Vendredi 28 février 2014 à 8:09

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/SanteBiologie-1/f601b5ee5b1511e2a60f8d85e800a497493x328.jpg

    La télé et la presse font état d’une recrudescence de la gale, maladie très contagieuse, bien que peu grave, mais assez pénible par les démangeaisons qu’elle provoque, et qu’il faut soigner.
    On constate, depuis l’été dernier, des épidémies en Midi-Pyrénées, en Ardèche et dans la région de Monbéliard.

    La gale, que l’on appelle aussi « scabiose » est une maladie infectieuse de la peau spécifique de l’homme. (il existe d’autres gales spécifiques de divers animaux).
    Elle est causée, chez l’être humain, par la femelle d'un acarien microscopique, le sarcopte, qui creuse dans l'épiderme des galeries où elle dépose ses œufs, provoquant de vives démangeaisons, des éruptions le long des galeries, et une éventuelle infection, principaux symptômes de cette maladie.
    Un examen plus professionnel détecte des vésicules et des nodules.

http://lancien.cowblog.fr/images/SanteBiologie-1/vesiculeperlee.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/SanteBiologie-1/nodulesscabieux.jpg















    Le sarcopte spécifique de l’homme se nomme Sarcoptes scabiei hominis, alors que celui du chien, par exemple, une autre variété spécifique s’appelle   Sarcoptes scabiei canis. Pour les moutons ce sera la variété Sarcoptes scabiei ovis etc…
    Les acariens ne sont pas des insectes (six pattes), mais des arachnides (huit pattes).
    La photo ci dessus montre cet acarien, en apparence très mignon et qui ressemble à une puce de mer des plages de Bretagne ‘sauf que ce sont des crustacés qui mesurent 2 cm de long, alors que le sarcopte est un acarien de moins de 0,5 mm de long.
    Le sarcopte ne survit pas au-delà de 5 jours hors de la peau de son hôte. Il est détruit par une température supérieure à 55°C (attention, cela ne veut pas dire qu'il faut pour vous désinfecter, que vous passiez au four ou à la machine à laver, programme 60°C plus essorage. Ma voisine  s'est aperçue, en voyant tourner le tambour de sa machine à laver, qu'elle venait de mettre en route, que son chat était dedans. Il n'y est resté que trois minutes, mais était comme saoul et depuis, il est traumatisé et il a fallu mettre sa gamelle loin de la machine. Elle a dû aller voir le psy qui lui a donné des tranquillisants - pour elle !!).
   
    Le cycle de vie du parasite est impressionnant : je l’emprunte à un livre de zoologie :
    Après la fécondation qui a lieu à la surface de la peau, le mâle meurt et la femelle creuse une galerie dans la couche superficielle de l’épiderme,à raison de un à deux millimètres par jour. Elle se nourrit du tissu épidermique, pond trois à cinq œufs par jour et meurt au bout de un à deux mois. Un œuf éclot en trois ou quatre jours pour donner une larve qui sort de la galerie, devient après plusieurs mues une nymphe, puis un sarcopte adulte, le tout en quinze jours environ. Et le cycle recommence.
    Heureusement les femelles adultes émigrent, de telle sorte qu’on ne trouve en général qu’une vingtaine chez une personne malade, mais dans certains cas de gale on peut atteindre plusieurs milliers, voire plus.
    En général les manifestations de la maladie demandent une période d’incubation de 3 à 4 semaines, pour que la femelle ait suffisamment creusé des galeries et qu’un premier cycle ait eu lieu (3 semaines).

    La gale est très facilement transmissible: un simple contact de deux peaux suffit pour faire passer le redoutable acarien d'une personne à une autre. La dissémination du parasite est évidemment favorisée par la vie en collectivité: métro, crèches, hôpitaux, internats, maisons de retraites, voire écoles. Par contre la transmission par les vêtements est rare.
    Contrairement à certaines idées reçues, elle touche toutes les tranches d'âge, toutes les populations et tous les milieux socio-économiques. On estime qu'environ 300 millions de personnes sont concernées dans le monde.
http://lancien.cowblog.fr/images/SanteBiologie-1/images-copie-11.jpg
    Les zones particulièrement attaquées sont les mains, (entre les doigts notamment), les poignets, les avant bras; plus rarement l’intérieur des cuisses, le nombril et les fesses. Le visage est épargné car le sarcopte craint la salive.



    L'éradication de la gale demande une prescription thérapeutique, une abstinence sexuelle pendant le traitement pour ne pas contaminer le partenaire et le lavage du linge à 60°C (linge de corps et literie). On traite le patient, mais souvent aussi son entourage qui a pu être contaminé.
    La plupart des traitements sont locaux sur la peau, mais un traitement oral peut aussi être prescrit.
    Les traitements externes sont neurotoxiques pour le sarcopte.
    Le traitement local fait appel au benzoate de benzyle et au sulfiram, contenus dans une lotion pharmaceutique, l’Ascabiol; on badigeonne à l'aide de compresses ou d'un pinceau l'ensemble du corps y compris le cuir chevelu, à l'exception du visage. Il existe également sous forme de pommades.
    Mais la fabrication de ce médicament est intermittente et il y a parfois des ruptures de stock.
    L’autre produit, la perméthrine, utilisé aux USA, n’est pas autorisé en France, car on connait mal sa toxicité pour l’homme.
    Un produit sous forme de spray, le Sprégal peut être utilisé, mais est contre-indiqué pour les enfants et les asthmatiques.
    Le médicament par voie orale, (comprimés) le Stromectol doit être pris pendant 4 semaines; il agit aussi sur les cellules nerveuses des insectes et parasites. Il n’est pas autorisé pour les enfants de moins de 15 kg.

    Donc si vous avez un jour la gale ne vous affolez pas, ce n’est pas grave, mais très désagréable, et il est indispensable de consulter le médecin qui seul peut vous prescrire le traitement approprié.
    Ne vous cantonnez pas aux remèdes de grand mère, décoction de camomille (cela calme les démangeaisons), ou de feuilles d’abricots. Ils vous soulageront, mais ne tuent pas les acariens responsables de vos maux.
   

   
Par Cmoa le Lundi 21 juillet 2014 à 9:55
Salut, dites moi je voudrais savoir quelles sont les raisons qui vous font attraper la gale, parce que plusieurs fois j'ai mon copain qui l'a eut et tout le monde me dit que c'est un problème d'hygiène, pourtant il est plutôt propre, pas nikel mais bon ... Est ce vraiment ça le problème où il y a d'autres "facteurs" ?
Par lancien le Lundi 21 juillet 2014 à 15:43
La gale est une maladie qui peut toucher des personnes de tous les âges et de tous les milieux socio-économiques. L'attraper ne signifie donc pas un manque d'hygiène et il n'y a aucune raison d'en avoir honte.
On sait mal comment on attrape initialement la gale. Ce qui est certain c’est que l’acarien ne vit que quelques jours dans un environnement hors corps humain. mais on peut l’attraper n’importe où, qu’on soit propre ou sale.Les gales des animaux domestiques ne sont pas en général, infectieuses pour l’homme. les persinnes travaillant dans les collectivités sociales et qui soigent enfants, adultes ou personnes âgées l’attrapent plus souvent.
Une fois qu’on est porteur de la gale, le fait qu’on soit propre ou sale, n’agit guère puisque la femelle a creusé des galeries dans la peau. On est par contre, plus contagieux dans la mesure où on se lave mal, les morceaux de peau morte se disseminent dans l’environnement.
Quand quelqu’un a la gale, toutes les autres personnes de la famille peuvent l’attraper, par contact de la peau (rapporta sexuels, mais aussi contact des mains), et à partir des morceaux de peau microcopiques laissés dans les sous vêtements et les draps, éventuellement le mobilier recouvert de tissus.. La contamination est très fréquente en camping, alors que si on lave en machine à 60d°, la gale est détruite.
Quelqu’un peut avoir plusieurs fois la gale avec des rémissions de quelques semaines ou quelques mois. C’est la même infection, avec uen guérison incomplète qui a laissé un oeuf ou une larve sous la peau et il faut alors un à deux mois pour qu’il y ait prolifération.
La gale ne guérit pas spontanément. Très contagieuse, il faut consulter au plus vite son médecin pour éviter de contaminer ses proches. Une fois le diagnostic posé, son traitement se fait en 48 heures.
En fait lorsque quelqu’un a la gale, on traite toute la famille proche par voie orale avec de l’ivermectine, et le malade est traité en outre avec une solution de benzoate de sodium sur les parties contaminées. (le visage et le cuir chevelu sont épargnés par la gale; le plus souvent ce sont les poignets et les jambes qui sont atteint, lieux où la gale a pénétré en premier, parce que non protégés.
En outre on décontamine l’environnement et tout ce qui est linge doit être lavé en machine à 60 d°.

J’espère que cela répond à votre question.
Par Cmoa le Mardi 22 juillet 2014 à 10:02
D'accord merci beaucoup pour votre contenu, en même temps ça me rassure, et en même temps je me dis qu'il n'est pas encore sorti de tout ça ... En tout cas merci pour vos précisions qui me sont très utiles je lui ferais voir votre blog ;)
Par Rencile le Vendredi 15 avril 2016 à 2:11
Merci pour cet article, j’ai pas mal appris.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3261517

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast