Jeudi 3 octobre 2013 à 8:17

Divers

 http://lancien.cowblog.fr/images/Bloginformatique/papysinge.jpg


               3 octobre 2006 : je débarquais sur Cow. 7 ans déjà.!
    J’ai certes beaucoup de lecteurs mais je pense qu’aucun, sauf moi,  n’a lu tous les articles : il y en a aujourd’hui 2418 !

    En réalité je suis venu dans le monde des blogs, deux ans avant, j’avais alors 72 ans.
Que venait faire un vieux comme moi dans cette galère?
    J’étais pourtant persuadé à l’époque, qu’internet ne pouvait guère servir qu’à la messagerie et à la recherche documentaire, (vive gogole!) et que l’amitié ne pouvait naître que si on était physiquement en contact avec une personne et que l’on discutait réellement avec elle.
    Mais mes petits enfants m’avaient montré des blogs où de jeunes ados se plaignaient de leur tristesse, et à mon grand étonnement j’avais découvert un univers sombre, parfois au bord du gouffre et du suicide. J’avais commencé à parcourir les blogs, laissé quelques commentaires et je pensais que ces jeunes me traiteraient de «vieux c.. arriéré», qui se mêlait de ce qui ne le regardait pas. A mon grand étonnement, on m’a demandé de l’aide et j’ai donc décidé, encore plein de scepticisme de créer mon blog. Après quelques essais qui ne m’ont pas plu (édition pas facile, climat pas très convivial), je me suis fixé au début 2005 sur Tchatcheblog, où j’ai tenu deux ans.

    J’ai fait alors une découverte extraordinaire : on pouvait discuter sur bien des choses d’abord sur le blog, puis les lecteurs vous écrivait sur votre messagerie et on finissait pas entretenir des conversations sur plein de choses, qui vous faisaient connaître assez bien les personnes, et même lier des amitiés. Quelques correspondantes de l’époque m’écrivent encore, plus de 8 ans après.
    A l’époque j’avais comme lecteurs surtout des lycéens et lycéennes, certains qui étaient dans des environnements assez difficiles, notamment parentaux, d’autres, les plus nombreux, qui avaient de gros chagrins d’amour, et qui en souffraient beaucoup sur le moment. ALors j’ai essayé de leur remonter le moral, de les aider à résoudre leurs problèmes, ; ils avaient confiance en moi, et me racontaient volontiers leurs malheurs et j’&arrivais à les aider.
    J’ai découvert alors que c’était un rôle très attachant, que malgré mon âge, je pouvais encore comprendre les jeunes et être un peu utile. Et puis l’amitié cela fait chaud au coeur, même pour un vieil homme; j’avais un peu l’impression d’avoir des petits enfants en plus, virtuels bien sûr, et qui m’appelaient «papynet». (Si vous ne le savez pas une papinette est une cuillère en bois pour faire la cuisine).
    J’ai eu aussi quelques parents comme correspondant(e)s.
    Mais la pub a sévi sur Tchatcheblog, y est devenue assez insupportable, et l’atmosphère moins conviviale et la plupart de mes lecteurs et lectrices ont émigré sur cow et m’en vantaient les mérites. 

    Le premier octobre 2006, j’ai essayé de faire un article (non paru) et j’ai constaté que l’éditeur était plus facile que celui que j’utilisais précédemment. Le 3 octobre 2006, j’ai commencé mon blog !
    Mes correspondant(e)s m’ont suivi et j’ai peu à peu étendu mon auditoire, avec une catégorie nouvelle un peu différente des personnes qui me demandaient par mail, d’écrire sur un sujet donné notamment scientifique ou psychologique.
    Peu à peu cow est devenu ma nouvelle famille blogueste.
    J’ai apprécié la convivialité du site, qui est très agréable, même si la publicité y sévit aussi.
La seule chose que je critique sur cow, qui pourrait être modifié et je ne comprends pas pourquoi ce n’est pas fait car je ne suis pas le seul à le demander, c’est la nullité de l’annuaire.
    Quand une personne vous écrit, que ce soit par commentaire ou mail, avec son pseudo, celui-ci ne correspond que rarement à l’adresse du blog et il n’y a pas moyen de remonter au blog et donc de répondre, sauf si elle a laissé une adresse mail. Pour arriver à répondre, il faut alors se transformer en Sherlock Holmes et j’ai souvent échoué, n’ayant pas de Watson pour m’aider.
    J’ai peu à peu vieilli puisque j’ai 81 ans, (un an par an, pas plus !!), mais ces contacts me passionnent toujours.
    Par contre mon «public» a considérablement évolué.
    Si j’ai presque autant d’ados dans les lycées, ceux ci ne me contactent plus en général pour lutter contre leurs ennuis et peines de cœur : il me demandent des articles techniques ou généraux ou de l’aide pour leurs TPE en classe (j'ai même parfois participé à des devoirs de maths, de physique ou de philo !).
    J’ai par contre beaucoup plus de jeunes,  qui ont entre 20 et 27 ans et ce sont eux qui, le plus souvent ont des problèmes et m’en parlent.
    Et puis maintenant d’assez nombreux adultes plus âgés, dont certains fidèles pour lesquels j’ai de l’amitié.
    Mais la grande différence avec mes anciens blogs, c’est que je ne connais pas plus de la moitié de mes lecteurs et lectrices, qui sont venus par hasard, ayant trouvé mon blog sur Google, et qui viennent ensuite régulièrement et m’écrivent parfois pour faire une remarque ou me demander une explication.

    Alors aujourd’hui, tous ces lecteurs et lectrices, connus et inconnus, occasionnels ou fidèles, ceux aussi pour lesquels j’ai beaucoup d’amitié, je les remercie, car il m’auront apporté une certaine motivation, ils m’auront permis de travailler certains sujets et d’essayer de conserver ma cervelle pas trop endommagée, et ils m’auront surtout apporté bien des émotions et fait chaud au cœur.
    J’ai essayé d’apporter un peu à certain(e)s d’entre vous, mais vous m’avez, vous, apporté bien plus, en contribuant à ce que ma vieillesse soit heureuse.
    C’est de cela que je voulais vous remercier aujourd’hui, et j’espère que je resterai encore parmi vous quelques temps, tant que cette terre veut encore bien du vieux ouistiti que je suis et qui appelle parfois ironiquement mais avec bienveillance, certaines de ses correspondantes, ses «guenons».
Par maud96 le Jeudi 3 octobre 2013 à 19:24
L'Age de raison

Quand on a 7 ans,
Et qu'on perd ses dents,
On atteint, dit-on
L'âge de raison.

Alors les parents disent :
"Il est temps de devenir grands !
Faites votre lit.
Rangez vos habits,
Soignez vos chaussures
Et votre coiffure..."

Mais nous on leur dit :
" On n'est pas si bêtes :
On a une couette
Dessus notre lit,
Aux pieds des baskets
Qui sont toujours nettes !
Nos habits sont chouettes
Blue-jean et Ticheurtes
Quand à nos cheveux,
Avec de la colle,
Ils sont super Coole..."
Georges Jean
Félicitations au plus régulier et opiniâtre des blogs de Cow !
Par alyane le Jeudi 3 octobre 2013 à 20:04
Bon anniversaire à votre blog, il est toujours l'un des premiers que je lis dans la journée.
Depuis quelques temps, nous n'avons pas échangé par mail. Mais j'ai apprécié nos échanges.
Par coldtroll le Jeudi 3 octobre 2013 à 20:45
quand mes enfants voient ton avatar, il y en a toujours un pour demander : mais c'est qui le vieux papi ? :D
moi, ton blog, je trouve qu'il devrait être reconnu d'utilité publique !
Par monochrome.dream le Jeudi 3 octobre 2013 à 21:23
Je suis toujours là, je te lis toujours très souvent. Cowblog, les quelques blogs d'avant qui restent actifs ici, c'est un peu mes chaussons après une longue journée. Alors, au tien tout particulièrement, je souhaite un bel anniversaire et de nombreuses années d'articles à venir.
Par plopmaw le Jeudi 3 octobre 2013 à 22:26
Joyeux anniversaire de blog. Et Merci a toi d'avoir donné beaucoup de ton temps aux autres et aux articles scientifiques! ;)
Par JACk-sCEPTikE le Vendredi 4 octobre 2013 à 12:00
Il me semble que le malard est réputé pour sa hargne et son agressivité ? Eh bien, une preuve de plus que "l'habit de fait pas l'zouave".

Merci pour les révisions ludiques, et aussi pour ce blog plein d'entrain, de joie de vivre.
Par Val84 le Lundi 7 octobre 2013 à 10:20
Joyeux anniversaire à ton blog!! C'est un blog très intéressant!
Par Tonin-de-jardin le Lundi 7 octobre 2013 à 23:31
Bonsoir "papynet" !

Après 2 ans d'inactivité sur cowblog, je me suis dit que j'allais faire un tour, pour voir qui était encore là.
Et je tombe sur toi, et cet article, qui est touchant.

Alors je passais dire bonjour... :)

Bien à toi,
Tonin-de-jardin
Par Blast_01 le Lundi 9 février 2015 à 1:50
Bonsoir Papynet,

Je ne sais pas si vous lirez ce message, mais je tenais à vous dire qu'au détour d'une divagation internet j'ai eu ce nom dans ma tête en souvenir de mon blog d'adolescente
Je trouve incroyable de vous avoir retrouver alors que nous échangions il y a dix ans
Aujourd'hui j'ai 24 ans et je garde un souvenirs ému de nos correspondances
Merci pour tout et une très belle continuation
Une petite guenon :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3251849

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast