Dimanche 25 octobre 2015 à 16:00

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux5/XVMcd7fa59ede0411e4b94ba784d9f37c0f.jpg

     J’ai été étonné cet été de voir sur le marché de Carnac, des marchands avec un petit étal où ils vendaient des insectes, en tant que nourriture. Essentiellement des crickets et sauterelles, des cigales, des grillons, mais aussi des larves, chenilles et vers blancs peu appétissants.
    C’était présenté comme l’avenir de notre nourriture pour sauver l’humanité qui augmente trop vite en nombre.
    J’ai recherché la règlementation qui s’applique actuellement à ce genre de vente et j’ai constaté qu’elle était actuellement interdite en Europe et en France, lorsqu’elle était destinée à la consommation humaine.
    La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes impose que « tout aliment dont la consommation est restée négligeable en Europe avant 1997, fasse la preuve de son innocuité avant sa mise sur le marché ».
    En fait le texte ne mentionne pas explicitement les insectes et on pourrait dire qu’il n'y a pas vraiment d'interdiction précise, mais pas non plus d'autorisation formelle.

    Les insectes sont riches en protéines et contiennent des éléments utiles comme le fer, le magnésium, le phosphore. Il y a mains de déchets que dans les mammifères et leur élevage prend moins de place et leur reproduction est rapide. On peut les nourrir avec des produits qui sont aujourd’hui presque des déchets.
    En ce qui concerne le goût, je pense que c’est une question d’habitude; cela dit les marchands m’amusent en parlant de cacahuètes et de noisettes acidulées. Avec beaucoup de sucre et un peu de chocolat, on en fera bientôt de la nutella !!

    L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) regrette l’absence le manque d'études sur la sécurité sanitaire des insectes destinés à l'alimentation humaine ou animale.
    Il y a très peu d’études sur la bactériologie et la parasitologie et aucune sur la virologie de ces petites bêtes, qui, comme nous tous trimballent leurs microbes. Sans parler de toxines auxquelles ils ne seraient pas sensibles mais nous si, ou de protéines comme le prion de la vache folle (enfin on n’a pas encore vu des insectes fous !).
    En outre on ne sait rien sur les allergies qu’ils pourraient déclencher.

    Si certains d’entre vous, cuisinier(e)s dans l’âme, veulent des recettes, allez sur
                             http://www.restaurantdinsectes.fr/recettesinsectes.php,
vous y trouverez des tas d’idées originales, en salade et en beignets par exemple.

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux5/filepickerEpDj1jIRgWf3iZha8L00JiminyCricket2.jpg    Malgré tout ce que m’ont dit de bien les marchands de Carnac, je ne me vois pas encore manger pour l’apéritif, des mygales grillées.! Je préfère Jiminy le criquet au cinéma et les classiques gâteaux d'apéritif au fromage.

    Mais j’ai aussi lu ces derniers temps des articles de chercheurs sur la réalisation de pseudo-viandes avec des plantes. Je crois que je ferai un article là dessus prochainement, mais il faut que je me documente un peu pour recueillir des avis différents.
Par http://www.kapunka.fr le Mardi 19 avril 2016 à 3:26
c’est moins dangereux et plus rentable !!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3275031

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast