Samedi 12 décembre 2009 à 8:45

Amour et peines de coeur

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1/P6180245.jpg

    Nous allons connaître dans cet article LYSAE qui, en amour,  se comporte comme un garçon coureur de jupons.
    Mes petits enfants appellent cela une “coureuse de pantalons”, mais c’est peu précis car les filles ont presque toutes des pantalons aussi, alors je préfère l’appeler une “mante religieuse”. C’est un très bel insecte, mais qui a la particularité, après l’accouplement, de dévorer son partenaire, car elle a alors une petite fringale (et peut être qu’elle est jalouse aussi et évidemment c’est radical pour qu’il ne la trompe pas ! Essayez pour voir si vous êtes jalouse IooI)
    Lysae ne fait quand même pas cela !!

    Lysae a la soif de plaire aux garçons. C’est pour elle un jeu, un sport.
    Elle ne cherche pas le grand amour. Pour elle cela n’existe pas :
    “A quoi bon marcher dans une impasse et de suivre un amour qui nous fera souffrir ? A moins que l’on soit masochiste ! Les temps ont changés et celui qui veut vivre en paix doit tout calculer, même les sentiments. Je crois à l’adage qui dit que “l’amour a ses raisons que la raison ne comprend pas”. C’est une preuve que l’amour peut pousser les uns à commettre des folies et à risquer gros.     Puisque je sais cela d’avance, comment pourrais-je me laisser emporter par mes sentiments ? Ce serait comme si je faisais une opération-suicide. L’amour aveugle qui naît sans raison est voué à l’échec, voire peut mener au désarroi total. L’amour est comme une maladie incurable qui s’introduit dans notre corps. Il est vrai que la raison peut représenter l’unique antidote, mais généralement l’emprise des sentiments est parfois si accablante qu’elle bloque la raison et l’empêche de fonctionner normalement. Non merci, je préfère m’abstenir. L’amour n’est pas du tout rentable de nos jours ! “

    Alors Lysae, quand elle voit un garçon qui lui plaît, essaie de le conquérir. Elle lui fait des avances sans complexe, et elle examine comment il se comporte. S’il n’est pas à son goût, elle se dirige ailleurs. Sinon elle poursuit son entreprise de séduction.
    Elle a comme cela des petits amis successifs, mais ils ne durent guère plus de trois mois. Elle se lasse vite et là qu’il l’aime ou ne l’aime pas, qu’il soit ou non malheureux, peu importe, elle le “jette”.
    Certains s’étaient épris d’elle et ont eu beaucoup de peine. (eh oui, cela arrive aussi aux garçons !)
    Et elle a un petit carnet méchant où elle note les qualités et défauts de ses amoureux.

    Et Lysae a aussi des camarades filles. C’est un petit groupe qui s’amuse des prouesses de Lysae et de la notation de ses chéris et elle aime bien se vanter auprès d’elles de ses aventures et de ses succès.

    Mais peut être qu’un jour elle trouvera un garçon qui lui plaira vraiment et qu’elle aimera. Que fera t’elle alors, je ne sais pas, mais à mon avis, si ce garçon ne l’aime pas, elle sera malheureuse.
Par Heart.Of.St0ne le Samedi 12 décembre 2009 à 10:21
Je suis d'accord avec cette dernière phrase ....
au fond ce jeu là c'est éviter de souffrir mais à quel prix :/
àa ne put (je crois) durer éternellement et c'est un peu immature je trouve de jouer avec les gens comme ça ^^
Par autresrimes le Samedi 12 décembre 2009 à 11:21
coucou Jean-pierre
ah tant de chemins differents de l'amour
au coeur de ces portraits . bon w end et A+ d' Emmanuel
Par Paskale le Samedi 12 décembre 2009 à 11:33
j'aime bien l'expression "coureuse de pantalons" ^.^
Par maud96 le Samedi 12 décembre 2009 à 20:22
Une “coureuse de pantalons” risque souvent de rencontrer au mieux des "coureurs de jupons"
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2942236

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast