Jeudi 2 août 2007 à 19:05

Scarification, suicide

    Une de mes correspondantes m'a suggéré d'écrire des articles destinés à celles d'entre vous qui avez parfois des idées morbides, tout en n'étant pas encore dépassées par vos sentiments et votre tristesse, et donc conservent encore une certaine capacité de logique et de raisonnement.

    Je m'adresserai aujourd'hui à celles qui ont envie de passer à l'acte, mais sans avoir l'intention de mourir, uniquement à titre “d'avertissement” pour attirer l'attention de quelqu'un sur soi.
    Il peut s'agir des parents, mais les cas que j'ai recontrés le plus souvent sont des chagrins d'amour, soit qu'un petit ami vous ait quittée, soit que vous vous morfondiez d'amour pour un garçon qui ne fait guère attention à vous.
    Alors, dans ce cas, vous essayez d'attirer son attention par cet acte désespéré, vous voulez aussi lui montrer de quoi vous êtes capable pour ses beaux yeux, et puis même comme vous lui en voulez un peu (ou beaucoup), ce geste est également destiné à le culpabiliser et donc à vous venger un peu de lui.
    Mais bien entendu, il ne faut pas que le risque soit trop grand et alors vous utilisez plutôt des médicaments, judicieusement choisis ainsi que leur dose, pour que vous soyez un peu malade (faut quand même que ce soit vraisemblable !), mais pas trop. D'ailleurs, pour que cela ne dégénère pas, vous avertissez vite quelqu'un de votre geste, pour qu'on n'oublie pas de venir à votre secours. (le docteur ou l'infirmière, c'est encore mieux, pour qu'on vous soigne vite !).

    Je vous le dis tout de suite, un tel acte est absurde, tant sur le plan du risque que de l'efficacité.

    Le risque, malgré vos précautions, n'est pas anodin.
    Vous connaissez mal les médicaments et même si un “vidal des familles” existe dans la bibliothèque, les doses indiquées, ainsi que leurs effets, sont des moyennes, et même si vous avez calculé sans vous tromper celle relative à votre poids, il faut savoir que les sensibilités individuelles peuvent être assez variables, notamment en fonction de votre état de santé ou de réactions par exemple allergiques, ou de potentialisation entre deux médicaments (ou par l'alcool que vous auriez pris pour vous donner du courage).
    Il y a eu des cas où l'ado est tombée dans le coma, et où elle risque, si les cellules du cerveau sont mal irriguées, des paralysies ou autres séquelles graves.

    L'efficacité de votre geste est très incertaine.
    D'abord un garçon, surtout s'il est jeune, a horreur de ciulpabiliser. Alors votre geste va plutôt l'éloigner encore plus de vous.
    Si c'est un garçon sérieux et qu'il a de l'affection pour vous, certes il s'occupera de vous, essaiera de vous aider sur le moment, mais ce n'est pas cela qui le fera changer d'avis s'il n'a pas, ou plus envie de vous aimer.
    Au contraire, il trouvera que vous êtes une fille à problèmes, et que cela risque de lui en attirer d'autres s'il continue ou devient votre petit ami.
    Et ne croyez pas qu'il admirera votre courage. Il considèrera au contraire que vous n'avez pas pensé à vos parents, à vos amis à qui vous allez faire beaucoup de peine. Vous n'avez pas pensé à son chagrin à lui et donc vous n'avez pas tellement d'attachement pour lui.
    Bref il verra beaucoup plus l'aspect “faiblesse” de votre acte que l'aspect “courage” et vous n'en sortirez pas grandie, au contraire.
    Le pire c'est si vous avez fait du chantage : “si tu ne m'aimes pas, je me tue”. Je n'ai pas encore rencontré de garçon aujourd'hui qui supporte cela (peut être en était il autrement au temps des romantiques du 19ème siècle !.)
  
    Bref  les exemples que j'ai pu voir, ont toujours été plutôt négatifs, par rapport au but recherché.
   
    Par contre vous allez perturber grandement votre vie familiale, semer le désarroi et la peur dans votre famille, et souvent augmenter votre propre peine et vous déstabiliser un peu plus, parce qu'un tel geste est beaucoup plus stressant qu'on ne croit, pour celui qui le tente.
   
    Si certaines d'entre vous qui lisent cet article, avaient des intentions de ce type, venez m'en parler avant, pour qu'on en discute. On trouvera sûrement ensemble des solutions ayant un meilleur rapport risque / efficacité, qui ne vous ramèneront peut être pas votre ami, car sa décision est peut être irrévocable, mais qui du moins, ne vous feront courir aucun danger et n'apporteront pas de catastrophe dans votre famille.
    Même sans être Cyrano de Bergerac, je peux vous aider dans une telle démarche.

Par tournevis le Lundi 1er octobre 2007 à 20:36
salut je suis tombée sur ce blog complètement par hasard mais je trouve ça absolument génial de votre part d'aider les ados en difficulté ! Vous êtes un type super, si j'avais un papy je voudrais qu'il soit un vieux singe comme vous !

Si je réagis à cet article précisément, c'est parce que j'ai souvent (bon souvent ça veut dire 4 ou 5 fois quoi) entendu des gens dire "de toutes façons je me suiciderais quand j'aurais 30 ans parce qu'après on est vieux et moche et que je ne le supporterais pas". Bon, je pense pas un instant que les gens qui disent ça le feront, mais je trouve choquant que ce soit dit comme ça, comme si c'était pour frimer : "tu vois, moi j'aurai le courage de le faire".

Quand bien même ces gens le penserait c'est terrible (ou terriblement gamin) de s'imaginer qu'après 30 ans on est vieux et moche (paix à votre âme), surtout quand on sait que notre espérance de vie moyenne devrait augmenter pour atteindre les 120 ans (théoriquement, si on est pas tous tués dans une guerre mondiale, par la misère, par ue explosion de centrale, par des cancers, ou quelque autre maladie très meurtrière). Si on vit jusqu'à 120 ans, 30 ans ne représente que le quart de la vie d'une personne. Enfin, tout ça n'est pas vraiment le sujet.

C'était juste pour dire que la notion de suicide faisait partie d'une sorte de mode bizarre, ou un moyen d'attirer l'attention même si ceux qui en parlent n'y connaissent parfois rien, et n'iront pas jusqu'à cette extrémité (et d'ailleurs ils auront raison).
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2117727

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast