Samedi 28 octobre 2006 à 19:04

Notre cerveau; nos sens; système nerveux

http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau1/2352059.jpg

    Maintenant que nous savons comment fonctionnent les neurones, nous allons examiner succintement comment est constitué le cerveau.
   
    Les centres du cerveau,  dont je parlerai, ne sont pas des centres où l'on “stocke l'information” comme sur un disque dur d'ordinateur. Ce sont plutôt comme des “gares de triage” qui contiennent les “aiguillages” et orientent les connexions entre neurones, car ce sont celles-ci qui, assemblées les unes aux autres, ou les unes après les autres, font que nous avons des sensations et des idées et que nous agissons.

    Voyons d'abord le cerveau dans sa globalité.    
    Remarquons d'abord, ce que vous savez, que le cerveau est presque symétrique et que l'on distingue un hémisphère droit  (HD) et un hémisphère gauche. (HG).
    Rappelons nous que chaque hémisphère “s'occupe” (c'est à dire reçoit des informations et commande) le coté opposé du corps.( L'hémisphère gauche reçoit par exemple, les sensations de l'oeil, de l'oreille et de la main droits et commande les membres droits).
    Les hémisphères ont aussi leurs spécificités en remplissant chacun des tâches particulières que nous évoquerons peu à peu dans divers articles.
    Mais ces tâches se complètent et les deux hémisphères doivent communiquer entre eux. Ces échanges d'informations se font par un gros faisceau nerveux que l'on appelle le “corps calleux” et qui relie les deux hémisphères. Rappelons nous que ce faisceau nerveux n'est pas “terminé” quand nous naissons, et qu'il n'arrive à mâturité qu'entre 5 et 7 ans.

    Nous distinguerons dans notre cerveau, qui compte plus de 100 millards de neurones, cinq parties fondamentales.

    D'abord  le cortex (les neurobiologistes l'appellent aussi néocortex pour le différencier de celui des autres mammifères, car c'est la plus grande différence avec l'homme).
Ce sont les couches externes du cerveau, sous notre crâne.
Nous verrons dans notre prochain article le rôle du cortex : c'est le chef, celui qui reçoit des informaitons des cinq sens et les interprète, qui se sert des “sentiments” que lui envoie le “cerveau émotionnel”, qui réfléchit, organise et commande ensuite au reste du cerveau et surtout à tout notre corps.
    Mais comme tout chef, il lui arrive de se tromper ou que ces ordres soient mal transmis et mal suivis !

    Puis sous le cortex, nous trouvons ce que l'on appelle le “cerveau émotionnel” (ou également le cerveau limbique).
    Il intervient dans tout ce qui est altruisme ou affectif. C'est lui qui est à l'origine de nos émotions, de nos peurs, de nos tristesses et de nos joies, ainsi que de fonctions plus complexes telles que la conscience (au sens être conscient),et l'attention, nos comportements en famille (par exemple l'instinct maternel) ou en société.
    Il est aussi à l'origine de certaines fonctions intelligentes. Un centre à la forme assez bizarre (d'un cheval marin), que l'on appelle "l'hippocampe" est le “professeur” de la mémoire, du moins pour la mémoire dite “épisodique” qui enregiste les événements dans l'ordre chronologique (par exemple où ai-je garé ma voiture dans le parking ?)

    Troisième partie, le “cerveau central”.
    C'est une partie qui travaille presque de façon autonome et automatique par rapport au cortex, (on dit de façon inconsciente).
    Elle est chargée de réguler le fonctionnement de nos organes et l'un de ses principaux centre, ” l'hypothalamus”, contrôle ainsi coeur et circulation sanguine, poumons, température ... ou certains besoins faim, soif, comportement sexuel...
D'autres centres que les journalistes appellent les “centres du plaisir” sont chargés de déméler le plaisir de la peine et de donner des “récompenses “ et des “sanctions”, pour orienter ainsi nos apprentissages successifs du plus élémentaire au plus complexe
    Un autre centre important, le “thalamus” coordonne toutes nos sensations en provenance de nos cinq sens.

    Quatrième partie, dans les tâches les plus fondamentales du contrôle du fonctionnement de notre corps, interviennent le “tronc cérébral” et le “bulbe rachhidien”, qui se trouvent en bas du cerveau, dans le prolongement de la colonne vertébrale.
    Leurs neurones constituent notamment une “horloge biologique” qui bat la mesure du temps biologique du cerveau et du corps, et ils émettent en particulier des signaux de diverses fréquences qui commandent éveil et sommeil, vigilance et inattention et permettent notamment au thalamus de coordonner nos sensations.

    Enfin, cinquième partie, le “cervelet”, petit cerveau à la base de l'arrière du crane, est le siège et le chef de toutes nos actions automatiques que le cortex lui apprend peu à peu depuis notre enfance, avec l'aide des récompenses et sanctions des centres d'apprentissage : prendre des objets, les manipuler, marcher, garder notre équilibre par exemple sur une échelle, des skis, une planche à voile, nager, barrer un bateau, conduire une auto, jouer du piano, taper à la machine,.....     Il aide le cortex dans des tâches d'écriture et de dessin en lui fournissant certains gestes élementaires automatiques.

    Dans les prochains articles, je vais revenir sur les fonctions des trois premières parties du cerveau : cortex, cerveau émotionnel et cerveau central.

Par Angel.or-and.Demon le Vendredi 15 juin 2007 à 20:04
ça aussi on a un peu vu mais c'est plus au programme de term...
Par croque-framboise le Mardi 12 août 2008 à 14:26
Le cerveau est quelque chose qui m'intéresse au plus haut point. Depuis très longtemps déjà.
C'est tellement fascinant, si complexe...
Je me suis engagée dans des études de médecine. Je souhaiterais devenir neurochirurgienne.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1278779

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast