Lundi 1er mars 2010 à 7:58

Préférences cérébrales

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1S/Fleurs4/1000019.jpg

    Maintenant que nous savons ce que sont les préférences “E” et “I”, je vais, pour que vous en compreniez mieux la portée, traiter quelques exemples concrets.

     La meilleure façon de montrer certains traits spécifiques est de faire quelques caricatures.


     Voici Ikéa, une jeune très fortement Extravertie”.
     Aujourd’hui samedi, elle est très malheureuse. Elle a une dissertation à faire et elle ne peut voir ses amies. C’est odieux de rester ainsi seule pour travailler, sans personne à voir, sans quelqu’un à qui parler.
Alors on commence par un mail à une copine lointaine; mais ce n’est guère convivial. Alors elle va voir son site facebook et quelques copines ont écrit sur son mur; on leur répond, puis l’une arrive sur le site et on chatte.
     Il est déjà 11H 30. Elle ne va quand même pas manger seule. Elle téléphone à un de ses copains puis à un second et au troisième, et elle arrive à se faire inviter chez Macdo (pouah !!), et là au moins elle a pu parler jusqu’à 15 h. Le copain lui, n’a pas pu placer un mot, juste répondre parfois aux questions et quand elle ne faisait pas elle-même les réponses.
     15h 30 faudrait peut être travailler. Elle ouvre son livre de philo, réfléchit mais à 16h elle n’en peut plus. Parler à son livre, à une feuille blanche, cela n’apporte pas grand chose : il faut un être humain, il faut du monde autour d’elle.
Idée géniale : faire sa dissert à deux ou à trois. Elle téléphone aux copines de classe. A 17 h elle en a trouvé deux qui veulent bien venir chez elle.
    18h elles sont là : on prend un coca et on papote. 18h 30 faudrait s’y mettre.
    On discute ferme poyur mettre des idées sur le papier. Mais l’une des copines (aussi extravertie) parle trop elle empêche Ikéa de parler. C’est insupportable. Et puis toutes les bonnes idées viennent de la troisième, qui réfléchit. Alors à quoi sert on; ce n’est pas la peine de parler si personne n’écoute !!
On essaye de faire un plan, mais classer les idées ce n’est pas marrant, faudrait se concentrer.
    19h30 les copines partent. Que va t”elle pouvoir faire ? Le dissert attendra demain, elle doit dïner avec un groupe de garçons et elle ne rentrera pas avant 23h
    Demain dimanche, oui; il faut téléphoner à sa tante, puis à ses cousines. Il y a le marché à faire. C’est agréable, cela grouille de monde.
Elle va au stade voir des copains à 11H. Puis elle mange chez ses parents. Elle avait prévu de faire un tour à vélo dans les bois avec ses copines. Il faudra rentrer tôt vers 17h pour faire cette dissert, car le soir, elle a une teuf à 21h, et elle va l’animer, elle a pensé toute la semaine à cela et elle a plein d’idée sur ce qu’elle va proposer et faire faire aux autres !! Etre le bout-en-train, c’est son rêve, son plus grand plaisir.

    A l’inverse, voilà Fraise, très introvertie.
    Elle s'est levée. Ce samedi elle n’a pas cours. On prend son temps, dans un bon bain chaud, en lisant un livre.
    Sa dissert est déjà presque faite. La matinée suffira pour la finir. Puis il faut aller au supermarché pour des courses. C’est indispensable, mais pas amusant : trop de monde.
    Elle y rencontre des copines. Elles sont gentilles, mais elle ne sait guère quoi leur dire. Elle en a déjà évité deux mais la troisième est devant son nez. Faudra bien lui dire bonjour, on n’y coupe pas.
    Déjeuner, puis on sirote un café en lisant un bouquin.
    Ikéa l’appelle pour faire ensemble la dissert. Grand dieux non ! Cette fille qui parle tout le temps est insupportable. Heureusement elle l’a finie et répond que c’est trop tard Ouf !
Un copain veut l’emmener au cinéma. Elle accepte car celui là est gentil; il parle très peu, réfléchit avant de parler.
    Mais c’est rare d’être ainsi invitée; il fallait vraiment qu'Ikéa ait besoin d'elle car elle a horreur des gens qui ne parlent pas et réfléchissent.   
    Fraise n’a pas d’ami(e)s. Elle ne s’ennuie pas. Elle n’a pas besoin de parler et la présence de quelqu’un elle s’en passe. Toujours quelque chose à faire, à lire, à étudier, de la musique à écouter, un peu de sport : athlétisme et judo.
Elle a un blog mais surtout pour mettre ses idées au clair, pour s’exprimer, mais pas pour pas pour discuter de broutilles : aussi ni MSN, ni Facebook, on y perd trop de temps.
    Demain c’est formidable, elle n’a pas cours à la fac (ces amphis pleins de gens c’est odieux). Elle va pouvoir aller consulter des bouquins à la bibliothèque.
    Quand même, parfois, elle aimerait bien avoir un petit ami, parce que la tendresse même pour une introvertie, cela compte !

    Horace est un jeune ingénieur qui dirige une petite équipe. Il est légèrement introverti.
    Les réceptions que donne parfois sa société ou les mariages et autres fêtes ne l’enchantent pas. il y va à contre coeur et aimerait mieux faire des choses plus intéressantes. Parler de la pluie et du beau temps ou des dernières nouvelles de la mode et de la politique ne l’intéresse pas.
    Par contre un barbe cue avec des amis qu’il connaît bien, avec sa compagne et les leurs, cela c’est agréable. Là on peut trouver des sujets de conversation commun. Certes il ne parle pas beaucoup, souvent parce que les autres ont dit avant lui ce qu’il voulait dire, parce qu’il réfléchit peut être trop avant de parler.
    Chose curieuse, dans son équipe tout le monde le croit extraverti. Sa porte est toujours ouverte, il reçoit facilement ses collaborateurs, les écoute, les aide non seulement pour leur travail, mais aussi s’ils lui confient des problèmes personnels, ce qui arrive souvent. Il sait leur expliquer, les convaincre, les diriger, négocier avec les fournisseurs, obtenir ce qui est nécessaire de ses patrons et là il n’hésite pas à parler.
Il a fait des présentations à des clients, que certes il avait soigneusement préparées, mais il s’en sort en apparence aisément.
    Bref c’est assez particulier, il paraît introverti dans la vie courante, extraverti au travail. En fait il arrive à manier les deux préférences quand les circonstances l’exigent. Cependant au plan inné il est introverti, mais il a appris à utiliser aussi l’extraversion.

   J’espère que vous comprendrez mieux ainsi ce que sont un extraverti et un introverti.



Par alyane le Lundi 1er mars 2010 à 8:18
Je ne pense pas que l'on est purement les deux, un mélange des deux, ou on apprend à composer avec l'autre type. Y-a-t'il une dominance cérébrale qui rentre en jeu dans ces deux types.
Par jazz le Lundi 1er mars 2010 à 10:12
coucou jean-pierre
fort interressant tou ceci. te souhaitant une bonne journée, A+ d' Emmanuel
Par Diary-Adventures le Lundi 1er mars 2010 à 19:22
Nombreux sont les introvertis qui, par manque de confiance ou par une légère misanthropie ambiante, se taisent ou se disent qu'il vaut bien mieux qu'ils se taisent. Pourtant, lorsqu'ils se sentent en confiance, se dévoilent et sont capables de beaucoup. C'est peut être ça aussi souvent le problème, ils sont rarement dans un climat de confiance et du coup ils ne peuvent s'ouvrir...
Par *Elodie* le Lundi 1er mars 2010 à 23:58
Le dernier portrait me rappelle un certain vieux singe... ^_^

Heureusement que la plupart des gens ne sont pas 100% introvertis ou extravertis. Comme pour tout, le mieux reste l'équilibre entre les 2 extrêmes, même s'il reste toujours une certaine préférence qui domine.
Sans compter l'évolution au cours du temps, des expériences, des rencontres, etc. (bref, de la vie!). Comme je vous l'avais écrit, je suis par nature plutôt introvertie mais de facon bien moins marquée et visible qu'autrefois. Depuis quelques temps, je prends conscience qu'échanger, passer du temps avec les autres...ce n'est pas mal non plus! ^_^ Même s'il me faudra toujours mes "moments de solitude à moi".

PS:
Désolée de mon silence "e-mail-ien", je cours beaucoup en ce moment entre l'Université, la recherche d'appart, etc. Je trouverai bien le temps un de ces jours pour écrire!
En tout cas, merci pour cette série sur les préférences cérébrales (non, je n'ai pas oublié! mais pas trop la tête à y réfléchir en profondeur en ce moment), j'espère que nous pourrons en discuter quand le rythme se sera un peu apaisé, d'ici quelques semaines (avril-mai?) avec un peu de chances.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2972001

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast