Mercredi 6 octobre 2010 à 9:54

Préférences cérébrales

       Maintenant, si vous avez suivi mes articles sur les préférence cérébrales, vous savez ce que sont ces préférences et vous avez un moyen de mieux connaître votre personnalité.   
       Dans un prochain article, nous examinerons comment se développent les préférences cérébrales au cours de notre vie et leur influence concrète et inconsciente.
        Enfin nous nous récapitulerons nos connaissances sur ces préférences, puis je ferai dans plusieurs articles quelques exercices sur des cas précis pour apprendre à reconnaître une personnalité et voir les influences des préférences les unes sur les autres ou plus exactement leurs influences combinées sur la personnalité.
        Puis nous verrons comment nos préférences respectives peuvent influer sur nos rapports avec nos parents, nos amis, notre petit(e) ami(e).

    Aujourd’hui je traiterai d’une hiérarchie dans le fonctionnement de notre cerveau et des préférences de perception et de choix.

    Rappelez vous ce que nous avons vu dans de précédents articles :
     Nous avons une préférence de perception “sensitive et factuelle” S ou “globale et intuitive” G, mais nous utilisons aussi l’autre fonction, mais moins souvent cependant; de même pour la préférence de décision “logique impersonnelle” L ou “goûts et valeurs altruistes” V.

   
    Rappelez vous quelles sont vos préférences innées de perception (S ou G) et de décision (Lou V), et aussi si vous êtes E ou I (préférence vis à vis du milieu extérieur) et J ou P (vous essayer d’anticiper les événements ou de vous y adapter).

           Hiérarchie des fonctions cérébrales :

        Les fonctions cérébrales S,G, L,V, n’ont pas toutes la même importance.
Il y a d’abord nos deux fonctions qui sont nos préférences cérébrales de perception et de décision : supposons que ce soit par exemple G et L.
    L’une d’elle est plus développée que l’autre est nous l’appelerons “fonction primordiale”, l’autre étant appelée “fonction auxiliaire”.
    Supposons que la fonction primordiale soit G, l’auxiliaire est alors  L.
    La fonction antagoniste de la fonction auxiliaire et qui n’est donc pas une préférence, mais que nous utilisons cependant  moins souvent, (V dans notre exemple), est appelée “fonction tertiaire” et la fonction opposée à la primordiale (ici S) est appelées “fonction cachée”.
    Cet exemple est celui de la hiérarchie des fonctions d’un individu de préférences IGLJ et on fait alors un schéma que l’on appelle la “croix des fonctions”  :

http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/hierfonccereb.jpg


        Comment se détermine cette hiérarchie :
   
    Le problème est de classer les quatre fonctions S,G L et V en connaissant nos deux fonctions préférées et nos attitudes préférées parmi E/I et J/P.
    C’est un peu compliqué et je vais vous l’expliquer, mais je vous donnerai ensuite un tableau pour que cela vous évite de chercher.

    a) - Nous avons deux fonctions préférées, l’une de perception, l’autre de décision et celle que nous utilisons le plus dans le milieu extérieur est liée à notre attitude J ou P
    Ainsi une personne de préférence J utilisera dans le milieu extérieur, davantage la fonction de décision préférée (L ou V), et une personne de préférence P utilisera dans le milieu extérieur, davantage la fonction de perception préférée (S ou G). Mais cette fonction la plus utilisée à l’extérieur n’est pas forcément la fonction primordiale.

    b) - Elle le sera pour la personne extravertie pour qui l’extérieur est sa source de motivation.
    La fonction primordiale d’un extraverti sera donc sa préférence de décision s’il est J ou sa préférence de perception s’il est P.
    Au contraire l’introverti réserve sa fonction primordiale pour son “milieu intérieur de la pensée”, puisqu’il en tire sa motivation. Ce n’est donc pas ce qu’il utilise à l’extérieur.
    La fonction primordiale d’un introverti sera donc sa préférence de perception s’il est J ou sa préférence de décision s’il est P.
    La fonction auxiliaire est l’autre préférence et la tertiaire la fonction antagoniste de la tertiaire.
    La fonction “cachée” est l’antagoniste de la primordiale.

    Alors quelle est votre fonction primordiale et votre croix des fonction?
    Vous avez trouvé ces explications difficiles à suivre et vous avez du mal à savoir quelle est la hiérarchie de vos préférences?
        Pour vous aider, voici un tableau de la hiérarchie des fonctions selon vos préférences  en donnant dans l’ordre : fonctions primordiale, auxiliaire, tertiaire et cachée, l’indice e ou i, indiquant le milieu dans lequel on s’en sert préférentiellement.

http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/tableauhierfonct.jpg

    Demain je vous montrerai, en utilisant ces notions,  pourquoi il est plus facile de connaître un extraverti qu’un introverti.
    

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3045195

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast