Mardi 31 août 2010 à 9:05

Préférences cérébrales

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/1001861.jpg

    Introversion dit le plus souvent timidité.
    Par ailleurs même les ados modérément extravertis sont souvent un peu timides
    Et quelques unes de mes correspondantes se plaignent d’une timidité excessive.

    Vous n’êtes pas les seuls, on compte entre 40 et 60% de timides et la proportion d’introverti est un peu supérieure à 50% en France. Par contre, aux USA (peut être parce que ce sont les descendants de colons et d’aventuriers), il y a 60% d’extravertis (enquêtes de P. Zimbardo de l’université de Stanford).
    Il semble toutefois qu’il y ait deux fois plus de filles timides que de garçons.
D’après Murray Stein, de l’université de Califomie à San Diego, qui a réalisé des études sur le trac, environ une personne sur trois évite de parler devant un auditoire, de faire un exposé devant un parterre d'auditeurs, de poser des questions en classe ou devant une assemblée.

    J’ai donc pensé utile de faire suivre ces articles sur les préférences E / I par des articles sur la timidité.

    Etre introverti, est-ce être forcément timide?
    Les réactions d’un introverti peuvent passer pour de la timidité, mais elles sont dues, selon la définition de l’introverti, au désir de rester dans le monde de ses pensées et pas forcément à un manque de confiance en lui.

    Essayons avec le psychiatre Cristophe André, de l’hôpital Saint-Anne à Paris, de définir ce qu’est la timidité.
    Il en distingue cinq grandes classes de timidité, qui se manifestent en fonction des situations les plus redoutées.
Chez une même personne.plusieurs formes de timidité coexistent généralement.

        La timidité d'action :

    C'est la peur de déranger I'autre.l
    Les timides d'action ne souhaitent contredire leur interlocuteur'pour ríen au monde, ils ne veulent surtout pas prendre une initiative qui risquerait de trahir un désaccord de leur part.
    Bien que souvent introvertis, ils ont un contact facile avec les autres car ils ne s' opposent jamais. Ils répugnent a négocier, évitent de demander des précisions lors d'une conversation.
    Leur peur du conflit reflète la crainte d'étre peu estimés.

        La timidité de performance

    C'est I'impression obsédante et paralysante que les autres sont la pour nous juger. Subir un oral, prendre la parole devant d’autres qu’on connaît mal, sont autant de situations éprouvantes.
    Cette forme de timidité commence sur les bancs de l' école, avec la peur de poser des questions en classe.
    Elle provient de la peur de mauvais résultats, d’être mal jugé dans ses propos, de ne pas se montrer à la hauteur de la situation.


        La tlmidité du quotidien :

    Les discussions sur la pluie et le beau temps, les rencontres avec un voisin ou le simple fait de venir :au travail et de discuter avec des collegues, peuvént étre un supplice.
    Les timides du quotidien craignent les regatds, les silences, les situations anodines où un fossé sémble se creuser entre eux et leur interlocuteur, par exemple quand on fait un trajet en voiture ou en train avec une personne qu’on connait peu..
    Impression de paralysie du cerveau et de la parole, transpiration et sentiment de tension Interne reflètent cette peur de ne pas « sayo!r faire la conversation ».

        La timlaité de «parler de soi»  ,

    Cette peur coconcerne les domajnes de la vle personnelle.
    Ces timides sont' plutôt à l'aise dans les conversations quotidiennes, mais éprouvent un blocage quand on aborde le domaine de leur vie personnelle. On les connaît parfois depuis des années, et I'on se rend compte tout à coup que I'on ne sait rien d'eux, de ce qu'ils siont, de leur famille, de leur cadre de vie.
    Leur timidité vient en général de la peur du jugement des autres sur eux mêmes ou sur leur environnement.

        La timidlté de vislbillté

    Cette timidité correspond à l’angoisse de se trouver sous les regards des autres. Le timide de visibilité déteste devoir marcher devant la terrasse d'un café  regagner sa place tout au bout du couloir d’un train ou d’un avion sous le regard des autres passagers.
    «De quoi al-je l'air ? » « Quelle tête ai-je ?» «Comment susi-je habillé ?» ..
    C’est une autre forme de la peur du jugement d’autrui, mais sur l’apparence notamment physique.

   
On voit que l’introversion n’est qu’une cause secondaire de la timidité et que les deux principales raisons sont le manque de confiance en soi et l’importance trop grande que l’on accorde à l’opinion des autres.
Par autres rimes le Mardi 31 août 2010 à 9:29
bonjour Jean-pierre
interressant cet article .
comme dit un titre de film avec Pierre Richard "je suis timide mais j'me soigne"

te souhaitant une bonne journée,A+ d' Emmanuel
Par roxanne le Mardi 31 août 2010 à 15:21
article super interessant!!!!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3033839

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast