Dimanche 31 mai 2009 à 8:51

Adolescence

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/P3310224.jpg

    Quand on discute sur vos rapports avec vos parents et vos problèmes de contraintes et de liberté, vous me dites souvent “je n’arrive pas à discuter avec mes parents; ils ne m’écoutent pas et ils ne me comprennent pas”

    Pourquoi souvent les personnes les plus proches, sont les plus inaccessibles? Pourquoi certains parents n’écoutent ils pas leurs enfant? Pourquoi est-il si difficile, pour les parents d'apprendre à leurs propres enfants à se confier, à dialoguer, à se connaître? Cela n'explique-t-il pas le mal-être de beaucoup d’entre vous
    J’ai constaté qu’effectivement souvent les parents ne s’apercevaient pas du mal-être de leur enfantmais aussi que celui-ci faisait tout pour le leur cacher. Pourtant ils s’aiment beaucoup. Pourquoi ce manque de communication?
    Alors essayons d’y réfléchir ensemble.

    Vos parents sont très pris par leur travail et, en dehors des vacances, n’ont pas assez de temps à vous consacrer, d’autant plus qu’ils sont fatigués le soir en rentrant et ont encore beaucoup à faire. Qu’y pouvez vous?
    Si vous avez quelque chose à dire, peut être est il possible de le faire pendant le repas. Si c’est trop délicat et pas trop pressé, attendez le week-end. SI c’est très important et urgent, il ne faut pas hésiter à leur dire . Ils vous écouteront. Mais n’usez pas du procédé pour des broutilles, sinon ils ne vous croiront plus quand ce sera grave.
    Vos parents ont été éduqués 25 à 30 ans avant vous; la façon d’éduquer, les moeurs, l’environnement étaient très différents à leur époque et leurs “références” ne sont pas les mêmes que les vôtres.
    Certes ils devraient essayer de vous comprendre; mais il faut faire chacun un pas. Alors demandez leur de vous raconter leur jeunesse. D’abord cela vous fera rigoler, (c’est ce qui se passe quand je raconte la mienne à mes petits-enfants, qui se demandent si je n’ai pas vécu sous Charlemengne.), Alors, peut être comprendrez vous un peu pourquoi vos parents ont du mal à suivre votre vie.
     Vos parents ont des préoccuparitions, des soucis d’adultes; ce ne sont pas les mêmes que les vôtres. Ils ne pourront pas comprendre vos problèmes à la lumière des leurs et ne s’apercevront de rien si vous ne dites rien.
    Si vous avez des soucis réels, ce n’est pas en faisant la gueule ou le boudin que vous attirerez leur attention. Mais il ne faut pas vous mettre dans la tête que ce sera plus efficace en essayant de faire des bêtises. Malheureusement cela ne résoudra pas non plus vos problèmes et en créera beaucoup d’autres encore.
    
    Réfléchisser à ce que sont vos vrais problèmes, essayez de vous les expliquer le plus clairement possible, afin de pouvoir en raconter l’essentiel à vos parents en leur montrant que c’est vraiment important pour vous.
Beaucoup de problèmes d’’ados paraissent futiles aux parents qui n’ont pas le même genre de préoccupations, alors qu’ils sont importants pour vous.
    A l’inverse vos parents, encore plus aujourd’hui qu’hier, ont tendance à vous prendre pour des adultes et à vous laisser des responsabilités et des choix d’adultes. Cela vous fait probablement plaisir et vous aimez peut-être cela, mais vous n’avez ni la maturité d’esprit, ni encore l’expérience de la vie qui permettent d’être sûr de ses choix.
    Dans les dix ans qui vont venir, vous ferez peu à peu l’apprentissage des techniques de décision, de la maîtrise des sentiments, et vous aurez cette confiance en vous qui vous manque actuellement. Ce manque de confiance vous stresse lorsque vous avez à vous comporter comme un adulte.
    C’est probablement pour cela que vous me demandez souvent de vous aider et que vous acceptez mes conseils sans m’envoyer sur les roses
    L’une d’entre vous m’écrivait, dans un moment d’indignation et de révolte (elle se reconnaîtra!) : “je suis contente de discuter avec toi car tu es moins con que mes camarades et moins chiant que mes parents !!!”.
    J’avoue que cela m’a d’abord fait sourire, puis cela m’a presque fait plaisir, mais j’aurais préféré que ce soit dit de façon plus académique. On ne peut pas tout avoir, même quand on est vieux !
    Mais au fond ce n’était pas si drôle que cela. C’était la marque même de ce problème de difficulté de communication entre les personnes.


Par touchthesky le Dimanche 31 mai 2009 à 9:57
Je trouve cet article intéressent, mais vous nous dites beaucoup de chose à pas faire, une solution, mais si cette solution ne marche pas on se retrouve au point de départ. Point où nos parents ne nous écoutent pas, où on a personne à qui parler et où on attend la solution. On pourrait la chercher mais on ne sait pas par où commencer. Peut être par un vieux singe bien veillant qui nous soutient.
Par invidia le Dimanche 31 mai 2009 à 13:19
Mouef. Je pense pas que cet article soit d'une quelconque aide, et je suis désolée de dire les choses ainsi. Il y a des parents qui ne travaillent pas et qui ne prêtent tout de même pas attention aux soucis de leurs enfants. Certains voient leurs enfants différemment de ce qu'ils sont, ils les surestiment et pensent donc qu'ils sauront se débrouiller seuls dans toutes les situations. De ce fait ils écoutent les problèmes de leurs enfants, certes, mais ne cherchent pas à les résoudre, parce que ce ne sont pas leurs problèmes. Et ça, ça ne donne plus tellement envie aux enfants de communiquer avec leurs parents.
Par kaa le Dimanche 31 mai 2009 à 16:24
Sans doute les parents n'écoutent pas leurs enfants ados autant qu'il le faudrait parce qu'ayant été ados eux même à une époque où on se posait beaucoup moins de problèmes qu'aujourd'hui, ils passent à coté de la nécessite de dialoguer.
Par LambeauxDeVie le Jeudi 11 juin 2009 à 17:03
Cet article m'a perturbée. Je passe souvent par ici, mais je ne laisse aucun commentaire d'habitude. C'est un sujet qui m'est sensible. Que fait-on des parents qui dénigrent les moindre faits et gestes de leur enfant ? Pendant des mois, des années même ?
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2853447

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast