Mercredi 2 octobre 2013 à 8:03

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/boissonsenergisnates.jpg

    On entend en ce moment, beaucoup parler à la télé et dans les magazines des boissons énergisantes, de leur consommation de plus en plus fréquente et de leurs méfaits.
    Il ne faut pas confondre boisson énergétique et énergisante : une boisson énergétique est une boisson qui vous apporte un nombre de calories non négligeable, et qui vous soutient dans l’effort (ce qui ne veut pas dire que l’on doit en abuser, notamment au risque de grossir).
    Une boisson énergisante est destinée à vous donner un «coup de fouet», à en quelque sorte vous exciter, car elle contient essentiellement des agents stimulants.
    Bien sûr elles contiennent du sucre d’une part au plan du goût et aussi pour fournir de l’énergie puisque vous allez vous dépenser, mais elle contient des produits excitants, le plus souvent de la caféine. Pour apporter ainsi de l’énergie, certaines boissons  contiennent du glucuronolactone, produit de transformation du glucose, qui à haute dose, est soupçonné de toxicité rénale.

    Une petite bouteille de 250 ml (les canettes classiques de coca et jus de fruits) peut contenir de 2 à 4 fois l’équivalent d’une tasse de café serrée d’un expresso, qui contient de l’ordre de 80 mg de caféine.
    D’autres produits sont utilisés, notamment la taurine (qui est un neurotransmetteur dérivé d’un acide aminé, excitant cardiaque qui peut avoir des effets comportementaux indésirables), mais certaines des boissons contiennent aussi de l’alcool.    
    Ces boissons sont plutôt absorbées par des personnes jeunes de moins de 35 ans. Elles ont été d’abord consommé dans les pays orientaux (Japon, Corée, Thaîlande), puis aux USA enfin en Europe depuis 2000, e, France depuis 2006, et leur consommation n’a cessé de croître.

    La caféine absorbée à doses importantes (plus de 400 mg) a des effets nocifs.
Bien entendu elle favorise l’excitation et l’insomnie, voire l’anxiété. Mais surtout elle augmente la tension artérielle, provoque des dérèglements du rythme cardiaque, des maux de tête, des tremblements, vertiges, voire crises d’épilepsieet à très forte dose, peut entraîner des AVC et on a constaté  des comas, voire une crise cardiaque entraînant le mort.
    Ces boissons peuvent aussi contenir une dose non négligeable de sel dont le sodium potentialise l’action de la caféine.
    Par ailleurs la caféine fait sous-estimer les effets d’une consommation d’alcool, (elle diminue ses effets sédatifs), et permet d’en boire davantage sans effets importants immédiats, mais l’effet se manifeste ensuite et donc la consommation de boissons énergisante alcoolisée est source d’accidents de transport.
    Il n’est pas exclu que l’on développe une addiction à ces boissons excitantes.

    Les médecins recommandent de ne pas boire de telles boissons en même temps que de l’alcool (ou en contenant), ou des médicaments ayant une action sur le système nerveux, et de les prohiber pour les femmes enceintes et les enfants et même les sportifs. Les boissons contenant de la taurine ont même été interdites en France, car elles entraînaient des dérèglements psychiques passagers.
    En Norvège, la vente est limitée aux pharmacies et en Suède interdite aux jeunes de moins de 15 ans.
    L’agence de Sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), vient de publier un rapport pour le gouvernement sur ces divers effets nocifs, d’où l’empressement des médias à en parler.

    La consommation de ces boissons est en effet en très forte augmentation et je cite des statistiques 2012 de l’autorité européenne de sécurité des aliments :
« 12% des adultes consomment jusqu'à 4,5 litres par mois, et plus de la moitié des consommateurs prennent en même temps de l'alcool (56% des adultes et 53% des adolescents).
68% des 10-18 ans en ont consommé dans l'année et 12% d'entre eux en consomment 7 litres par mois. Plus inquiétant, 18% des enfants âgés de 3 à 10 ans en avaient bu dans l'année, (enquête faite dans 16 pays auprès de 52 000 personnes). »
    Leur vente en France atteindrait en 2012 36 millions de litres pour 143 millions d’euros.

    Le gouvernement veut simplement taxer davantage ces boissons. Ce n’est à mon avis pas dissuasif et je trouve qu’on devrait   
             - interdire la publicité comme on l’interdit pour les cigarettes.
             - limiter les quantités de produits excitant par litre.
             - interdire le mélange avec de l’alcool dans la bouteille.
             - faire une information beaucoup plus grande sur les dangers de ces produits dès qu’on dépasse une certaine consommation.
    Mais évidemment le fric est roi, et les lobbies puissants.

Nota : le coca cola contient effectivement des produits excitants et notamment de la caféine, mais à beaucoup plus faible dose.
Par JACk-sCEPTikE le Mercredi 2 octobre 2013 à 14:59
Le pire du pire c'est de voir certains en fête :
Ils fument du cannabis, et après comme ils sont fatigués par canna + alcool : allez, un coup de boisson énergisante !

Je n'imagine pas l'état de leurs poumons/reins/foies d'ici une dizaine d'années :'(
Sans parler des dommages psychologiques. "Endormir" le cerveau d'un côté et le "stimuler" en même temps je suis pas bien sûr que ça soit très sain.
Par maud96 le Mercredi 2 octobre 2013 à 18:32
J'ai lu (hasard dû à ma curiosité) partie de ce blog : http://hyperactifs-tdah.cowblog.fr/
... IL m'a paru sérieux et approfondi sur les risques de certains médicaments largement utilisés par des parents et médecins aujourd'hui... A faire frémir !
Par coldtroll le Mercredi 2 octobre 2013 à 19:59
faites comment moi ! buvez de l'eau !
arg, sacrilège, des fois je mets du sirop !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3251794

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast