Dimanche 29 janvier 2012 à 8:23

Anecdotes

Certain(e)s d’entre vous avait apprécié un article où je rappelais l’origine de certaines expressions, renseignements venat d’ailleurs d’internet.
Je vais donc refaire un essai dans ce sens :

   
Comment a été défini l’écartement des voies de chemins de fer ?

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive02.jpg

    La distance entre deux rails de chemin de fer standard, la plus courante dans le monde, valable en France et en Europe, (sauf en Espagne) et aux USA correspond à un chiffre particulièrement bizarre : 143,5 cm.
    Elle correspond en fait à des unités anglo-saxones : 4 pieds et 8,5 pouces .
    En effet les chemins de fer US ont été construits de la même façon qu'en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c'était une bonne idée, car ça permettait également d'utiliser des locomotives anglaises.

http://lancien.cowblog.fr/images/images/1004792.jpg







    En Angleterre, cet écartement correspondait à celui des rails des tramways, les ingénieurs ayant construit les trams puis les chemins de fer étant souvent les mêmes.








http://lancien.cowblog.fr/images/images/Diapositive09-copie-3.jpg



    Mais les constructeurs de tramways avaient avant construit des chariots et ils ont utilisé l’expérience sur l’écartement de leurs roues.

    Pourquoi les chariots utilisent un tel écartement ?
Parce, que partout en Europe et en Angleterre, les routes avaient des ornières et qu'un espacement différent aurait causé la rupture de l'essieu du charriot.

    Pourquoi les ornières des routes sont-elles ainsi espacées ?


http://lancien.cowblog.fr/images/images/300pxReplicacatapult.jpg    Les premières grandes routes ont été construites sous l'empire romain pour accélérer le déplacement des légions romaines, et pour transporter les denrées commerciales dans des chariots.
    On a dit que Jules César aurait donc fait imposer cette largeur par la loi de manière à ce que les véhicules puissent traverser les cités romaines sans être gênés par des écartements différents, mais aucune trace historique de cette normalisation n'existe.
    Par contre, ces chariots étaient tirés par deux chevaux qui galopaient côte à côte et devaient être suffisamment espacés pour ne pas se gêner.
http://lancien.cowblog.fr/images/images/image973-copie-1.jpg

    Afin d'assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues devaient être assez écartées et ne devaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de chevaux, et ne pas se trouver trop espacées pour ne pas causer d'accident lors du croisement de deux chariots.
    Les fouilles des villes ensevelies de Pompéi et Herculanum ont mis au jour de profondes ornières creusées dans les dalles, d’une largeur moyenne de 1 448 mm de centre à centre avec un écartement intérieur moyen de 1 372 mm


    Les premiers wagons étaient eux aussi tractés par des animaux (des calèches tirées par des chevaux),  et leurs constructeurs suivirent les usages des constructeurs de charrettes et chariots.
Nous avons donc maintenant la réponse à notre question : l’écartement des voies de chemin de fer a pour origine la dimension des fessiers des chevaux romains.

    Certains disent que cet écartement a conditionné le diamètre des propulseurs additionnels à poudre de la navette spatiale américaine. C’est par contre, inexact, car ces propulseurs font 3,71 m de diamètre. et 46m de long.

Pourquoi certains pays comme l'Espagne n'ont-ils pas adopté cet écartement dès l'origine?
Le site de la SNCF nous apprend que ce serait pour des raisons stratégiques. De cette manière, les trains ne pouvaient pas pénétrer d'un territoire à l'autre, ce qui aurait facilité l'apport de troupes et de matériel -et donc l'invasion- durant les guerres.

    Et si cela vous intéresse, voici les écartements les plus répandus dans le monde :
        - Voie normale : 1435 mm. C'est la norme la plus répandue dans le monde
        - Voie de 1067 mm. C'est la norme au Japon (sauf pour le Shinkansen), en Nouvelle-Zélande, dans le Queensland en Australie, en Afrique du Sud et en Indonésie.
        - Voie métrique : 1000 mm. Souvent utilisée dans les chemins de fer de montagne.
        - Voie étroite : Écartement inférieur à 1 m (souvent 600 mm). Utilisé notamment dans les chemins de fer industriels.
        - Voie large :
            1520/1524 mm (Russie et les autres pays de la Communauté des États indépendants, Finlande et les Pays baltes),
            1600 mm (Irlande, Brésil, Victoria et Australie-Méridionale)
            1668 mm (Espagne et Portugal),
            1676 mm (Inde, Pakistan, Bangladesh, Sri Lanka, Argentine, Chili).

   


Par autresrimes le Dimanche 29 janvier 2012 à 11:49
bonjour Jean-pierre
bon dimanche et A+ du troubadour
Par maud96 le Dimanche 29 janvier 2012 à 21:01
Amusée de savoir que le confort de mes fesses dans un TGV (en 2ème classe !) a été calculé aux temps anciens en fonction de la largeur des fessiers de chevaux romains !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3165112

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast