Dimanche 13 décembre 2009 à 9:13

Amour et peines de coeur

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1/P6180244.jpg

    Et pour clôre ces articles, le portrait d’ISIS, arriviste et insensible, qui est une brillante jeune femme de 24 ans, qui de plus est jolie et bien faite..

    Parents “bourgeois” ayant père comme mère, de bonnes stuations, habituée au confort mais aussi au travail dès son enfance.
    Bac S à 16 ans avec mention TB, classe de prépa des écoles de commerce, comme papa, rentre à HEC et en sort major.
    Elle a été embauchée par une grosse société. On lui a donné un premier poste, mais au bout d’un an, elle a été très appréciée et on lui a donné deux collaborateurs et depuis la rentrée elle a une équipe plus importante et des responsabilités appréciables.
    Elle a un salaire intéressant et a pu s’acheter à crédit un deux pièces une chambre et une salle de séjour-bureau.
    Ce qui compte pour elle : son travail, sa carrière. Elle espère bien d’ici quelques années être responsable du marketing, puis devenir adjointe puis directeur commercial. Elle est ambitieuse et si on l’écoute, rien ne l’arrêtera.
    Elle se tue donc au travail, le soir et le week-end, et fait un peu de sports pour se changer les idées et garder la forme, mais des “sports à relations” : golf, tennis, arts martiaux.

    Les hommes sont ses concurrents dans l’entreprise, car c’est difficile pour une femme de les surclasser. Alors pas de quartier et pas de place pour l’amitié, encore moins pour l’amour. Des relations mais si cela doit servir à sa carrière.
Elle a des mots durs :
    “Pourquoi nous, les filles belles, intelligentes, bourrées de charme et de qualités, ayant un bel avenir craquerions nous pour des mecs narcissiques, dingues, frimeurs, et sans la moindre consistance : en bref des tordus qui vont nous pourrir la vie et ruiner notre carrière.!”
    Tout de même elle se sent un peu seule parfois et puis il ne faut pas qu’on la croit frigide. Alors de temps en temps elle a une petite aventure, mais qui ne tire pas à conséquence, sans amour, juste pour faire de l’exercice et avoir un peu d’expérience. Cela ne dure parfois qu’un soir, ou le temps d’un week-end. Une fois où le gars étaient particulièrement intéressant (et dans une société concurrente), cela a duré 3 semaines !!

    Je précise que je ne connais pas d’ISIS sur cow, mais j’en ai connu plusieurs dans mon travail autrefois. C’étaient d’excellentes collaboratrices, mais je n’aurais pas aimé être ni leur petit ami, ni leur mari.
    Je ne sais pas ce que sera Isis dans 15 ans. Cela ne m’étonnerait pas qu’elle devienne le PDG de sa société, et je ne la vois pas mariée (sauf peut pêtre à un autre PDG !) et encore moins s’embarrasser d’enfants à élever.

    Mis on ne sait jamais. il y a peut être des “princes charmants enchanteurs”, avec leur baguette magique.

Par alyane le Dimanche 13 décembre 2009 à 17:54
Ces parallèles entre les femmes et les fleurs sont très évocateurs.
Ont-ils un rôle à remplir? Je m'interroge?
Par alesia le Dimanche 13 décembre 2009 à 19:46
on se reconnait forcément dans un de ces portraits... ! Je ne dis pas lequel m'a le plus touchée, je pense que vous le savez ;)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2942586

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast