Lundi 30 juin 2014 à 8:19

Drogue, alcool, addictions

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/2900.jpg    Les documents de l’observatoire européen des drogues et toxicomanies (EMCDDA) et son homologue français (OFDT) sont toujours intéressants à lire.
On y trouve des articles sur les effets biologiques des drogues, mais aussi des statistiques quant à leur utilisation et les dégâts constatés, et l’apparition de nouvelles drogues ou de nouveaux types de réseaux.
   
    Les constatations sont inquiétantes :

    Plus de 80 millions d'Européens, soit un quart de la population adulte de l'Union européenne, ont consommé une drogue illicite à un moment de leur vie; 1,3 million d'Européens sont des consommateurs d'opiacés à problème, et 700.000 usagers ont reçu un traitement de substitution en 2012.
    Les opiacés représentent les trois quarts des surdoses mortelles, soit 2,6% des décès des 15-35 ans, avec 6100 morts par surdoses toutes drogues confondues, (mais cependant 1000 de moins qu'en 2009).
    Environ 74 millions de 15-64 ans (22% de la population) ont déclaré avoir expérimenté le cannabis, qui reste la drogue la plus consommée en Europe. Quatorze millions des Européens entre 15 et 34 ans en ont pris dans l'année.
    Les Français sont 32% à avoir testé le cannabis, mais surtout à 18% à en avoir consommé lors des 12 derniers mois, ce qui fait de la France le plus gros consommateur européen, avec le Danemark.
    Toutefois la drogue la plus mortelle n’est pas recensée : c’est la nicotine. La France est le mauvais élève avec 28,3 % de fumeurs quotidiens (26,4 % Dans l’UE), et 5,9 % de fumeurs occasionnels.
    On estime qu’en France le tabac est responsable de 200 morts par jour.
    Nous examinions il y a quelques mois, les décès intervenus dans ma promotion de l’X, la plupart étaient des fumeurs et sont morts de crise cardiaque d’AVC ou de cancer du poumon.

    Pour ceux qui ne le savent pas, je rappelle que les opiacés sont une famille de produits obtenus à partir de l’opium, produit sédatif provenant de cultures de pavot.
    La morphine, l’héroïne, la codéine, la méthadone et la buprénorphine sont, entre autres, des opiacés. Une de leurs caractéristiques majeures est leur capacité à induire une dépendance psychique et physique. L’héroïne est l’opiacé le plus recherché en tant que drogue; ses propriétés pharmacologiques de l’héroïne, substance sédative et antidouleur, sont comparables à celles de la morphine mais elle agit plus vite, plus intensément et plus brièvement; elle reste la drogue la plus addictive, celle qui cause le plus de décès, de maladies et de patients en traitement.
    En termes de consommation, la cocaïne arrive en deuxième position, avec 14 millions de personnes (4,2%) qui en ont déjà consommé, dont plus de 3 millions (0,9%) dans l'année. On la retrouve principalement dans l'ouest de l'Europe, et la France ne fait pas exception, avec une plus faible proportion de la population ayant testé la cocaïne au moins une fois (3,7%) par rapport à la moyenne européenne, mais davantage de consommateurs dans l'année (1,9%).
    La consommation d'ecstasy et d'amphétamines est stable ou en baisse chez les jeunes adultes., mais leur dosage dans les produits vendus, comme dans celui du cannabis, a augmenté, les rendant plus dangereuses.
    Par ailleurs on voit apparaître de nouvelles drogues de synthèses, en général plus dangereuses, des circuits de distribution plus difficiles à détecter sur internet, sans parler de coutumes dangereuses comme fumer de l’hortensia.

    Une mention toute particulière doit être faite pour la métamphétamine, qui était très marginale jusqu’à présent, mais devient de plus en plus courante, car les organisation terroristes utilisent sa vente pour financer leurs actions.
    Il faut d’ailleurs savoir que les terroristes, par exemple au Mali, ou lors d’attentats suicides sont souvent drogués grâce à ce produit, qui donne de l’énergie de l’assurance, rend agressif, fait oublier fatigue et danger, et même la douleur est amoindrie en cas de blessure.
    Mais elle a été utilisée par les pilotes alliés à plus faible dose, pendant la dernière guerre sous l’appellation de  Méthédrine, par les allemands , appelée pervitine, par les japonais sous le nom de Philopon et par les russes, bien qu’ils aient toujours prétendu préférer la vodka!.
    Les pilotes américains utilisaient en Afghanistan de la Ritaline, produit destiné à les maintenir en éveil, mais qui a provoqué un grave inciden,ts quand ils ont tué des soldats canadiens en les prenant poour des talibans.

    Je me demande quand les hommes se rendront compte que les drogues, y compris le tabac, sont des produits très dangereux.
    Quand on est vieux comme moi, on se félicite de n’en avoir jamais pris, car cela me permettra de vivre quelques années de plus.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/130409053218301269.jpg
Par coldtroll le Lundi 30 juin 2014 à 21:28
mmm... les petits pains au pavot, c'est considéré comme drogue illicite ? sinon, je ne fais pas partie des 80 millions d'européens qui ont testé ^^
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3266873

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast