Mardi 31 octobre 2006 à 14:27

Notre cerveau; nos sens; système nerveux

Pour lire cet article, je vous conseille d'ouvrir deux fenêtres dans votre navigateur des deux cotés de votre écran, de mettre cet article dans les deux fenêtres, l'un positionné sur l'image et l'autre où vous ferez défiler le texte en le lisant. Vous pourrez ainsi vous reporter en permanence au schéma

http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau1/2371621.jpg

    Le plus intéressant dans notre cerveau, c'est évidemment le cortex, car, comme je vous l'ai dit, c'est le chef, celui qui reçoit des informaitons des cinq sens et les interprète, qui se sert des “sentiments” que lui envoie le “cerveau émotionnel”, qui réfléchit, organise et commande ensuite au reste du cerveau et surtout à tout notre corps.
   Je vais essayer de vous donner un bref aperçu approximatif des zones importante de cette partie, à la surface de notre cerveau.

    D'abord la partie la mieux connue des neurobiologistes, tout à fait à l'arrière du cerveau un centre extrèmement important qui analyse les informations venues de nos yeux. Dans ce centre (en bleu foncé sur le schéma), des couches de neurones spécialisées analysent point par point, les images envoyées par nos yeux, leurs couleurs (en une sorte de RVB, comme les ordinateurs), les mouvements, le relief par différence des images des deux yeux, appréciant ainsi la distance d'un objet et les places respectives en “profondeur”
    Les informations provenant de ce centre sont envoyées au cortex frontal qui réfléchit et à deux centres que nous appellerons pour simplifier le “quoi?” et le “où?” .
    Le “quoi?” fait de la reconnaissance des formes et “reconnait” les objets et les personnages et met en communication ses neuronesavec les neurones qui correspondent à leurs noms et leurs caractéristiques.
    Le “où?” mémorise les “cartes” de l'espace environnant. Il nous permet de nous orienter en permanence, de savoir où nous sommes
, de retrouver un itinéraire et de guider nos gestes pour atteindre avec nos membres ce qui nous intéresse, (faire du tennis en localisant la balle et l'adversaire)...

    Autre région importante, un ensemble de centres qui gèrent notre “toucher” et nos mouvements et qui sont situés sur le dessus du cerveau.
    Les centres de l'hémisphère gauche gèrent la partie droite de notre corps, et ceux de l'hémisphère droit, la partie gauche.
    En bleu clair les neurones qui analysent les sensations du “toucher” sur toute la peau de notre corps. Mais il y a beaucoup plus de neurones pour certaine sparties pus sensibles : la langue, les lèvres, les doigts, les pieds...
    En vert des centres qui commandent nos mouvements : commandes motrices habituelles et en avant de celle ci des centres qui préparent et exécutent les mouvements “complexes” et les font exécuter ensuite.
    Et comme pour diriger nos membres il faut agir sur un ensemble compliqué de muscles qui entraînent des mouvements contradictoires, et que le cervelet doit par ailleurs maintenir notre équilibre (debout en général), il est indispensable d'avoir des renseignements sur l'état de nos muscles, leur position, leur tension, leurs mouvements en cours.
Ces renseignements sont apportés par des neurones particuliers dans la zône rose appelée “kinesthésie”


    Parmi les centres gérant nos mouvements, un centre particulier est chargé de diriger nos lèvres notre palais, la langue et notre pharinx, pour que nous puissions faire la “vocalisation” : parler et chanter.
    Mais ce n'est qu'un exécutant mécanique.
    Celui qui élabore la parole, qui connait la grammaire, l'orthographe et la syntaxe, c'est le “Centre de Broca” . Il se charge ausi des calculs arithmétiques et algébriques, sous le controle du cortex frontal.
    En orange également, le centre qui analyse les sons (l'ouïe) et notamment la musique (origine spatiale, intensité et rythme, hauteur du son c'est à dire les notes isolées). Mais ce n'est qu'un récepteur analogue aux centres visuels et au où. Par contre l'interprétation des mots et des phrases est faite par un centre spécialisé, le “centre de Wernicke”.
    Tous ces centres qui commandent la réception et l'émission de la parole, de même que la lecture et l'écriture sont situés essentiellement dasn l'hémisphère gauche.
    Toutefois on trouvera dans l'hémisphère droit des centres correspondants qui vont analyser l'intonation, le contenu affectif de la parole ou des mots, ainsi que l'interprétation du suivi mélodique (timbre) et de l'émotion musicale.

    Ces centres sont en communication permanente avec une zone importante (en jaune) qui gère la mémoire sémantique (du vocabulaire).
    Les connexions dans cette zone sont assez particulières. Chez le bébé, le stockage se fait un peu en désordre. Puis au moment où il apprend à parler, puis quand il apprend à lire et à écrire, une organisation rigoureuse voit le jour.
    Les neurones qui concernent une catégorie de mots sont voisins les uns des autres par exemple ceux qui vont concerner les noms d'animaux, les outils, les ustensiles de cuisine, les couleurs, les sons, les personnes.....
    Et chose curieuse, si un enfant a appris deux langues maternelles, les neurones concernant les mots relatifs à une même catégorie sont à coté les uns des autres, quelle que soit la langue.Par contre tous les mots concernant une langue apprise par la suite à l'école sont séparés de ceux de la langue maternelle.
    Les neurobiologistes essaient d'explorer ces zones, mais comme il n'en existe pas chez les animaux, (un peu chez les singes supérieurs), la tâche est très difficile, car les techniques d'imagerie ne sont pas encore assez précises pour mettre en lumière le fonctionnement de zones n'ayant qu'un petit nombre de neurones (en détectant en général l'oxygène qu'ils consomment lorsqu'ils sont en activité).
    Là encore l'hémisphère gauche est le garant des mots, alors que le droit enregistre les images et les schémas correspondants ou des représentations de phrases globales.
    C'est la raison pour laquelle si on utilise uniquement la “méthode globale” d'apprentissage de le lecture, qui fait appel à de telles représentations de l'hémisphère droit, alors que les mots sur le plan syllabique,sémantique et  orthographe sont retenus dans l'hémisphère gauche, on pourra voir apparaître des anomalies de langage et des retards d'apprentissage chez les enfants dont le corps calleux qui fait communiquer les deux hémisphères n'est pas arrivé à mâturation (ce qui peut aller jusqu'à 9/10 ans).  Pour un neurobiologiste, il faudrait d'abord employer la méthode syllabique et ensuite passer progressivement aux concepts globaux.
    La “lecture rapide”, qui consiste à lire non plus les mots, mais des phrases dans leur globalité, ne permet jamais une excellente analyse du texte et exige une très bonne communication des deux hémisphères. Elle est néanmoins utile pour les cadres qui ont beaucoup de pages à lire quotidiennement.!

    On a vu que le chef d'orchestre c'était le cortex frontal, sous notre front. C'est lui qui organise toutes nos actions, interroge les autres centres et réflécht pour tirer des conclusions ou des prévisions, maniant en permanence a logique et les règles que nous avons apprises lors de nos apprentissages..
C'est lui qui conçoit et imagine, qui a des idées, qui crée par rapprochements nouveaux et inédits d'idées, qui traite du concret et de l'abstrait.
    Mais il interprète et est influencé par le cerveau émotionnel à l'origine de nos sentiments. (nous verrons dans un prochain article le rôle de cette partie du cerveau).
    Il s'appuie en permanentce sur  les centres d'interprétation des sensations, sur les centres de Wernicke et la mémoire des images et des mots.
    Il renvoie des ordres au centre de Broca pour parler et aux centres moteurs pour agir, mais également au cerveau émotionnel pour contrôler ses pensées, ses émotions et ses pulsions.

    Il existe, à coté du cerveau frontal de nombreux autres centres qui ont des rôles importants en matière d'attention, de stimulation, de comportement social vis à vis des autres ou en groupe; mais cet article est limité, si je ne veux pas vous endormir. ! LooL
    Ce que le cortex apprend (les apprentissages) est sous la coupe des “centres du plaisir” dont nous avons parlé déjà, qui eux, ont une logique assez frustre.
    Le cortex peut donc se tromper, ne pas toujours maîtriser ce que font les autres centres, qui ne transmettent pas toujours correctement ses ordres ou même parfois les refusent (les fameux refoulements de Freud).
    L'homme n'est donc pas infaillible, il se trompe, peut être accroc à l'alcool ou la drogue ce qui est très mauvais pour son devenir, il peut se mettre en colère, commettre des folies, voire tuer son prochain !

    Enfin pour terminer ce petit panorama, les informations qu'échange le cortex avec les autres centres, sont très nombreuses et  beaucoup d'entre elles passent, en attente d'être traitées, par deux “mémoires tampons”, l'une qui stocke provisoirement les données sémantiques et l'autre les schémas et les images. La capacité de ces mémoires est limitée, de telle sortes que nous ne pouvons traiter plus de six ou sept informations (comme retenir pendant un court laps de temps pour les utiliser ensuite des numéros de téléphone ou des mots, des idées).

    Une dernière chose importante, retenez que le cortex pour traiter le moindre problème élémentaire à besoin de plusieurs secondes.
Nous verrons dans le prochain article que certains centres du cerveau émotinnel réagissent en quelques dixièmes de secondes. Rien d'étonnat à ce que parfois, nous soyions submergés par nos émotions.!

Par babydol le Mardi 31 octobre 2006 à 21:01
Un petit aperçu de ce qui peut se passer dans le cerveau en images et avec humour, sur mon blog : Cortex Académy, page 2, 3ème article... Biz à toi
Par babydol le Mercredi 1er novembre 2006 à 12:30
Voici le lien pour le visionner sur le net :

http://www.youtube.com/watch?v=e8taRZ4X_-U&eurl=" onclick="window.open(this.href); return false;">http://www.youtube.com/watch?v=e8taRZ4X_-U&eurl=

bizou
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1290347

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast