Mardi 18 octobre 2011 à 9:14

Tristesse, désespoir

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/1000749.jpg 
     J’ai dû cette semaine, essayer de rassurer une jeune ado, désespérée parce que son petit ami l’avait quittée, qui considérait que la vie ne pouvait plus rien lui apporter et qu’après tout elle ferait mieux de ne plus vivre.
    C’est toujours une situation difficile, car on ne comprends pas bien un tel désespoir et on a toujours peur de ne pas être assez convaincant et de ne pas maîtriser la situation.

    Je comprends bien la douleur qu’on peut avoir quand tout à coup celui ou celle que l’on aime disparaît de votre vie.
    Je sais que le raisonnement a ses limites et que des pensées morbides peuvent venir, parce qu’on ne maîtrise plus le fonctionnement normal de son cerveau.

    C’est pour cela que si quelqu’un a de telles pensées, il faut absolument l’aider tout de suite, essayer de lui faire retrouver la raison, c’est à dire un raisonnement normal et sensé.  
    Parce que si l’on raisonne, on s’aperçoit que la mort n’est pas une solution, je l’ai déjà dit plusieurs fois et je vais me répéter :

     La mort, ce n’est pas une délivrance on ne sait pas ce qu’il y a après : paradis, enfer, néant, et si on franchit le pas et que c’est pire qu’ici ou qu’il n’y a rien, c’est trop tard pour revenir. Il n’y a plus de solution.   
    On ne sait pas avant, combien partir est pénible.
    On a peur avant et on est très angoissé, on hésite et c’est une véritable torture de l’esprit, puis juste après on panique, on se sent partir, on a peur, on ne veut plus, on veut revenir à la vie, on crie au secours, aidez moi, soignez moi et personne n’entend et c’est une souffrance horrible.
    On ne pense pas assez à ceux qu’on laisse à qui on aura apporté le malheur. ceux qui ensuite, se reprocheront toute leur vie de ne rien avoir vu venir, parce qu’on ne leur a rien dit.
    Et il y a bien d’autres moyens plus efficaces et moins dangereux d’appeler au secours.
    On risque, de plus, de rester vivant, mais de rester handicapée, physiquement ou cérébralement pour toute la vie.
    
    Au contraire, à votre âge vous pouvez tout attendre de la vie; vous avez la vie devant vous, vous avez l’espoir de pouvoir tout recommencer plusieurs fois et bien des garçons vous trouveront encore adorables, dans les mois, dans les années qui viennent.
    Vous verrez, quand vous aurez mon âge, que le problème est alors qu’on est trop vieux pour pouvoir changer beaucoup sa vie, recommencer un autre métier par exemple. Et pourtant on a envie de vivre !
    Vous ne vous rendez pas compte de la chance et du potentiel que vous avez, car vous n’êtes ni malade, ni dans une famille pauvre, et vous pourriez avoir tout autour de vous, pour être heureuse.
    Faut il vraiment continuer à souffrir? Ne vaut il pas mieux réagir, se redresser et vivre, quitte à s'appuyer un instant sur quelques épaules plus solides qui voudront bien vous aider à retrouver la sérénité?

    
J’ai rencontré sur mon précédent blog  et un peu moins sur celui-ci, beaucoup de jeunes qui étaient dans une situation voisine du désespoir, mais presque toutes ont remonté la pente avec courage, et savent aujourd’hui profiter des petits bonheurs que la vie nous apporte tous les jours.
    Vous qui désespérez, vous devriez les imiter! Il faut beaucoup de volonté, mais c'est possible.
Par alyane le Mardi 18 octobre 2011 à 9:38
des moments qui sont plus difficiles à passer que d'autres.
Par autres rimes le Mardi 18 octobre 2011 à 10:06
bonjour jean-pierre
jolie photo de fleur.
eh oui trouver force et volonté au delà de l'instant de peine , ce qui n'est pas toujours facile mais celà est possible

bonne journée et A+ du troubadour Emmanuel
Par MiMiNe le Mardi 18 octobre 2011 à 19:38
Quand j'étais ado, j'avais du mal quand un garçon me quittait mais on est souvent très entouré par nos amis et on peut remonter la pente plus facilement je trouve car on fréquente une école, on a des activités... ça veut pas dire que ce n'est pas difficile pour autant mais les projets d'avenir ne sont pas souvent abordés...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3144923

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast