Jeudi 28 décembre 2006 à 17:27

Drogue, alcool, addictions



    A la veille du réveillon du nouvel an, je voudrais mettre en garde mes correspondantes et mes correspondants contre les dangers possibles de ces soirées :

    Bien sûr vous pouvez avoir une indigestion ou mal au foie, mais cela ne serait pas bien grave;
    Ce dont je veux vous parler, ce sont  l'alcool et le cannabis.
    Dans ces soirées on a envie de faire la fête, on fume éventuellement pour faire comme les autres, on boit de l'alcool et souvent on ne se rend pas compte des quantités que l'on absorbe.

    L'alcool est souvent mélangé à des jus de fruits sans d'ailleurs que cela améliore beaucoup le goût de la boisson, mais c'est une “tradition” , et comme on a l'impression de boire un simple jus de fruit, la quantité d'alcool ingurgitée peut largement dépasser celle qui vous rendrait ivre.
   
    Vous connaissez, car on en parle souvent dans les médias, le danger de prendre le volant dans ces conditions.
    En temps normal plus de 30% des accidents de voiture sont dus à l'alcool et le jour du réveillon les 50% doivent être dépassés.
    Ce que l'on sait moins, c'est que fumer deux “joints” rend euphorique et diminue le sens du danger, mais aussi annihile les réflexes, trouble le cerveau dans son interprétation de ce que nous voyons, et notamment fausse les impressions de vitesse. Conduire une voiture dans ces conditions est voisin d'une conduite en état d'ivresse.

    Mais je voudrais vous parler aussi d'un autre danger.
    En début d'année 2006, les premiers jours de janvier trois jeunes ados m'ont appelé à l'aide, parce qu'elles étaient très éprouvées et ne savaient pas à qui se confier.
    Les deux premières avaient bu, au point de ne plus savoir exactement ce qu'elles faisaient. Les garçons de la soirée aussi sans doute, je ne sais pas.
Mais ce qui est certain, même si elles ne pouvaient se rappeler de façon très précise ce qui s'était passé, c'est qu'ils avaient abusé d'elles et que quoiqu'ils pensent, elles n'étaient pas consentantes, et le lendemain, elles avaient l'impression d'avoir été violées !
    C'est un énorme traumatisme, et malheureusement peu de garçons de nos jours, s'en rendent compte, et il a fallu plusieurs mois pour que leur souffrance s'atténue. Et cela aurait été encore pire si elles avaient gardé cela pour elle; elles auraient alors traîné leur peine pendant de très longs mois.

    Pour la troisième, c'était moins grave, mais c'était une très mauvaise plaisanterie de ses copines qui l'a aussi profondément traumatisée pendant plusieurs jours.
    Comme ayant trop bu, elle était à peu près inconsciente, ses copines (pour la punir, ce qui est idiot), l'ont à moitié deshabillée et l'on couché sur un lit dans une chambre, et lui ont fait croire le lendemain qu'elle y était restée avec des garçons, de telle sorte que ma jeune ” guenon” se demandait ce qu'elle avait bien pu faire et subir.
    Finalement, en discutant avec elle, le doute s'est vite installé et ses camarades ont avoué la supercherie.
    J'avais d'ailleurs fait un article sur   http://sortir.tchatcheblog.com  car  j'avais trouvé cette blague vraiment ignoble et indigne de copines intelligentes.

    Quant aux garçons, la seule chose que je puisse leur conseiller s'ils sont ivres, c'est de s'allonger et de dormir, mais de ne pas conduire, car ils risquent leur vie et celle de leurs passagers, et de ne pas essayer de faire alors la conquête d'une fille, car ils ne se rendent plus bien compte de ce qu'ils font, et risquent de traumatiser leur camarade de façon telle, que cela peut la pousser au désespoir, voire au suicide.

    Ce n'est pas parce qu'on est encore encore ado qu'il ne faut pas être responsable de ses actes.! Mais ce que je dis, est vrai aussi malheureusement pour certains adultes.

Par asticow le Jeudi 28 décembre 2006 à 17:53
D'abord un immense merci pour tous ces compliments :)
Pour ce qui est de l'autorisation, bien sûr, je te la donne avec plaisir.
Je suis heureuse que tu aimes mes textes.
Bonne continuation.
Je vais lire ton blog maintenant.
:)
Par Le-Chat-De-Chester le Lundi 1er janvier 2007 à 16:39
Ca ça me choque vraiiment! je ne sais pas si j'aurais supportée d'être "violer" et sans m'en rendre compte! Je trouve ça inacceptable de la part de ces jeunes gens( les garçons hein, pas les filles!)! Abuser de quelqu'un lorse qu'il est ivre, on ne peut même pas appeller ça une conquête, c'est un crime! (moi à leur place, je les auraient *** enfin bref, ils le regreteraient) Quant à ce qu'ont fait les soi-disant amies de la troisième demoiselle, ce n'est pas très futé...je suis heureuse d'avoir de vrais amis!
Je ne prefere pas approfondir pour le moment par rapport au deux jeunes files qui ont été traumatisés, tout ce qui me vient à l'esprit, c'est du degout envers ces jeunes hommes et...des gros mots!
Par Angel.or-and.Demon le Vendredi 15 juin 2007 à 20:44
Pour le fait de fumer, je ne fume pas (je n'aime pas le gout, sauf quelque fois au narguilé et encore) sauf si bien sur on prend en compte le tabagisme passif dans certaine fait.
Quand à la boisson je suis définitivement dégouttée suite à ma dernière cuite (j'épargnerai les détails) toujours est-il que je ne bois plus que un fond de verre de vin pendant les repas et un quart de coupe de champagne pour les grande occasion.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1476729

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast