Mardi 21 juillet 2015 à 10:31

Notre cerveau : mémoire; inconscient; Freud

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/IMG.jpg

    J’ai souvent écrit dans ce blog que l’inconscient était très différent aujourd’hui, avec les progrès de la neurobiologie, des conceptions de Freud, mais qu’il jouait un rôle très important dans nos pensées.
    La notion de refoulement notamment est peu importantes, et même si l’inconscient est responsable de blocages psychologiques, son rôle est plus positif que négatif, et il participe au fonctionnement du cerveau, en traitant de nombreuses informations, sans que nous le sachions et en venant ainsi en aide à notre cortex préfrontal et en participant à la création de nos idées.
    On sait depuis longtemps que le cerveau perçoit des informations dont il n’a pas conscience et notamment des informations visuelles dont la durée est inférieure aux temps e perception consciente: les informations subliminales.
    Des chercheurs de l’unité « Neuroimagerie cognitive » de l’Inserm et de l'Hôpital Pitié-Salpêtrière, à Paris, ont notamment montré que le cerveau pouvait interpréter des données sémantiques, même abstraites.

    Les chercheurs ont présenté des mots à des patients, de façon subliminale, donc sans permettre de lecture consciente, patients qui étaient épileptiques et avaient provisoirement, pour traitement de leur maladie, des électrodes implantées, qui permettaient d’observer les réactions de leur cerveau et notamment des centres amygdaliens
    Lorsque l’on présentait des mots « effrayants », on a pu observer des réactions des centres amygdalien, centres qui sont responsables des émotions d’angoisse et de préparer la lutte contre les agressions éventuelles..
    Ils ont ainsi démontré un décodage inconscient préalable de la signification de ces mots, et de l'extraction de leur contenu émotionnel.
    Ils ont ensuite présentées mêmes mots, mais de façon perceptible, et les réactions des centres amygdales ont été analogues.

    Une autre expérience , faite par des chercheurs d’Orsay, consistait à présenter successivement quatre images La première et la troisième étaient une suite de lettres sans signification? La deuxième était écrit en lettres, un chiffre présenté sous forme subliminale (donc perçu inconsciemment) et la quatrième un  autre chiffre également sous sa forme littérale, mais présenté suffisamment longtemps pour être perçu consciemment.
    La personne soumise à l’expérience, devait appuyer sur un bouton si le dernier chiffre était plus grand que 5.
    Les chercheurs ont constaté que, si on prenait pour référence la temps de réponse des personnes lorsque l’on ne présentait aucun chiffre en deuxième,  la présentation inconsciente d’un chiffre plus grand que 5 diminuait le temps de réponse au quatrième chiffre, et inversement un chiffre inférieur à 5, présenté inconsciemment en second, augmentait le temps de réponse.
    il semble donc que la présentation inconsciente du premier chiffre entraînait une préparation inconsciente de la réponse ce qui facilitait la réponse lorsque la situation était identique lors de la présentation du quatrième chiffre, mais au contraire, la freinait quand la situation était contradictoire.
    Pendant le test, les chercheurs ont étudié l'activité du cerveau avec deux techniques : IRM et électroencéphalogramme. Ils ont observé que le message subliminal modifie l'activité du cerveau y compris dans les zones motrices activées pour appuyer sur le bouton.
    Bien que le premier chiffre n'arrive pas à la conscience de l'observateur, son influence dépasse donc les seules zones perceptives du cerveau. Ceci démontre l'existence d'un traitement inconscient d'opérations cognitives complexes, et de la réponse motrice appropriée.

    D’autres études ont montré que la parole pouvait être en partie interprétée pendant le sommeil et que les dormeurs réagissaient quand on les appelait par leur prénom
On peut trouver des renseignement sur le document de l’université de Lyon :
http://crnlgerland.univ-lyon1.fr/perso/Fabien.Perrin/fperrin/publi/manuscrit_HDR.pdf
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3274120

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast