Samedi 31 mai 2014 à 8:24

Bretagne

http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/pharesmorbihan.jpg
         Lorsqu'on revient de Bretagne, pendant quelques temps on a envie de regarder des images de la mer.
           Alors autant en faire profiter les autres, en intermède.
           J'étais à coté de Carnac, dans le Morbihan, alors je vais vous montrer des phares de ce département, ceux qui guident les navigateurs la nuit, quand ils approchent les côtes et cherchent le chemin d'un port ou d'un abri.
           La carte au début de cet article montre l'emplacement de tous ces phares; je n'en montrerai que quelques uns.

           A part le port de Lorient, il n'y a pas de traffic de gros bateau et donc, ce sont surtout des bateaux de plaisance qui voguent dans ces eaux.
           Par ailleurs les côtes sont souvent assez hautes et donc les phares du Morbihan sont en général assez petits, et il n'y en a que trois en pleine mer.

http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/Goulfar-copie-1.jpg
           Le plus grand phare est celui de Belle Isle en Mer, au milieu de l'île à Goulphar : c'est une tour de granit de 52 mètres avec un escalier en colimaçon. Il est ouvert au public et la vue est superbe - mais ventée- là haut, mais la rambarde en granit n'est pas très haute et si vous êtes sujet au vertige, ne vous en approchez pas trop. C'est un feu à deux éclats blancs donnés par une optique tournante éclairée par une lampe de 1000 watts.
           Il indique l'entrée étroite de la ria de Goulphar, mais il y a tellement de cailloux dans l'eau que je ne m'y risquerais en voilier, ni par mauvais temps, ni la nuit.
























          Il y a ensuite trois phares en mer : dans l'ordre des photos 

                - le phare de la Teignouse qui indique le seul passage que peut prendre un bateau pour franchir à basse mer la ceinture de rochers qui relie la pointe de la presqu'île de Quiberon aux îles d'Houat et Hoedic (elle s'appelle la "Chaussée du Béniguet").
          Il est petit (20 m), et de faible puissance (180 watts), mais porte à 25 km.
          Pour passer dans le chenal, il faut serrer de près (une trentaine de mètres), le phare sur sa droite en entrant dans la baie.
          Le cuirassé France, qui n'a pas suivi cette consigne a heurté une roche non portée sur les cartes marines, le 26 août 1922 à 1h du matin et coulera dans la baie.

                  - à l'extrémité de la même chaussée du Béniguet, le phare des Grands Cardinaux, au sud est de l'île d'Hoedic, indique que le passageà l'est est possible et qu'au contraire les rocher sont à l'ouest. Sa tour rouge et blanche est haute de 27 mètres, et sa lampe, très modeste (90 watts) porte cependant à 20 km de nuit.

                   - le phare des Birvideaux, sur un plateau rocheux immergé, mais dangereux pour de gros bateaux, au large de la presqu'île de Quiberon, et avant l'île de Groix. Il a été très difficile à construire (54 ans dont 20 ans pour les fondations). Il été destiné à protéger l'entrée vers le port de Lorient.
Il a une hauteur de 30 mètres

Dans le prochain intermède, dans 3 jours,  je vous parlerai d'autres phares du Morbihan.

http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/LaTeignouse.jpg          










http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/Cardinaux.jpg







http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/lepharedubirvideaux.jpg
Par maud96 le Samedi 31 mai 2014 à 9:23
Ce n'est pas le Morbihan, c'est Ouessant, mais c'est impressionnant : http://bretagne.france3.fr/2014/02/02/la-mer-dechainee-des-images-couper-le-souffle-407455.html
Par lancien le Samedi 31 mai 2014 à 10:42
J'avais vu tout un reportage sur les vagues sur les phares lors de la dernière tempête, c'est effectivement impressionnant; J'ai eu l'occasion de voir, lors d'une tempête en 81 à Carnac, s'envoler un dériveur de 120 kg, qui était sur le sable de la plage, qui a atterri 6 mètres plus haut sur la route. On tenait à peine debout et j'ai essuyé sur un quillard quelles gros temps (bien moins méchants). C'est toujours très impressionnant et on n'est jamais très rassuré car on sait que c'est la mer la plus forte.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3265978

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast