Vendredi 7 janvier 2011 à 8:25

Drogue, alcool, addictions


http://lancien.cowblog.fr/images/images/29970007alcoolblog2jpg.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/images/Alcool2.jpg





















    La période des fêtes et l''article que j'ai écrit hier sur le cannabis m'ont fait penser à ce que m'avait raconté une correspondante sur une mésaventure qui lui était arrivée au réveillon, il y a quelques années, et elle m'avait demandé alors, de raconter son histoire.

    Orangette fêtait le réveillon de la Saint Sylvestre chez une copine, qui avait invité ses ami(e)s.
    Elle aime les jus de fruit notamment ceux à l’orange. Ceux de sa copine étaient formidables, seulement il y avait de la vodka dedans et elle ne le savait pas..
    Elle a été gaie, mais a mis cela sur le compte de la joie et de l’excitation du nouvel an  et vers minuit, tout le monde s’est embrassé, sans arrière pensée.
    Mais elle a continué à boire du jus de fruit et bientôt non seulement elle ne pouvait plus danser, mais ne tenait pas debout et c’était trop tard pour revenir en arrière, tout l’alcool n’était pas encore passé dans le sang.
    Un copain de la bande était dans le même cas.

    Ses copines, les voyant ainsi dans le cirage, ont cru bien faire et ont été les “stocker” sur un lit dans une chambre, pour qu’ils puissent dormir et cuver leur alcool, sans trop gêner les autres, et finalement, dans le feux de la fête, on les a oubliés quelques heures.

    Au petit matin, quand elle a émergé de son lourd sommeil, assez vaseuse, le copain n’était plus là, mais Orangette s’est trouvée bizarrement vêtue, de façon inhabituelle d’après elle, comme si on l’avait déshabillée, puis rhabillée.
    Elle n’avait aucun souvenir de ce qui a pu lui arriver et craignait le pire.
    Bien entendu le garçon ne se souvient de rien, et les copains et copines non plus.
    Rêve, réalité, personne ne sait.
    En discutant longuement avec elle, je pense qu' heureusement, il ne lui était rien arrivé, et que  cela aurait pu être plus traumatisant. Mais elle s'est fait bien du souci  et
sur le moment, j'ai failli lui conseiller de prendre la pilule du lendemain.

    Alors le message que voudrait vous faire passer Orangette, c’est
“méfiez vous des jus de fruits et renseignez vous pour savoir s’il y a de l’alcool dedans”

    J’en rajouterai un autre : d’abord est ce essentiel de mettre de l’alcool dans un jus de fruit? Puis si vous le faites, mettez aussi une carafe avec un jus de fruit sans alcool et indiquez  sur les carafes, ce qu’il y a dedans.
    On peut aimer se saouler - personnellement je n’aime pas, mais chacun son goût - mais au moins, faut il le faire volontairement en sachant ce que l’on risque, et je trouve que, ne pas prévenir ainsi, c’est être involontairement complice des catastrophes qui peuvent en résulter.
Par Yggdrasil le Vendredi 7 janvier 2011 à 14:09
Beaucoup de gens de mon âge me lancent souvent cette phrase : "Il faut faire ses expériences!" sauf que je la trouve absurde en un sens. Si effectivement on "fait ses expériences" mais que ça tourne en drame, je trouve ça franchement pas intelligent... on peut boire de l'alcool - personnellement je n'en bois pas parce que je n'aime tout simplement pas le goût et l'odeur - mais il y a trop de gens qui ne savent pas voir la limite entre boire un verre ou deux et vider la bouteille. Dans le cas de cette anecdote =S Orangette n'y était évidemment pour rien, parce qu'effectivement le sucre masque l'alcool, ma soeur en a fait les frais y'a quelques années et a terminé sa nuit au dessus d'une cuvette xD. Tant mieux pour elle si ça n'a été qu'une grosse frayeur =S.

Alors d'accord, faire la fête oui, mais ça ne dispense pas de rester responsable. Au contraire, dans ce cas de figure festif il faut l'être encore plus.

Ah oui, dernière chose. Boire toute la soirée à n'en plus finir pour finalement ne se souvenir de rien et être malade comme un chien xD je ne vois pas l'utilité.
Par Charlène & Maxence le Vendredi 7 janvier 2011 à 15:11
Je viens de trouver un avantage à mon intolérance à l'alcool, une gorgée et j'attrape des plaques sur tout le corps, c'est un bon test.

Néanmoins, sacrée frayeur, je pensais au pire en lisant le texte !

Bises d'ici !
Par Anicroche le Vendredi 7 janvier 2011 à 15:33
Il faut quand même être très distraite pour ne pas sentir qu'il y a de la vodka dans un jus d'orange ; même à petite dose cet alcool pue l'alcool à 70 et brûle sacrément le gosier.
Puis après, c'est sûr qu'il faut pas forcer les non buveurs, encore moins à leur insu, à boire de l'alcool.
Et vu les excès qu'il peut y avoir sous l'emprise de quelques verres (abus en tous genres, vomissements glauques, comas éthyliques...) mieux vaut se contenter de jus de fruit. Ça, c'est certain !
Par princessehaley le Vendredi 7 janvier 2011 à 16:50
Heeuuu je dis pas ça méchamment mais je ne comprends pas comment on ne peut pas sentir de la vodka même si elle est mélangée, c'est pas ce qu'il y a de plus léger!! Et puis ça se comprend quand on est joyeuse à cause de l'alcool :D
Par little-slug le Jeudi 25 août 2011 à 23:27
Je pense, de même que certains commentaires plus haut, que la vodka est assez fort pour que l'on se rende compte de sa présence dans un liquide, que ce soit jus d'orange ou autre.

Cependant ce que je ne comprends pas, c'est cet engouement à toujours vouloir consommer de l'alcool ou de la drogue lors de fêtes. Personnellement, j'ai participé à beaucoup de fêtes entre amis et seules trois d'entre elles proposaient de l'alcool. Je crois que ce sont les trois fêtes pendant lesquelles je me suis le moins amusée xD

Peut-être est-ce mon éducation qui a fait que je me méfie de l'alcool, peut-être suis-je trop surveillée par ma mère, même si je ne pense pas que ce soit le cas. Ce que je sais c'est que pour moi l'alcool, c'est inutile. A part pour s'enivrer, à quoi ça sert ? Ceux qui répondront "le goût" ne peuvent pas ne penser qu'à ça. Il existe des tas de boissons non alcoolisées qui ont un goût excellent, souvent inédits et surprenants. C'est surtout histoire de faire comme les potes, montrer qu'on peut supporter tant de verres et finir la soirée dans les toilettes, allongés et complètement inconscients ou ne pas se souvenir le lendemain de la soirée.

En tout cas je trouve cela "vache" de la part des organisateurs de la soirée de ne pas avoir prévenu... Et si vraiment on ne sentait pas l'alcool dans le jus d'orange : l'excuse bidon du goût ne tient même plus la route, le seul but était là de se saouler...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3075876

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast