Lundi 2 septembre 2013 à 8:21

Oiseaux

             Lorsque vous lirez cet article, je serai en passe de quitter la Bretagne et Saint Colomban, alors évidemment j'ai la nostalgie de l'océan.
            Je n'ai plus internet jusqu'à ce que j'aie regagné la région parisienne, et je poste donc de façon automatique des articles faits à l'avance.           
 
            L'une de mes filles a un appareil photo beaucoup plus performant que le mien, avec notamment un zoom de 40, ce qui lui permet de faire des photos de beaucoup plus loin et donc des objets beaucoup plus grands sur la photo (moi je n'ai qu'un zoom de 10).
            L'idéal pour photographier des animaux et notamment les oiseaux sur les plages.
            Je vais donc publier quelques photos qu'elle et sa sœur ont faites de mouettes et goélands et les deux dernières photos sont celles de jeunes "tournepierres" sur des rochers entre les deux plages de Ti Bihan et Saint Colomban.
 
            Pour agrémenter cet article : comment reconnaître mouette d'un goéland.
            La mouette est en principe plus petite que le goéland, notamment en vol, la mouette ayant une envergure d'aile de 1 à 1,20 m, alors que le goéland atteint souvent 1,50 m.
            La mouette a le bec et les pattes rouges, alors que le goéland a le bec plus plat et jaune et les pattes jaunes, roses ou noires.
            Les plumages sont aussi différents : le goéland a le plumage blanc et gris, le gris étant plus ou moins foncé, alors qu'en général l'été la mouette est blanche avec un capuchon noir sur la tête (du moins la mouette rieuse, la plus courante, mais il y en a de toutes blanches).
            Sur la plage vous risquez de voir davantage de mouettes que de goélands, du moins statistiquement car il y en a en moyenne, 4 fois plus, mais cela dépend des endroits (sur les plages de Carnac, il y a plus de goélands).
            Quand aux cormorans, ils sont tout noirs (voir mon article sur le barrage d'Arzal, le 23/8/2013).

http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG0211.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/img0625-copie-1.jpg
 















http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG0218.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG0224.jpg















            Sur les avant-dernières photos, des bébés goélands; très souvent ils se cachent dans une encoignure des rochers, car ils sortent parfois du nid avant de savoir voler, mais les parents s'en occupent; donc ne les dérangez pas.
            Et n'ayez pas peur pour vos petits enfants, même s'ils courent après les mouettes comme sur la dernière photo : les mouettes et goélands crient beaucoup, mais n'ont jamais attaqué l'homme, pas plus que les cormorans tout noirs.
            Par contre les immenses albatros, sont parfois dangereux en pleine mer pour un nageur isolé sans défense dans l'eau, qu'ils prennent pour un poisson.

http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG0208.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG02082.jpg





























http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/Diapositive28.jpg












http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG0428.jpg




















http://lancien.cowblog.fr/images/Bretagne2/IMG0408.jpg










































Enfin sur les deux dernières photos, de jeunes "tournepierres" sur des rochers, entre les plages de Ti-Bihan et Saint Colomban
Par maud96 le Lundi 2 septembre 2013 à 9:49
Bravo aux photographes (mais il leur manque un trépied : avec un zoom si puissant, çà bouge forcément un peu...)
Par jazz-autresrimes le Lundi 2 septembre 2013 à 14:48
bonjour Jean-pierre
superbes photos par ici.
ah l’au revoir à dame Bretagne , mais avec toujours le plaisir d'y retourner encore plus tard et de profiter pleinement de son bel accueil et ses charmants lieux à voir et/ou à revoir.

te souhaitant un bon retour en région parisienne , en espérant que la route soit bonne .
bien amicalement et A+ du troubadour Emmanuel
Par JACk-sCEPTikE le Mercredi 11 septembre 2013 à 11:29
C'est beau les oiseaux :)

Mais dis, peut-on les reconnaître à leurs cris/rires (crires !) (oui, d'habitude on parle plutôt de chants, mais avec les mouettes...). Quelles sont les différences ?

Bien souvent quand on se promène en forêt, on ne voit pas ou peu d'oiseaux, et pourtant, on sait qu'ils sont là.
Mais comme on n'apprend à voir qu'avec nos yeux (merci les écrans, merci les tonnes de publicités et autres stimuli visuels constants de notre monde), on ne sait jamais qui est là, combien, ni où ils sont, on entend juste un vague brouahah.

Si on s'entraîne un peu on peut en venir à les distinguer, voir même pour les plus audacieux, à se mêler à leurs choeurs de façon harmonieuse. J'aime bien les bois qui entourent mon petit mas natal, car on y trouve beaucoup d'oiseaux, de jour comme de nuit. Quand j'étais petit, mon père m'emmenait se promener et me racontait leurs aventures lorsque les plus frêles (mais malins) partent pour le Sud, pour des climats plus cléments. Les aventures des braves qui restent, un peu solitaires dans les périodes de froid, attachés à un foyer. Et les aventures de ceux-là, qui vivent loin et que je ne voyais pas. Pas avec mes yeux tout du moins :)

« J'ai parcouru la moitié de la terre et je me suis enrichie de plus d'expérience que tout autre oiseau », dit le hibou à l'hirondelle.
« Comment est-il possible que l'on vénère ta sagesse, alors que tu vis la nuit et ne quittes pas tes falaises ? » demande l'hirondelle.
« C'est les yeux fermés que je vois le mieux et mes pensées voyagent bien plus loin que tes ailes ! », lui répondit le hibou.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3249474

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast