préoccupées par une possibilité de transmission de la grippe aviaire.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/aedesalbopictus.jpg    
Les autorités fédérales soutiennent un programme d'élimination de ce virus et d'une autre espèce, l'Aedes albopictus, ou moustique-tigre, présent dans le canton du Tessin et dans le nord de l'Italie, où il a transmis le virus du chikungunya en 2007.
    Ils vont peut être entraîner de jeunes Guillaume Tell pour les chasser avec des arcs et des flèches : c’est silencieux et écologique.
    Les gouvernements qui veulent lutter contre les transferts illégaux d’argent et les paradis fiscaux devraient enfermer quelques moustiques dans les coffres des banques suisses !
   


Par alesia le Vendredi 25 septembre 2009 à 11:41
ça fait du bien, un article comme celui là. J'ai souri plusieurs fois :)
C'est un peu dur en ce moment pour moi. Je ne sais pas trop pourquoi. Je vous écris un mail dès que j'ai un moment et que ça va un peu mieux.
Je vous embrasse fort.
:)
Par Paskale le Vendredi 25 septembre 2009 à 21:10
Ils n'ont pas besoin de billets d'avion... EUX! ^.^

N'empêche, il y a de quoi "flipper"! Pas trop envie d'avoir ce genre de souvenirs exotiques du côté de chez moi! Je n'aime pas ça mais si je dois jouer de mon espadrille , va y avoir des meurtres!!!
Par 5eme 3 le Dimanche 28 novembre 2010 à 10:44
c trop maarant de voir des moustique avk dé yeux bridée
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2909867

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast