Lundi 20 septembre 2010 à 8:00

Préférences cérébrales

Dans cet article, je vais vous montrer comment se comportent entre elles des personnes de préférences A/O, S/G et L/V  et comment ces préférences se combinent entre elles et éventuellement interagissent avec les préférences E/I et optimiste/pessimiste.

    Voyons d'abord comment se combinent entre elles les préférences A/O, S/G et L/V, en nous servant d’un schéma imaginé par le chercheur américain Plutchik, spécialiste des “émotions”.

    Plutchik a imaginé la comparaison suivante du cerveau et d’un moteur thermique d’une voiture : le moteur à trois temps.
    Le cerveau agit en trois phases qui se succèdent :
1 - la perception immédiate émotionelle dont nous avons parlé
2 - une phase de perception orientée, raisonnée et de choix rationnel
3 - une phase d’action.
Normalement comme tout moteur de voiture, le cycle “tourne” dans ce sens et pas à l’envers

http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/schemaAOcopie.jpg
   On peut d’abord compléter ce schéma à la lumière des préférences cérébrales  :.
    La phase 2 intervient plus ou moins vite selon qu’on est de préférence O ou A, quelqu’un de “sensible A” ayant une perception immédiate émotionnelle (phase 1) plus violente et plus longue.
    On peut décomposer cette phase 2 en un premièr temps pendant lequel on continue à prendre de l’information le plus souvent avec notre préférence S ou G, quelquefois avec la fonction non préférée; puis un deuxième temps où l’on prend la décision, en général avec notre préférence L ou V;
.    Nous verrons plus tard qu’une autre préférence intervient qui détermine si nous passons alors beaucoup de temps à prendre de l’information (préférence P comme Percevoir) ou si nous préférons plutôt nous conscrer à l’examen des critères de décision (J comme Jugement).
    Le moteur à trois temps de Plutchik est devenu en incluant les préférences cérébrales un moteur à quatre temps : perception émotionnelle, perception orientée, décision, action.

    Plutchik a étudié le comportement d’individus et de groupes
    Le déroulement normal du cycle est celui représenté par les grandes flèches (C), avec la succession des phases décrite précédemment.
    Mais on peut obliger un individu ou un groupe à passer directement de la perception affective à l'action.   




http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/Plutchickcopie-copie-1.png

    Des meneurs peuvent reçevoir une formation spéciale pour leur enseigner à inverser le sens du cycle et donc du comportement d'un groupe, en le "gavant" d'affectif" et en l'empêchant de réfléchir, afin de créer des incidents violents.
    On peut ainsi faire passer directement une personne ou un groupe, de la perception affective à l'action sans passer par un stade de décision raisonnée.
    On obtient alors des comportements violents, agressifs ou émeutiers
     Un individu peut, dans certaines circonstances, inverser lui même le sens du cycle de façon inconsciente lorsqu’il a de très violentes émotions et donc commettre des actes de violence non prémédités : des pulsions.
   
    On peut également examiner les corrélations avec d’autres préférences.
    La sensibilité A/O n’a rien à voir avec l’altruisme. Toutefois, une personne sensible A comprendra mieux , parce qu’elle ressentira davantage les peines des autres, mais elle ne sera pas plus altruiste pour autant.
    L’extraversion d’une personne de préférence de décision V (valeurs), favorisera son altruisme, car elle aimera rencontrer les autres, mais une personne introvertie, qui réfléchit davantage ou de préférence de décision L (logique)” sera parfois plus efficace pour les aider .
    Une personne S regarde les détails. Le fait d’être logique et introvertie renforcera cette tendance et elle sera peut être tatillonne.
    Une personne G et V risque d’être rêveuse mais saura t’elle réaliser ses rêves? Le personne GL sera inventive, mais essaiera davantage de faire le tri parmi ses idées.
    Une personne EGV aura envie (du fait de son extraversion), de “mener” les autres mais ne sera peut être pas assez rigoureuse. Une ESV voudra peut être trop imposer ses idées dans le détail
    Une personne SV vivra au jour le jour, sera très sensitive et décidera en fonction de ses goûts et valeurs. Mais si ses parents et la société ne lui ont pas donné de valeurs, elle n’en fera qu’à sa tête selon ses goûts et envies. Pour peu qu’elle soit très influençable et privilégie l’adaptation aux événement (préférence P) à la maîtrise des événements (préférence J que nous examinerons bientôt), elle risque de céder à toutes ses pulsions. Le fait d’être extravertie la fera agir en groupe. Beaucoup de jeunes de “bandes” sont “ESVP influençables”.

   
Finalement quand on veut essayer de comprendre la personnalité de quelqu’un, si on connaît ses préférences cérébrales et leur “intensité”, on peut ainsi examiner les répercussions des unes sur les autres et essayer d’en approcher les conséquences. Mais il faut en général aborder les “sous-préférences” que j’ai indiquées dans les tableaux accompagant mes articles.   

Par maud96 le Lundi 20 septembre 2010 à 19:08
Mais qui, sauf quelques "neurologues" bien outillés, peut connaître les préférences cérébrales de quelqu'un et leur intensité ? J'ai tendance à trouver toutes ces sériations trop "binaires" pour être vraiment utiles.
Et, pour répondre à ton mail, je crois me souvenir que, dans mon com, j'étais justement mi-sérieuse, mi-humoristique. Etant peu gourmande et peu musicienne, à mon avis, je suis en effet plutôt "globalisante" dans ceux de mes jugements qui portent sur les sons ou les odeurs... et il me semble que le simple fait de devoir lire sans cesse et écouter des profs nous poussent à "analyser" davantage sons et images... mais un étudiant en musicologie ou un cuisinier ne jugeront pas comme moi, j'en conviens volontiers. Bonne suite à ton blog qui devient véritablement encyclopédique !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3040394

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast