Mercredi 27 mars 2013 à 8:40

Amour et peines de coeur

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/Unknown-copie-1.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/Unknown1.jpg

















            
Un deuxième problème dans les couples peut provenir de ce que l’un des partenaires est extraverti, tandis que l’autre est introverti.
            Je vais essayer de vous donner des exemples concrets en reprenant notre couple : Tristan que nous supposerons extraverti (« E »), et Iseult, introvertie (« I »).
 
             Tristan souhaiterait être tout le temps en compagnie d’autres personnes; il a beaucoup d’amis et les voit souvent, fait de nombreuses randonnées, du sport, mais le reste du temps discute avec eux, et adore déjeuners, sorties au café, ou apéritifs chez les uns ou les autres.
             Il va aux anniversaires, aux mariages de ses copains, à de nombreuses fêtes de toutes sortes. Il adore les concerts où une foule nombreuse trépigne et hurle en rythme et s’enflamme pour le groupe sur scène.
            Bref il n’est jamais là, car le reste du temps il est à la fac, et les quelques soirs de la semaine où il reste à la maison, il a alors du travail à faire. Iseut ne le voit presque pas.
 
                Iseult a peu d’amies. Elle les voit surtout pour discuter, échanger des idées.
Randonnées et sport, elle aime bien mais elle préfèrerait être avec son copain dans la cohorte d’amis. Les déjeuners et autres soirées où elle se retrouve au milieu de gens peu connus lui font plutôt peur si elle n’y retrouve pas une amie de longue date à qui parler. Elle préfèrerait rester chez elle à lire, à consulter internet ou à se cultiver. Quant aux concerts, elle a peur de la foule et préfèrerait écouter un CD, tranquille dans son fauteuil.
 
               Lorsqu’ils sont dans une de ces réceptions qu’un l’un adore et l’autre redoute, leurs attitudes sont opposées.
            Tristan oublie Iseut. Il papillonne de personne en personne que ce soit un ami ou un inconnu, il faut qu’il parle, de la pluie du beau temps, de n’importe quoi, qu’il raconte sa vie.
                A la même table dans un déjeuner, Iseult l’écoute gentiment, mais ses paroles la soûlent. Pour être polie, elle parle à son voisin de table, répondant aux questions qui ne sont pas indiscrètes. Pour qu’elle parle vraiment, il faut  qu’on la lance sur un sujet qui la passionne et donc qu’elle connaît parfaitement.
                Dans une soirée, Tristan adore faire le boute en train, l’organisateur des activités, le “présentateur” de télé, avec un certain bagout.
                Au contraire, Iseult n’a qu’une peur, qu’on lui pose une question à laquelle elle doive répondre en public.
                Mais ce qui lui déplaît le plus c’est qu’ils évoluent séparément dans la foule des amis ou des invités, comme s’ils ne se connaissaient pas : est ce là un vrai couple ?
 
                Dès que quelqu’un lui demande un renseignement, un service, Tristan ne lui refuse pas et l’invite tout de suite à venir chez lui, exposer son problème. C’est ainsi un défilé permanent et la maison est toujours pleine de gens, la plupart du temps inconnus.
                Iseult en a marre d’être ainsi dérangée. Elle voudrait être tranquille pouvoir réfléchir, avoir des occupations communes à eux deux seuls, avoir davantage d’intimité.   
                Finalement ils mènent deux vies presque séparées, bien que souvent l’une suivant l’autre, mais alors, à quoi bon vivre ensemble.
                Iseult commence à penser qu’elle aurait dû avoir un petit ami introverti.
                Quant à Tristan, il ne s’aperçoit pas que Iseult souffre de la situation. Il lui reproche plutôt de manquer d’entrain et de ne pas savoir s’amuser ou de l’empêcher de voir ses copains. Il s’ennuie tout seul avec elle !
             Iseult a n’a peu d’ami(e)s. Elle ne s’ennuie pas. Elle n’a pas besoin de parler et la présence de quelqu’un elle s’en passe.  Elle ne s’ennuie jamais. Toujours quelque chose à faire, à lire, à étudier, de la musique à écouter, un peu de sport : athlétisme et judo.
Elle a un blog mais surtout pour mettre ses idées au clair, pour s’exprimer, mais pas pour pas pour discuter de broutilles : aussi ni MSN, ni facebook, on y perd trop de temps.
Demain c’est formidable, elle n’a pas cours à la fac (ces amphis pleins de gens c’est odieux). Elle va pouvoir aller consulter des bouquins à la bibliothèque.
            Mais elle ira seule. Tristan ne veut pas s’enfermer ainsi dans ce tombeau. Il restera discuter sur facebook avec les copains.

http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/3488257.png
Par alyane le Mercredi 27 mars 2013 à 9:41
Tempérements très divers!
Par maud96 le Mercredi 27 mars 2013 à 22:47
Par naphtaline-coquelicot le Jeudi 28 mars 2013 à 10:10
Bon, là, je nous* reconnait :-/
Par monochrome.dream le Jeudi 28 mars 2013 à 20:39
Une drôle de paire, ces deux là !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3234903

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast