Mercredi 29 mai 2013 à 8:40

Architecture

    Je ne vais pas vous raconter les aménagements des trois étages de la tour, vous trouvez partout de la pub sur internet.
    Je vais surtout vous parler des ascenseurs au mécanisme original et révolutionnaire en 1900.
    Deux types d’ascenseurs existent dans la tour : 
    Les deux ascenseurs qui montent du 2ème au 3ème étage sont des ascenseurs de type classique, qui s’élèvent quasi verticalement et ne peuvent emmener qu’une vingtaine de passager; la conductrice est dans la cabine et appuie sur des boutons de commande.
    Dans cette partie, en effet la tour est de plus en plus étroite et la place est restreinte. Par contre ces ascenseurs sont davantage vitrés et on est près des poutres de la tour, que l’on voit de près et on profite de la vue du paysage qui s’élève peu à peu.

http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/ascenseur20tour20eiffelbdae38.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/400f9743724jbemaasqut6ubdae58.jpg



















    Si vous voulez vous représenter la scène, voici deux vidéos de cette montée :
http://www.dailymotion.com/video/x9kuku_dans-l-ascenseur-de-la-tour_eiffel_people#.UYyt4ZXxZHY    
et
http://www.youtube.com/watch?v=Na5TJlyBP0k

    La montée jusqu’au deuxième étage est moins spectaculaire, vous pourrez l voir sur la vidéo suivante,
http://www.youtube.com/watch?v=3SLIeI7TOcw
mais le mécanisme des ascenseur, qui date de 1899 et a été rénové en 1986 est exceptionnel, simple et génial.

    En fait les trois ascenseurs qui mènent aux 1er et 2ème étages sont des «funiculaires hydrauliques» Ils montent le long de rails inclinés sur les montants de la tour, tirés par des câbles qui sont tirés par un moteur hydraulique en sous-sol.
    Il y a deux cabines superposées, pouvant contenir chacune 46 personnes, posées sur un chariot se déplaçant sur des rails (voir photos ci dessous). On ne voit pas le conducteur, il est sur le bas du chariot, sous la première cabine.
    Au fur et à mesure de la montée, un système automatique de redressement maintient les cabines horizontales, alors que l’inclinaison des rails change peu à peu.
    Le tout pèse en charge 22 tonnes et chaque ascenseur fait une centaine de voyages par jour, chaque voyage aller-retour durant environ 9 minutes, la vitesse étant d’environ 2 mètres par seconde.
    Les 6 câbles d’acier, de 3 cm de diamètre, qui tirent chaque ascenseur, passent par deux énormes poulies au dessus du deuxième étage. Chacun d’eux peut supporter par sécurité deux fois le poids de la plate forme.
  
http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/ascenseurtoureiffel.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/Sanstitre3.jpg





















http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/dsc00196bbe4fd.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/roue.jpg



























    Le mécanisme hydraulique est monumental et ingénieux. Il est schématisé ci-dessous.

http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/6a9fb0b4bdac053.jpg

    Les câbles venant des poulies du 2ème étage, sont tirés vers le bas par un système de mouflage constitué d’énormes poulies dont certaines sont montées sur un chariot, (en rouge sur le schéma), qui est actionné par deux pistons hydrauliques parallèles (en bleu et noir) et se déplace horizontalement sur des rails.
    Le mouflage est tel que pour un déplacement du chariot de 16 mètres, celui de l’ascenseur est huit fois supérieur soit 128 mètres
    Les pistons sont mis en mouvement par un circuit hydraulique à eau, d’une pressionvariant de 40 à 60 bars (en bleu sur le schéma) qui, jusqu’en 1986, générait
leur mouvement grâce à trois gros accumulateurs d’environ 200 tonnes chacun
(en jaune sur le schéma) qui assuraient à la fois la réserve d’eau sous pression
(énergie du mouvement) et la fonction de contrepoids.
    Depuis la modernisation de 1986, des moteurs hydrauliques à huile haute
pression (en vert sur le schéma) assurent le mouvement des chariots porte
pistons, tandis que deux des trois gros accumulateurs historiques remplissent
la fonction de contrepoids.
    Ci dessous une photo du chariot et une autre des accumulateurs.

http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/c9d3b2fa858c11d97bf57ba1bdaf5e.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/toureiffelchariot1629358.jpg
















    L’énergie hydraulique sert à faire monter les ascenseurs. Pour la descente, on se contente de laisser sortir le liquide sous pression du piston.

    En dehors des ascenseurs, il existe des installations importantes de distribution d’eau et d’électricité de la tour : 18 postes de transformation électrique, 3 groupes électrogènes de secours, des pompes pour monter l’eau potable jusqu’au 3ème étage, ainsi que l’eau de sécurité incendie, la climatisation. Un système d’évacuation des eaux usées.
    Le système d’éclairage et d’illumination est également relativement complexe.
    Sans compter les problèmes de nettoyage et évidemment tous les problèmes de sécurité avec une antenne médicale permanente.
    La tour Eiffel consomme par an, 7,5 millions de Kwh d’électricité, 65 000 m3 d’eau et 2 tonnes de papier pour les billets..

    En sous sol existe aussi une salle de commande des émissions de radio-télévision pour lesquelles la tour sert de relais. (photo de gauche)

http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/pictmddnBdYHFnYWU1OzoPTwoYH53YGJicCs4bXtgaTNa31HQ0QQC1VEXUtLXEpLAhgXCBdBRU1HCwUIDAsKEkpdSw.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/renovationetagetoureiffel-copie-1.jpg
 












    Quelques mots enfin sur la transformation du premier étage en 2013. Les pavillons et boutiques seront évidemment rénovées, mais le clou de ce projet est de combler en partie le vide central et de faire une partie du plancher en matériaux transparents.
Les visiteurs pourront selon leurs goûts - et leurs peurs-, évoluer soit sur une partie opaque, soit sur la partie transparente avec le vide en dessous. (photo de droite
Par jazz-autresrimes le Mercredi 29 mai 2013 à 10:55
bonjour jean-pierre
sympas cet article sur les ascenseurs de dame tour Eiffel.
Pour un peu faire d’exercices il y' aussi la possibilité de la montée et de la descente de la tour à pied , par les escaliers.
bonne journée et A+ du troubadour Emmanuel
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3240592

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast