Dimanche 23 septembre 2012 à 7:48

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/Gloirepourcharliehebdoeba4f.jpg

             J'ai dit hier que je pensais que chaque homme devait respecter la liberté d'opinion d'autrui et notamment ses croyances religieuses et que les tourner en dérision ou se moquer de l'entité "Dieu" quel qu'il soit (ou de l'athéisme), était une action simpliste et inintelligente, car c'était se moquer de notions philosophiques abstraites, qui sont tout sauf amusantes !
            Par contre il était normal de pouvoir critiquer le comportement maléfiques de personnes humaines, la religion ayant servi de prétexte, et cela éventuellement avec humour, ou avec les moyens modernes audiovisuels, l'auteur étant alors responsable de ses propos et pouvant en répondre devant la justice.
 
            En ce qui concerne les journalistes et professionnels de la communication, je pense que la liberté de la presse doit être garantie, sinon la démocratie est absente et on ouvre la porte à toute dictature, mais que la responsabilité des informateurs est engagée sur les conséquence de leur information, et qu'ils doivent faire preuve d'intelligence et de raison, en ne cherchant pas le sensationnel à tout prix, et en essayant d'imaginer les conséquences de leurs actes.             C'est ce que font les personnes intelligentes, mais de même qu'on peut faire et dire des âneries au nom de la liberté d'opinions et de la religion, on peut aussi le faire au nom de la liberté de parole et de celle de la presse, et tous les journalistes ou cinéastes ne sont pas forcément intelligents.
 
            En ce qui concerne le "clip américain" mon avis ne repose que sur les informations entendues à la télévision et que je ne peux vérifier.
            Il semblerait qu'un cinéaste ait tourné un navet se moquant des musulmans et de leurs rites religieux, lequel, paru aux USA il y a six mois n'aurait eu aucun succès et que le clip était la bande annonce du film.
            En fait ce serait une affaire close, si quelqu'un n'avait pas traduit ce clip en arabe en le publiant sur internet. C'est surtout cette personne qui est responsable, plus que le cinéaste, qui est simplement un producteur minable.
            Mais l'affaire semble ensuite avoir été amplifiée et montée en épingle par des activistes musulmans, qui ont trouvé ce prétexte pour exciter des foules peu enclines à la réflexion à la date du 11 septembre, et les inciter à la violence, ce qui a entraîné la mort de l'ambassadeur américain et de ses collègues, et ensuite celle de manifestants au cours de manifestations violentes.
            En fait, à mon avis, il ne s'agit que de provocations destinées à susciter la haine et la violence vis à vis des USA, et la religion n'est dans cette affaire qu'un moyen pour provoquer des émeutes et actions violentes, employé par des provocateurs conscients de leurs actes.
 
            Pour les caricatures de "Charlie Hebdo", je considère que, certes les caricatures ne sont pas très choquantes et qu'il n'y a pas de quoi blesser quelqu'un dans sa religion dans des circonstances normales, mais que, dans les circonstances actuelles, c'est de la provocation, et que le rédacteur de ce journal, lorsqu'il invoque la liberté de la presse pour se justifier, fait preuve d'une irresponsabilité totale, et on peut penser que, ou que son intelligence est limitée, ou qu'il veut faire parler de lui, ou/et qu'il espère ainsi vendre beaucoup d'exemplaires de son journal.
            Il mériterait à mon avis qu'on l'assigne en justice et que le gouvernement demande le remboursement des frais engagés pour protéger ses ambassades.
 
            La liberté de la presse consiste à ne pas pouvoir, pour les pouvoir publics, empêcher la parution d'un article s'il ne contient rien de contraire à la loi, mais la poursuite devant les tribunaux de gens irresponsables et la demande de dommages et intérêt est possible, si on peut démontrer les inconvénients entraînés par la parution. C'est malheureusement un recours parfois nécessaire: si les journalistes ou informateurs n'ont pas suffisamment le sens des responsabilités pour anticiper les conséquences de leurs actes.
 
Par coldtroll le Lundi 24 septembre 2012 à 14:22
d'un autre côté, charlie hebdo n'a pas pris les musulmans dans son collimateur plus que les autres religions qui ont bien plus souffert dans les pages du journal satirique depuis sa création que l'islam ces derniers temps.
pour moi, ça montre deux choses :
- que ceux que ça met en colère manquent cruellement d'humour.
- qu'il y a toujours des gens, qu'on peut facilement exhorter à la haine et qu'il y a derrière des gens qui ont intérêt à les manipuler.

quant à ceux qui ont fait le "film", il semblerait que ce ne soit pas des cinéastes "de métier", au moins pour le réalisateur et le producteur.
d'ailleurs, un article est assze intéressant sur la question :
http://www.lepoint.fr/monde/et-si-le-fameux-film-anti-islam-n-existait-pas-21-09-2012-1508896_24.php
Par maud96 le Lundi 24 septembre 2012 à 19:27
Charlie-Hebdo a profité de l'occasion pour se refaire une santé financière, à ce que j'ai lu : on devrait leur présenter la facture des plantons de CRS qui ensuite ont été obligés de protéger leur "boutique". Je suis d'accord avec toi : sous prétexte de "liberté de la presse", il y a souvent beaucoup d'irresponsabilité !
Par coldtroll le Mardi 25 septembre 2012 à 10:21
je suis tout à faitd'accord pour dire que ce n'était pas forcément la meilleure idée, cette parution, ni le bon moment.
il n'empêche que pour moi, on peut difficilement reprocher MAINTENANT à CH ce que le journal à TOUJOURS fait avec tout le monde, seulement parce qu'il touche à l'islam. Les rabins et les cathos y ont le droit aussi, et s'ils ont déjà exprimés leur mécontentement, je ne me souviens pas qu'ils aient condamné des gens à mort pour ça.
enfin bref, je suis pas tout à fait d'accord avec maud, sur ce coup...
Par kaa le Mercredi 26 septembre 2012 à 12:54
Coup de pub uniquement. Il est évident qu'ils ont profité d'une ambiance pour sortir ce numéro. Heureusement, il n'y a pas eu de victime suite à cette publication. Auraient-ils sorti ces caricatures si il n'y avait pas eu ce film (ou plus exactement ce torchon) sur le net ?
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3207660

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast