Vendredi 25 juillet 2014 à 9:00

Informatique, médias, internet

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures2/technologievieux.jpg

     Les nouvelles technologies avaient pour but de nous faire gagner du temps ou de nous rendre plus autonomes.
    J’étais incapable de me servir d’une machine à écrire classique, vu le nombre de fautes de frappe que je faisais; donc j’écrivais à la main et on tapait mes textes. L’ordinateur m’a permis de corriger mes fautes, mais au début l’essai était timide et j’épelais inconsciemment mes mots pour les taper. Puis j’ai acquis vitesse et fiabilité et aujourd’hui je tape bien plus vite sur le clavier que je n’écris à la main.
    Puis l’ordinateur m’a apporté un autre gain : la facilité d’écrire sans raturer un brouillon : on peut taper un plan, des morveux du texte, les corriger, les changer, modifier leur contenu ou leur ordre, bref constituer un document par approximations successives associées à vos réflexions. c’est un gain de temps et de méthodes énorme.
    Il est certain que prendre un billet de train ou d’avion sans se déplacer, gérer ses comptes sur internet, sans aller à la banque, fait gagner du temps. Encore plus dans une recherche documentaires si vous pouvez consulter des documents sans aller dans une bibliothèque ou un laboratoire de recherche, peut être à l’autre bout du monde.
    Il est certes agréable d’avoir toutes mes adresses et mes numéros de téléphone sur mon appareil téléphonique et mon ordinateur, et qu’ils les composent à ma place, de même pour les adresse. Seulement je ne me rappelle plus un seul numéro ni adresse, à part ce qui me concerne moi même.
    Pour les jeunes qui n’ont connu que ces moyens, on trouve tout sur le net si on cherche bien, alors pourquoi retenir ce qu’il est facile de trouver. Oui mais du coup la mémoire ne sert pas, on ne l’entraîne plus et elle ne sait plus retenir;
    Les nouvelles technologies ont un autre revers important : le temps que l’on va passer sur facebook, sur son téléphone portable à discuter souvent de pas grand chose, à lire sur internet des tas de documents qu’on n’aurait jamais regardé si on n’avait pas cette facilité, vous prennent très vite lus de temps que ce que vous avez gagné, sa,s parler du téléphone portable de l’entreprise, qui fait qu’on vous rappelle le soir quand vous êtes en famille, ou pendant vos vacances.
    Les technologies nouvelles nous attachent en fait, au présent à l’immédiat, aux actions peu importantes, rapides et diverses, pour lesquelles il n’est pas nécessaire de réfléchir aux conséquences futures et en faisant beaucoup moins appel à la mémoire.

    Un autre problème est posé par la télévision, mais surtout les jeux vidéos.
     ils font appel à un environnement d’image et ne mobilisent le plus souvent l’attention que sur des actions rapides et des événements aux conséquences immédiates. Les jeux vidéos en outre font appel de façon permanente  aux centres de récompense et mobilisent l’attention plus sur des réponses réflexes, et rarement sur des raisonnements. Le cerveau prend l’habitude de la récompense, de l’hypersollicitation et de l’hyperréactivité, sans mémorisation ni réflexion, et de plus d’un monde irréel où les événements habituels de la vie ne servent plus de référence..
    L’attention est uniquement visuelle ou presque et elle résulte d’un stimulation artificielle, où toute l’initiative et la créativité est réservée à l’ordinateur. Le cerveau s’habitue à suivre plutôt qu’à précéder.
    Alors quand après le jeune jouer se retrouve devant le professeur de maths, dans un cours ou la sollicitation est plus auditive que visuelle, où il faut aller lentement en réfléchissant pour comprendre, où il faut retenir ce qui précède pour comprendre la suite, le cerveau n’est plus habitué à ce type de fonctionnement dans lequel il y a très peu de stimulation et où pourtant il faut une forte concentration, et il ne suit que très difficilement.

    L’amitié et l’amour (ou ce qu’on croit l’être) sont également soumis à ce rythme. Les sentiments galopent, se font se défont, sans passer par la réflexion et la mémorisation qu’exige la connaissance de l’autre. Et cette dépendance de l’enfant au réseau et aux machines l’éloigne de ses parents et le modèle parental est remplacé par celui des copains sur le web ou au bout des SMS.

    Il ne faut pas rendre les nouvelles technologies responsables de tous les maux.
    L’éducation actuelle des parents, eux mêmes surbookés et stressés, ne va pas dans le bon sens. Ils ,
n ‘ont pas le temps de s’occuper de leurs enfants et ont tendance à utiliser ordinateur et télévision pour les occuper. Surtout, par peur de ne pas être aimés, ils ont tendance à passer tous ses caprices à l'enfant puis à combler l’ado de tout ce qui’l désire et de le satisfaire au plus vite. Ils ajoutent ainsi à la satisfaction immédiate des centres de récompense et à l’impulsivité et n’éduquent pas l’enfant à la patience.

    L’instruction a l’école ne réagit pas non plus contre ces inconvénients. Beaucoup de notions sont enseignées de façon théorique, sans contact avec la réalité, sans exercices pratiques qui raccrochent au réel et montre l’utilité des connaissance. On ne fait presque plus appel à la mémoire qui n’est plus entraînée. Enfin le maligne de niveau aboutit à nivellement par le bas, à l’échec des plus défavorisés et à l’ennui des meilleurs, ce qui les incite à l’inattention, à l’habitude de ne pas travailler, à la facilité et à l’impatience.
    Par ailleurs une bonne utilisation des nouvelles technologies n’est pas vraiment enseignée.

    Il n’est pas question, parce qu’elles ont de gros inconvénients , de refuser l’utilisation des nouvelles technologies. Je les utilise énormément, même si je joue assez peu et plutôt à des jeux de réflexion
    Mais si l’on n’apporte pas des correctifs à l’éducation actuelle et à la formation et l’instruction, notamment au nouvelles technologies, on risque de rendre les jeunes incapables de réagir devant les problèmes de la vie, qu’ils rencontreront à l’âge adulte.
    Je souhaiterais réfléchir à ces questions demain.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3267439

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast