Jeudi 27 août 2009 à 8:32

Qui suis-je

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1/P1010157.jpg

    Certaines de mes correspondantes me demandent parfois  pourquoi je ne citais pas les noms des neurobiologistes qui me servaient de sources et dans quelle mesure je mélange connaissances scientifiques et opinion personnelle.
   

    Lorsque j’emprunte une théorie à un biologiste particulier, je le cite et cela m’est arrivé dans certains de mes articles.
   
    Mais en neurobiologie, la plupart du temps, j’essaie de vous résumer, le plus simplement possible, les explications que j’ai pu trouver dans les documents que j’ai lus, à savoir une cinquantaine de livres et plusieurs centaines d’articles.
    Parmi ces livres et articles, certains sont écrits par des neurobiologistes connus tels les français, Jean Piaget , Jean-Pierre. Changeux, David Servan-Schreiber, Bernard et Nathalie Mazoyer, Olivier Houdé, Jacques Ninnio, Jean-Didier Vincent, les américains E Kandel, M. Posner, D. Schacter, G Edelman, H Simon, S Kosslyn, J MccLelland, le britannique J. Anderson, l’australien R. Brooks,  le colombien R. LLinas........
    l y a des cours de l’université d’Oxford, de l’excellente université Mc Gill de Montréal où étudie notre chevrette canadienne, et surtout une quinzaine de gros ouvrages en français, cours de neurosciences de l’université belge De Boeck, très complets, mais qui sont chers, difficiles à lire et nécessitent des connaissances en physicochimie et chimie biologique.
 A l’origine de ces cours une trentaine de neurobiologistes et chercheurs américains.

    Dans le domaine de la psychologie, je me sers des cours de licence de facultés françaises et, en ce qui concerne les “préférences cérébrales”, j’ai fait le rapprochement entre plusieurs théories :
             - celles développées par le psychiâtre C.G Jung au début du siècle dernier dans son ouvrage “Les types psychologiques”, et reprises par deux psychologues américaines, mesdames Myers et Briggs. Elles sont décrites dans un livre français “deviens qui tu es” de Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux (éditions  Le souffle d’Or), qui est relativement facile à lire.
             - celles sur la “perception affective immédiate” développées par le psycholoque russe Plutchik.
             - celles du psychologue américain Gordon qui ont abouti aux tests connus  en Amérique le “16PF” et en France le “Sosie”.
             - celles des psychologues américains W. Altport, H.J. Eisenck et A. Adler, qui ont abouti à une théorie simplifiée de la personnalité, basée sur 5 critères : la “big five”, très utilisée de nos jours.

    Dans le domaine du climat, je me sers de documents officiels et de données de l’association “Sauvons le climat” et d’un scientifique remarquable Jean Poitou.

     Voilà donc mes sources des données scientifiques dont je vous parle parfois, pour expliquer certains événements ou pour répondre à vos questions. 
    Pour moi les choses scientifiquement établies sont “vraies”, si évidemment le scientifique a bien fait son travail. Elles sont par contre la vérité “du moment”, car incomplète. I En effet quand on arrive à expliquer un problème, on en soulève dix autres à expliquer et la science progresse ainsi peu à peu.

    Par contre lorsqu’il s’agit d’articles sur l’amour, le bonheur, la vie, je m’appuie sur ce que j’ai vu tout au long de ma vie, mais il m’arrive d’essayer d’expliquer l’attitude des personnes par mes connaissances en psychologie ou neurobio.
    Mais évidemment mon interprétation est personnelle, un peu comme le médecin n’explique pas la médecine, mais la maladie qu’il croit voir chez son patient à la lumière de ses connaissances et des symptômes qu’il constate.
    Comme le disait justement “Pelote” dans un commentaire :
    “...c'est le regard d'une personne qui utilise les connaissances dont elle dispose en fonction de ce qu'elle pense, de sa propre perspective...”  et je rajouterai “de sa propre expérience”.
    Car c’est difficile de parler de façon logique et scientifique de choses aussi personnelles et subjectives que la conception de l’amour, du couple, de l’amitié, de la souffrance.... bref de tout ce qui est sentiments et émotionnel.

    Pour les schémas, je scanne sur de livres ou revues d’anatomie et je les transforme et annotes sur photoshop. J’en ai fait aussi quelques uns.
Les photos de fleurs viennent de mon jardin  en Bretagne et ma terrasse àu Plessis. Les photos d’animaux, soit moi-même ou une de mes filles les avons prises, soit elles viennent d’un site “animaux comiques” et je le dis.

    J’espère avoir ainsi satisfait votre curiosité.

Par Paskale le Jeudi 27 août 2009 à 11:06
Ben! c'est vrai ça pourquoi tu ne cites pas les noms des neurobiologistes qui te servaient de sources... ^.^


Sinon pas la peine de te justifier, ton expérience de la vie est comme une bibliothèque avec l'avantage de l'avoir vécu!
Par Cerisier.en.Fleurs le Jeudi 27 août 2009 à 13:45
Merci pour ton commentaire sensé =).
Par alesia le Jeudi 27 août 2009 à 15:02
je vais essayer d'ajouter une photo, j'y pensais, justement !! mais je n'ai pas d'appareil numérique, donc il faut que je demande à mon père de me filer sa carte mémoire etc.. Bref, c'est un peu compliqué, mais "un jour" il y aura sûrement une photo pour illustrer cet article !! car j'ai beau ne pas être fan de voiture, celle-ci, elle est trop bien !! d'ailleurs, je refais une balade ce soir :D
Par Hékate le Jeudi 27 août 2009 à 16:10
J'ai une très forte envie de vous demandez si vous avez lu un des romans de Robert Alexis,vous qui vous penchez sur l'esprit, l'âme humaine et la nature ?...
Je suis très captivée par son oeuvre pour toutes ces raisons et la qualité de son style.
Cordialement .Hécate
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2896327

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast