Vendredi 19 janvier 2007 à 18:49

Relations avec nos parents, famille




     Je disais dans un de mes précédents articles, que la plupart des parents étaient plutôt laxistes, considéraient à tort que leurs enfants avaient déjà une mentalité et des capacités d'adulte, et en conséquence, leur laissaient une trop grande liberté, leur faisant ainsi affronter des situations et des décisions auxquelles ils n'étaient pas préparés et qui n'étaient pas de leur âge.
     Ce n'est pas toujours le cas et il existe encore des parents qui élèvent normalement leurs enfants,

    Et, c'est plus rare aujourd'hui, certains parents sont extrèmement sévères, voire même assez tyranniques.

     Les quelques cas que j'ai rencontrés parmi vous, me rappellent la lecture de livres de psychologie : ce sont souvent des parents qui ont eu, eux même, une enfance peu heureuse ou encore, qui ont subi un accident dans leur enfance, qui les a profondément traumatisés et qui a marqué leur inconscient à jamais; ils veulent alors, à la fois éviter cette catastrophe à leur enfant qu'ils aiment, mais aussi revivre à nouveau inconsciemment leur enfance autrement, sans ce traumatisme, en s'identifiant à leur enfant.

     Vous vous plaigniez amèrement d'un manque total de libertés, vous ne pouvez sortir à votre guise, voir vos copains, aller à des fêtes, des soirées ou même à des manifestations culturelles; on ne vous fait pas confiance, on vous épie, on vous prête des tas d'intentions que vous n'avez pas, on vous soupçonne de nombreuses fautes que vous n'avez pas commises et on tisse autour de vous un réseau de surveillance de tous les instants. On surveille vos lectures, votre courrier, vos communications téléphoniques.

     Je comprends tout à fait votre agacement et vos griefs, mais votre stress vous fait souvent réagir de façon subjective, alors qu'il faudrait regarder la situation de façon posée et logique.
     N'exagérez pas vos tracas, n'imaginez vous pas certaines de ces contraintes ?
 Ne tombez quand même pas dans une “manie de la persécution”; ne vous considérerz pas comme un enfant martyr.
     Est ce que les faits que vous me citez sont vraiment systématiques, sont ils vraiment si graves et vous gênent ils vraiment beaucoup, constituent ils vraiment des contraintes insupportables et une surveillance abusive ? ou est ce seulement une façon peut être un peu trop fréquente, de vous protéger contre les risques de dérapage de certaines situations?
     La liberté que vous souhaitez, il faut aussi la mériter. On ne vous donne pas assez de “temps libre”, mais faites vous très sérieusement votre travail de classe et avez vous de bons résultats scolaires ? Lorsqu'on vous accorde une sortie, respectez vous les horaires et les consignes que l'on vous a données?
     Ces libertés, est ce que vos camarades de la même classe ou du même âge ont vraiment beaucoup plus de latitudes. Et ne voyez pas les cas extrèmes, les plus favorables, mais la moyenne. Et puis vérifiez ce qu'on vous dit, car j'ai constaté que certains d'entre vous, (les garçons notamment) avaient tendance, pour avoir l'air de “grands presqu'adultes”, à beaucoup exagérer ce que leur permettaient leurs parents (ce qui d'ailleurs ne les empêchaient pas ensuite de se plaindre d'être brimés eux aussi !!!).
     
     Le conseil que j'aurais tendance à vous donner, c'est d'une part, puisque vos parents vous considèrent un peu comme des enfant, de leur montrer souvent que vous pouvez vous comporter comme une personne raisonnable et sensée, qui ne fait pas de bêtise et prévoit et assume les conséquences de ses actes.
     C'est d'autre part de ne pas “casser les pieds “ à vos parents par des “réclamations “ sur votre manque de liberté, mais plutôt de solliciter des “permissions de sortie”, en mettant en avant vos bons résultats en classe ou les actions que vous avez pu avoir et qui leur ont donné satisfaction. (le positif a plus de chance de passer que le négatif !).
     Enfin je crois que la meilleure solution serait de passer un “contrat” clair avec vos parents qui définisse le mieux possible ce que vous pouvez faire et dans quelles conditions vous devez le faire et qu'ensuite, chacun essaie de le respecter.



Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1542476

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast