Dimanche 30 décembre 2012 à 8:53

Astronomie, univers

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/170pxFullMoonLucViatour.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Images2/images-copie-2.jpg















            Le SETI Institute de Californie et l'Université d'Harward, aux USA, viennent d'élaborer un modèle mathématique qui a permis d'élucider la formation de notre satellite, la LUNE.
 
            Les scientifiques ont fait depuis des années l'hypothèse selon laquelle la Lune s'est formée lors de la collision de la Terre avec un gros astéroïde, probablement une petite planète,
il y a 4,5 milliards d'années.
            Lors de la collision, un gros morceau de cette petite planète et des morceaux de terre auraient été projetés à proximité de la terre et se seraient satellisés. Donc la composition du sol lunaire devrait être principalement celle de cette petite planète percutante.
            Hors catastrophe ! Quand on a envoyé des hommes dans la lune, ils ont ramené de nombreux échantillons et on a constaté que le sol lunaire était identique au sol terrestre.
            Il y avait donc une contradiction qui vient d'être levée par ces scientifiques américains.
            Ils ont imaginé qu'au moment du choc avec l'autre planète, de masse environ 20 fois moindre, la jeune Terre tournait sur elle-même beaucoup plus vite que ce que les astronomes prévoyaient jusqu'ici, avec une période de rotation de 2,5 au lieu de 24 heures. (au dessous de 2 heures de période, la force centrifuge aurait été telle que la terre aurait spontanément éclaté.)
            À une pareille vitesse de rotation, la Terre est totalement déformée, prenant la forme d'un ellipsoïde très allongé. Une collision, même avec un astéroïde plus petit, suffit alors à éjecter du matériau provenant cette fois essentiellement de la Terre, le bolide étant lui absorbé par notre planète.
 
            Encore fallait il expliquer pourquoi la terre aurait ainsi ralenti sa rotation.
            L'hypothèse faite était que la Terre a ralenti sous l'action des forces de marée lunaire
et que le satellite s'est éloigné de la Terre dans le même temps. Cela avait permis de calculer la durée d'un jour au moment de l'impact, à partir de la durée du jour terrestre actuel de 24heures.
            Mais ce calcul avait abouti à une durée terrestre de rotation de 5 heures.
            Les deux astronomes américains ont alors tenu compte de l'influence des forces exercées par le soleil sur la Lune. Les calculs à l'aide de leur modèle mathématique ont alors abouti à la durée de rotation de 2,5 heures.
 
            L'hypothèse selon laquelle notre lune est un morceau détaché de la Terre à la suite de la collision avec une autre planète 20 fois moins lourde est donc validée selon le schéma ci dessous dérivé des calculs des deux astronautes américains, les débris dispersés sur la figure 4 se rassemblant ensuite pour former la Lune.

http://lancien.cowblog.fr/images/Sciences/Luneterre.jpg
Par Renovatio le Dimanche 30 décembre 2012 à 10:56
On ne pourrait plus dire que je suis sur la lune si l'hypothèse valide si la lune est un morceau de la terre (rires)
Toujours très instructifs tes articles j'aime beaucoup =)
Renovatio.
Par maud96 le Lundi 31 décembre 2012 à 11:12
Je mettrai donc la Lune dans le panthéon de mes "déesses" (panthéon assez vide en ce moment !) puisqu'elle me donne le temps de vivre par cycle de 24 heures ! Parce que des marées toutes les heures sur la côte du Morbihan, et donc une marée basse de quelques minutes, c'est vraiment pas "vivable" pour la pêche "à pied" !
Re-bon réveillon...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3223431

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast