Lundi 30 avril 2007 à 15:18

Scarification, suicide

    Dans mes précédents articles, j'évoquais diverses raisons qui pouvaient pousser à s'automutiler.. Mais je n'ai pas évoqué la liaison - quand il y en a une -, entre l'automutilaiton et les pensées ou intentions morbides.
     C'est le sujet que je voudrais aborder aujourd'hui.

     Pour certain(e)s d'entre vous, qui n'ont pas de grandes peines, se scarifier est un moyen de se faire peur, ou de faire peur aux autres, du cinéma quoi; oui comme aller voir un film d'horreur; on a peur, on tremble, on ressent une certaine exhaltation, une émotion.
  Et puis on se donne l'impression d'être courageux
     Une jeune ado m'a dit qu'elle faisait cela parce que ses parents avaient refusé qu'elle “saute à l'élastique” .
     J'ai moi aussi joué la comédie, quand j'étais ado, mais dans un théatre; c'était plus amusant et moins dangereux.

          Certaines personnes vont plus loin, et pensent à la mort. Pour elles, qui en ont peur, se scarifier, c'est comme prendre des médicaments, mais pas assez pour mourir, ni même se rendre malade. C'est un essai, pour voir si on est courageux, pour s'habituer, pour voir si on a peur ou non, et si un jour, on ira jusqu'à la veine..
      L'ennui c'est que dans les deux cas, une erreur peut être fatale et vous amener au coma et à la paralysie.

      Certains ou certaines d'entre vous m'ont expliqué divers procédés qu'ils utilisaient pour “voir s'ils avaient peur de la mort”.
      - S'approcher très près d'un veine, lorsqu'ils se coupaient.
      - Se mettre à l'étage sur le bord de la fenêtre, jambes pendantes dehors.
      - Prendre des médicaments, une dose pas trop forte.
      - Se mettre longtemps sous l'eau dans sa baignoire.
      - Se serrer le cou assez longtemps ou se mettre la tête dans un sac.

      Ces pratiques sont en fait très dangereuses et vous n'en mesurez pas le danger.
  Il suffirait d'un rien pour que cela se passe mal : toucher réellement la veine, faire un faux mouvement et tomber, être allergique au médicament et tomber dans le coma, s'évanouir dans l'eau, ou priver le cerveau d'oxygénation.
  Non seulement vous risquez la mort, mais pire, la paralysie à vie.
    
      Je crois que tout cela n'est en fait qu'un leurre.
      Notre inconscient nous dit très rarement la vérité. Il a au contraire l'habitude de nous fournir des fausses pistes, pour nous cacher les vraies raisons, que nous ne voulons pas voir, que nous avons “refoulées”.

      Je suis persuadé que cette recherche d'un courage vis à vis de la mort n'est qu'une excuse que vous fournit votre inconscient pour vous donner une raison qui vous satisfasse, mais qu'en réalité de tels actes sont la conséquence d'un malaise certain, d'une peine profonde, que vous ne voulez pas vous avouer, encore moins la montrer aux autres.
  Et cependant votre inconscient se croit obligé de vous forcer à vous exprimer, à attirer l'attention des autres, parce qu'il craint que cette peine ne se transforme un jour en désespoir, et que vos tentatives volontairement avortées, se transforment en un véritable acte de mort.

      Vous qui avez ainsi testé votre courage, soyez conscient qu'il y autre chose à faire : trouver la vraie raison de votre peine et lutter contre elle;
  Dans beaucoup de cas vous aurez besoin d'aide.
      Je sais que la plupart d'entre vous n'ont pas confiance en leurs parents. Ils ont peur d'être envoyés chez le psy.
      Vos amis peuvent vous aider, mais ils sont le plus souvent jeunes et sans expérience.
      L'infirmière du collège ou lycée, un médecin généraliste sont de bon conseillers et ils sont tenus par le secret médical. Trouver une aide auprès d'eux est une bonne solution.
      Si vraiment vous n'avez personne, je n'ai jamais refusé mon aide à ceux qui m'écrivaient.

      Mais ne persistez pas dans ces pratiques dangereuses.

Par Rock.Bottom le Mardi 1er mai 2007 à 10:28
donc la difference entre une basse et une guitare c'est:- que la basse n'a que 4 cordes
- elle ne fait pas le même son qu'un guitare, les cordes de la basse sont emplifiées pour faire un son beaucoup plus grave.
- une basse sert a donner le ritheme , au début, il ny avait pas de basse mais des contre basse, elle servait a donner le rythme dans les groupe de jazz, puis comme la guitare on invinta une version electrique, pour avoir plus de son (si on joué juste avec des guitares acoustiques au stade de france, personne nentenderait ) DEpuis les basse font parti des groupes de rock,rare sont les groupe qui n'en ont pas .
^^

voila, vous savez ce qu'est une basse maintenant . :p
Par Meme-Pas-Morte le Samedi 5 mai 2007 à 18:57
Pourquoi un commentaire sur la basse pour un article sur la scarification --".

Bref. La scarification un moyen de se faire remarquer. Un moyen de voir jusqu'où on peut aller... Un moen d'exprimer son mécontentement.
Un moyen trop dangereux et qui n'en vaux, malheuresement, souvent, pas la peine...
Par BlOoDyLoVeR le Dimanche 13 mai 2007 à 18:08
Oui, beaucoup de personnes confondent :) C'est ridicule :p
Par polo le Mardi 12 octobre 2010 à 14:07
-->Bref. La scarification un moyen de se faire remarquer.
tu croie ca ???? (personne ne si ais rendus compte, et j'y fais bien attention.)
mettais pas tous le monde dans le meme panier.

polo
Par polo le Mardi 12 octobre 2010 à 16:43
encore moi....
c'est un moyen d'extérioriser sa souffrance psychique sur une souffrance physique, de se focaliser sur une autre douleur que celle qui est dans notre tête.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1859750

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast