Lundi 13 septembre 2010 à 8:16

Préférences cérébrales

     Dans notre vie de tous les jours, que ce soit à la maison, au collège, au lycée, à la fac ou au bureau, nous avons besoin de prendre des informations et cela nous le faisons principalement avec nos cinq sens, c'est à dire que nous nous servons de nos moyens de perception.

    Comme nous l'avons développé dans le précédent article, notre cerveau a d’abord une perception immédiate émotionnelle, puis après un délai plus pu moins long selon que nous avons la préférence A ou O, la perception devient alors “rationnelle” et “orientée”, c’est à dire que le cortex frontal est informée des perceptions les plus importantes et qu’il oriente nos sens pour lui apporter une information pertinente.
    Dans cette recherche d’information et donc en matière de perception, notre cerveau peut avoir deux types de préférences :

        - soit il gère nos perceptions de façon analytique, séquentielle (pas à pas successivement ), répétitive, dans les détails, de façon concrète et expérimentale.
Il est davantage orienté sur le présent et le passé. Il appréhende les faits au moyen d'énumération des données ou de procédures.
    Nous appellerons cette préférence  « perception sensitive et factuelle S »
   
         - soit il gère nos perceptions de façon synthétique, globale, dans les grandes lignes, de façon aléatoire et par bonds, plus abstraite et imaginative.
Il est davantage orienté vers le futur et la prévision. Il appréhende les faits au moyen de schémas et de modèles.
    Nous appellerons cette préférence  « perception globale et intuitive G »


    On considère qu'en France il y a environ moitié/moitié de personnes ayant la préférence S ou G, hommes ou femmes.

http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/4154301.jpg


    Si vous êtes une personne sensitive et factuelle S :

- Vous perçevez les informations de façon pragmatique et sensitive;
- Vous organisez les informations sous forme de faits séquentiels;
- Vous vous  trompez rarement sur les faits, les perceptions;
- Vous êtes un bon observateur et vous mémorisez des détails;
- Vous apprenez mieux par énumération  des propriétés et description progressive grâce au langage, et sur des sujets pragmatiques et pratiques, alors que vous n’êtes pas à l’aise dans les théories, sur des schémas et dans l’abstraction;
- En particulier vous préférez une description des itinéraires par une succession d’indications et d’images des parties successives du trajet.
- Vous parvenez progressivement à des conclusions;
- Vous supportez de passer du temps sur des détails routiniers;
- Vous avez des dispositions pour les tâches de précision;
- Par contre, vous n’avez pas souvent d'inspiration et vous ne vous y fiez pas:
- Vous n’avez pas non plus beaucoup d’imagination et vous n’êtes pas très créatif.
- Vous préfèrez utiliser des compétences déjà acquises plutôt que d'en développer de nouvelles;
- Vous travaillez mieux si vous avez une idée des tâches à accomplir et du temps nécessaire à leur accomplissement.
 
Si vous êtes une personne globale et intuitive G :

- Vous percevez les informations de façon intuitive et globale;
- Vous organisez les informations sous forme de schémas globaux, de théories, d’idées générales;
- Vous avez des inspirations, bonnes ou mauvaises, mais vous n’êtes pas très observateur;
- Vous avez de l’imagination, vous êtes créatif, associant des données de façon originale;
- Vous n'aimez pas perdre du temps à préciser des détails routiniers;
- Vous êtes à l'aise dans la modélisation, l’abstraction, les théories, les schémas et vous préférez comprendre une scène par des images plutôt que par une description par le langage;
- En particulier vous préférez une description des itinéraires par une succession  de schémas, des cartes
- Vous tirez rapidement des conclusions;
- Vous n'aimez pas faire les choses de façon répétitive;
- Vous aimez résoudre de nouveaux problèmes;
- Vous préfèrez acquérir des compétences nouvelles plutôt que d'utiliser celles déjà acquises;
- Vous travaillez avec beaucoup d'énergie, poussée par l'enthousiasme, avec des périodes de relâchement.

    Comme nous utilisons nos deux fonctions antagonistes suivant les circonstances, mais que la préférée est simplement celle que nous utilisons le plus souvent, il est possible que certaines de ces caractéristiques se rapportent à notre fonction préférée, (par exemple « S » ) mais que d'autres se rapportent à l'autre fonction.(par exemple “G »)
    Par ailleurs nous sommes plus ou moins S ou G, c’est à dire que nous utilisons plus ou moins fréquemment notre fonction préférée et nous pouvons être très maladroit dans l’utilisation de notre fonction la moins habituelle ou au contraire “ambidextre de la perception”

     Alors êtes vous S ou G ?


Demain nous examinerons les préférences de décision.
Par maud96 le Lundi 13 septembre 2010 à 19:23
Mes yeux et mes oreilles sont plutôt S. Ma langue et mon nez plutôt G...
et je suppose que si on est amoureux (aussi bien lui qu'elle) on est totalement G, mais que la vie en couple et sa routine rendent très S !
La tendance G risque l'aveuglement, la tendance S se perd dans les détails... Ce que j'ai compris !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3037942

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast