Jeudi 16 octobre 2014 à 7:50

Paysages

  J’aime bien les ponts de Paris, quand il fait beau, se promener dessous et dessus.
    Dans un livre sur Paris, leur histoire est racontée. Alors je vais en faire trois intermèdes.
    Les renseignements ont été puisés dans un blog qui s'intitule "Histoire en Ligne".
    D'abord les plus vieux, même s'ils n'existent plus sous leur forme originelle :

Le Pont Notre Dame :

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages6/notredame1.jpg
   Dès l’antiquité les Romains construisirent un pont sur pilotis appelé Grand Pont . Il fut détruit par les Normands au IXéme siècle et remplacé par une passerelle en bois qui fut emportée par les crues de 1406.
   Le 31 mai 1413, Charles VI pose le premier pieux de la construction d'un pont en bois, mesurant 106m de long, sur 27m de large, qui fut achevé en 1421. Le 25 octobre 1499, malgré les avertissements d’un charpentier, il s’effondre brutalement entraînant les soixante maisons dans sa chute.
   Un nouveau pont en pierre de six arches fut mis en chantier, de 124m de long sur 23m de large et il porte 68 maisons, trente quatre de chaque côté, toutes semblables, faites de briques et de pierres, C’était un des endroits les plus élégants de Paris. Il fut restauré en 1660 pour l’arrivée à Paris de Marie-Thérèse d’Autriche, l’épouse de Louis XIV.
   Suite aux grands travaux du Baron Haussmann, le niveau du sol de la rue Saint Martin et de la rue de Rivoli dut être abaissé, ce qui imposait la construction d’un nouveau pont en maçonnerie, composé de cinq arches de 17m à 19m d’ouverture, qui est alors implanté sur les fondations du précédent, mais il ne convient pas aux mariniers car à cet endroit, au moins 35 accidents sont à déplorer, ce qui lui vaut le surnom du « pont du diable ».
  Finalement, pour améliorer l’écoulement du fleuve, les trois arches médianes furent remplacées par une seule arche métallique de 60m de long. L’ouvrage ainsi transformé est inauguré en 1919 par le président de la République Raymond Poincaré.

Le Pont Neuf :

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages6/pontneuf1.jpg
  C’est le premier pont lancé à travers l’intégralité de la largeur de la Seine. Les travaux commencent en 1578 et se terminent en 1602. Sa conception recèle des nouveautés : des trottoirs (ce sont les premiers de Paris), des demi-lunes en retrait sur chaque pile qui sont autant d’espaces pour des camelots divers et l’absence de maisons bordant le pont.
    Pour la première fois une effigie est exposée sur la voie publique, celle de Henri IV, qui fut détruite en 1792 et remplacée lors de la Restauration,  par le monument actuel.
   En dehors de restaurations légères, la structure est demeurée la même malgré les crues du fleuve, jusqu'à nos jours.

Le Pont Royal
http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages6/doc78.jpg

   C’est l'un des plus vieux ponts de Paris, qui en 1632 avait remplacé un bac qui reliait les deux rives de la Seine. C'était un pont en bois, à péage,  réservé aux piétons et aux cavaliers,  et on raconte qu’un client trouvant le péage abusif, sortit son épée et transperça le percepteur !
   En 1642, il fut coupé par les eaux, refait en 1651, incendié en 1654, emporté en 1656, refait en 1660, il fut de nouveau emporté par la crue de 1684 !
   Louis XIV décide alors de faire construire entièrement à ses frais entre 1685 et 1689, un pont de pierre, qu’il appellera Pont Royal.
   De 1792 à 1804 il se nomma Pont National, de 1804 à 1814, Pont des Tuileries. C’est sur ce pont que Bonaparte fit disposer des canons qui devaient assurer la défense des Tuileries où siégeaient alors la Convention et le Comité de Salut Public.
   Ce pont a été restauré, abaissé et élargi, il mesure 16 m de large, 133 m de long. Ses cinq arches en plein cintre mesurent respectivement 20m, 22m, 23m, 22m, 20m.

Le Pont de la Tournelle

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages6/tournelle.jpg
    A cet endroit se trouvait le pont de l’île Notre-Dame (île Saint-Louis), construit en bois en 1369, qui fut emporté par les eaux.
    De 1618 à 1620 fut reconstruit un pont provisoire en bois  qui fut détruit par la débâcle des glaces en 1637.
A nouveau reconstruit en bois, il est partiellement détruit par les inondations de 1651. De 1654 à 1656 on reconstruit à nouveau ce pont en pierre cette fois. Il sera restauré, abaissé et élargi de 1847 à 1848. Mais une fois de plus, il subira les crues de 1910. Sans être vraiment détruit, son infrastructure subira de nombreux dégâts. Il sera démoli en 1918.
    Construit de 1923 à 1928 en béton armé recouvert de pierre la longueur du pont actuel est de 122 mètres pour une largeur de 23 mètres. Il est constitué de trois arches de portées 12,50 mètres, 74 mètres, 11 mètres.
   Il est surmonté d’un pylône de 14 mètres supportant la statue de Sainte-Geneviève patronne de Paris.
Par jazz-autresrimes le Jeudi 16 octobre 2014 à 11:14
bonjour Jean-pierre
très sympa cet article sur les ponts .
te souhaitant une bonne journée, A+ du troubadour Emmanuel
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3269343

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast