Mercredi 7 novembre 2012 à 18:12

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/images-copie-5.jpg
 
            Obama est réélu comme Président des USA, c'est un événement important pour le monde
            J'avoue que personnellement je préfère Obama, mais je ne suis pas américain et donc je n'ai rien à dire.
           
            Que fera Obama ?: sans doute poursuivra t'il sa politique, mais il sera obligé de composer davantage avec le Congrès et donc de s'entendre mieux avec les Républicains sans passer en force, comme il l'a fait jusqu'à présent. Il a d'ailleurs déjà dit à Romney qu'il voulait discuter avec lui
            Il va essayer de continuer à redresser les finances de son pays terriblement endetté et à essayer de relancer l'économie, mais il n'a pas été pour le moment, beaucoup aidé par la crise et la situation est difficile. Il l'a dit d'ailleurs lors de sa campagne
            Je ne sais pas ce qu'il fera pour aider les personnes qui ont vu saisir leur maison au moment de la crise des subprimes. (c'est effrayant on voit des maisons saisies par les banques et qui pourrissent et sont en voie de destruction, alors que leurs ex propriétaires sont souvent pauvres et à la rue).
             Il continuera la réforme des soins dont auraient bien besoin les américains, quand on voit les problèmes de santé qu'ont les plus démunis.
            Sur le plan international, il s'est relativement bien débrouillé et je crois qu'il n'est pas hostile à L'Europe, tout en défendant, ce qui est normal, les intérêts de son pays.
            Par contre, sous la pression des républicains, il lui faudra légiférer sur l'immigration.
            Bref Obamùa rencontrera de grosses difficultés, comme en rencontre Hollande, les américains vont devoir faire de gros efforts comme les français, mais je crois qu'en moyenne on est plus heureux en France qu'aux USA. Certes le système de protection sociale nous coûte cher, mais il assure un minimum de protection qui fait cruellement défaut à un grand pays comme l'Amérique.
 
            Au cours de sa campagne, Romney m'a paru faire des promesses difficiles à tenir :
            Il voulait s’attaquer, lui aussi, d’entrée de jeu au « mur budgétaire » et il promettait un retour à l’équilibre des finances publiques en 2020, mais il entendait aussi réduire de 20% les taux d’imposition sur le revenu et maintenir toutes les baisses d’impôt de l’ère Bush.
            Il avait promis la création de 12 millions d’emplois. Son programme était aussi axé sur l’indépendance énergétique et la déréglementation.
            Avec quel argent ferait il tout cela ? J'ai eu l'impression de "demain on rase gratis" !
            Sur le terrain social, Mitt Romney voulait donner la priorité à l’abrogation de la réforme santé d'Obama. Il voulait autoriser les Etats à mettre en place leurs propres régimes de couverture universelle. Tant pis pour les gens qui ne sont pas riches !
            Il souhaitait une réforme de l’immigration et l’obligation pour de jeunes immigrés de s’engager dans l’armée. Favorable à l’interdiction de l’avortement sauf en cas de viol, d’inceste ou de risque pour la santé de la mère, il avait dit qu'il cesserait de subventionner les centres de planning familial. Mitt Romney était également bien décidé à proposer un amendement à la Constitution définissant le mariage comme une union entre un homme et une femme.
            De plus il semble hostile à tous les pays étrangers et retourne presque à la guerre froide avec la Russie et parlait parfois d'intervention militaire en IRAN.
            Bref avec Romney, ce serait le retour en arrière à un état ultraconservateur et une Amérique dominatrice vis à vis du monde.
            Je pense que certains américains l'ont compris, car, malgré les sondages, la victoire d'Obama paraît nette ce matin à 7h.
            Mais ce qui me choque, c'est qu'aucun des deux candidats ne semblait se préoccuper du fait que les étudiants mettent 10 ans à rembourser leurs études,, à condition qu'il trouvent du travail !
 
            J'ai toujours eu du mal à comprendre le système électoral américain, pour l'élection du Président; peut être vous aussi, alors je vais essayer de l'expliquer brièvement.
            C'est un système de suffrage indirect, car ce sont les "Grands électeurs" qui votent en définitive, mais ils sont choisis par les citoyens américains.
            Les citoyens américains votent en faveur des candidats de leur choix à la présidence et à la vice-présidence. Les candidats obtenant le plus grand nombre de voix dans un état, reçoivent la totalité des voix des Grands électeurs de cet Etat.
C'est cela la clé du vote, si vous voulez comprendre les résultats.
            Le nombre des Grands électeurs de chaque état est fonction du nombre d'élus de cet état au Congrès : soit deux sénateurs et un nombre de députés proportionnel à la population de l'état. A l'heure actuelle on compte 538 Grands électeurs, soit 100 sénateurs (2 dans chacun des 50 états de l'Union) et 435 représentants, auxquels il faut ajouter, depuis 1964, trois électeurs du District de Columbia.
            Le Président des Etats-Unis est élu au suffrage universel selon un scrutin à deux degrés : celui du "vote populaire" en novembre et celui du "vote électoral" en décembre :
 
                           - Le vote populaire : c'est le vote effectué par l'ensemble du corps électoral américain ; dans chaque Etat, les citoyens électeurs votent pour une liste de "Grands Electeurs" du parti soutenant le candidat à la présidence de leur choix. La liste qui obtient la majorité des votes populaires emporte tous les mandats attribués à l'Etat.
            Ce sont les partis politiques qui ont établi ces listes et donc choisi leurs grands électeurs, mais c'est le peuple qui les élit.
 
                           - Le vote électoral : le vote pour élire officiellement le Président et le Vice-Président des Etats-Unis est émis par les "Grands Electeurs", élus au suffrage universel dans chaque Etat . L'élection a lieu à la majorité absolue, soit 270 voix sur 538.
            Evidemment s'il y a une nette majorité de grands électeurs d'un des deux partis, il serait étonnant que le président de ce parti ne soit pas élu et donc le vote au suffrage universel est primordial.
 
            Par contre, l a répartition des Grands électeurs par rapport à la population de chaque état engendre des critiques et des luttes très sévères lors des campagnes présidentielles, dans des états dits clés. Ainsi, sur un total de 538 Grands électeurs, la Californie regroupe 54 Grands électeurs à elle seule. Le Texas en compte 32, l'état de New York 33, la Floride 25, la Pennsylvanie 23, l'Illinois 22. Un candidat remportant tous ces états possède donc le nombre de voix nécessaire à son élection.
            En fait le système américain est bien moins démocratique que chez nous, car le fait d'attribuer tous les électeurs de l'Etat à celui qui a la majorité est très inégalitaire.
            Le Président des USA pourrait être élu, alors qu'il n'a pas la majorité si on avait compté , comme en France, toutes les voix des électeurs du peuple. (Il suffit qu'il ait une forte majorité dans les états à faible représentation et qu'il ait perdu les états clés à quelques voix près.
            Ce n'est pas le cas pour Obama aujourd'hui.
            Longue vie et tous nos souhait de réussite au Président des USA réélu.






Par MarquiSe le Mercredi 7 novembre 2012 à 9:59
Idem je ne suis pas americaine mais je préfère Obama également :)

A propos de ton commentaire, si je dois voir quelqu'un de spécialisé, c'est justement parce que j'ai les deux problèmes dont tu parles. Bonne journée !
Par maud96 le Mercredi 7 novembre 2012 à 12:06
La "démocratie américaine" est en effet "filtrée" par le système des "grands électeurs". Ce qui est assez injuste car ce n'est pas n'importe qui peut se retrouver grand électeur. Je trouve que la victoire d'Obama est d'autant plus remarquable : j'avais très peur d'un retour en arrière des US.
Par the-log-lady le Mercredi 7 novembre 2012 à 18:30
j'étais "soulagée" de voir ce matin que c'était Obama le grand vainqueur.. :)
Par Promis.A.L-Echec le Jeudi 8 novembre 2012 à 3:22
Désolée du temps de réponse ! Et merci de m'avoir lue et d'avoir commenté.
Eh bien, je fais une déréalisation, et c'est pas facile avec l'entourage, voilà tout.
Par kaa le Jeudi 8 novembre 2012 à 20:16
Il est vrai que la grande majorité des français sont pour Obama. Et pour une fois, ce qui est très rare, ils sont heureux d'un résultat d'élection.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3214966

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast