Samedi 21 juin 2008 à 7:22

Informatique, médias, internet




Il y a quelques jours, à propos de mon article sur la presse, “Fleur de curiosité” écrivait ce commentaire :


    “...Je rejoins certains de tes constats sur les médias, l'information présentée passe parfois d'abord par l'émotion plus que par la raison. Quant à évoquer la véracité des informations, on se plongerait presque dans un abîme sans fin! ¨^^. Il y a des enjeux qui nous dépassent parfois.
    Mais ce que m'évoque vraiment ton article, ce n'est pas tant les médias organisés et les plus influents sur les télés ou journaux, mais c'est la place des nouveaux médias, et par là j'entends les blogs. Ils ne sont pas tous concernés, bien que chacun à sa manière, véhicule des informations, parfois fausses, parfois simplement orientées selon sa propre opinion.
     Et là aussi, on retrouve parfois cette logique du sensationnel et de l'émotionnel avec les coups de gueule, et une relative absence de documentation. Bien sûr, pas de généralité absolue.
     Mais ton blog en est un certain exemple: il constitue un média dans le sens où il est un relais d'information pour un nombre de personnes, tes lecteurs. Tout tes articles ne sont pas du même ordre, (du moins ce que j'en ai vu, je vais de temps en temps regarder les anciens articles), certains plus légers que d'autres, certains plus informationnels que d'autre, certains où il s'agit de ton opinion argumentée clairement identifiée comme telle et d'autres où il s'agit de connaissances.
    Est-ce que je suis claire quand je dis qu'un blog est aussi un média, à son échelle ?
   J'ai pris l'exemple du tien, mais il est loin d'être le seul....”


    Je suis en grande partie d'accord avec toi.
    Aujourd'hui les moyens d'information fourmillent : télé, radio, journaux, internet et les blogs, (google et tous les auteurs qu'il fiche), CD et DVD, les livres, les portables, MSN parfois, plus les discussions avec les profs, les collègues, les copains et même les parents etc....
    Ils sont tous partiels et orientés en fonction des sujets qu'ils traitent, de l'effort de documentation fait par les “auteurs”, de leurs idées personnelles, parfois de ceux qui les influencent ou les dirigent, et en plus de la logique économique qui fait rechercher l'audimat, donc le sensationnel et le voyeurisme.
    Les blogs n'échappent pas à la règle.

    Je pense qu'on ne peut être parfait et que dans la mesure où on n'écrit pas pour soi-même mais pour d'autres, on traite de sujets que l'on pense intéresser les lecteurs et donc en partie à partir de leurs demandes.
    Cela dit on peut cependant penser que certaines règles déontologiques si j'ose dire, devraient tout de même s'appliquer.

    Puisque tu as pris mon blog pour exemple, je vais essayer d'exposer les règles que j'essaie de m'imposer.

    J'ai expliqué dans un des articles “qui suis-je” que j'avais commencé un blog sur Tchatcheblog, il y a 3 ans et demi, à la suite d'un drame d'ado dans ma famille, pour essayer d'aider des jeunes qui avaient de gros problèmes d'origines diverses.
    Mon blog traitait certains de ces problèmes mais son but était de permettre à des ados en difficulté de m'écrire et d'essayer de les aider à remonter la pente,
dans notre correspondance par mail
    Tchatche ayant été envahi par la publicité et par des audimats divers, je l'ai presque quitté pour cowblog.
    J'ai continué à aider des jeunes, mais j'ai eu d'autres correspondant(e)s qui m'écrivaient, non pas pour que je les aide, mais pour me poser des questions et notamment  dans le domaine de la SVT et de la psychologie.
    Et puis certain(e)s se plaignant qu'il y avait trop d'articles “sérieux et longs",  j'ai essayé d'alterner avec des photos un peu originales ou des photos et textes d'humour.
    Donc effectivement, j'ai cédé là à la tentation de satisfaire mes lecteurs, et bien que ce ne soit pas ma motivation principale, je ne cache pas que je suis content d'avoir une centaine de visite et une quinzaine de mails par jour.
    Mais tout est relatif, Kaa a par exemple dix fois plus de visites et son blog est bien plus beau que le mien : c'est normal et je ne saurais faire aussi bien que lui en dessin notamment.

    Donc j'avoue, oui je suis en partie sensible à “l'audimat”, mais j'essaie quand même d'appliquer ensuite quelques règles :
   
    - Il m'arrive de traiter, à la demande de mes lecteurs et lectrices des sujets d'actualité.         Mais je n'essaierai jamais de faire du sensationnel.
    De l'humour, je veux bien, quelquefois de l'original dans mes photos.
    Peut être quelques titres qui intriguent le lecteur ou l'amuse.

    - Quand on me demande mon avis sur un sujet un peu polémique, j'essaie toujours de bien différencier l'aspect factuel, logique ou scientifique, ce que j'emprunte à d'autres, ce qui est incertain ou inconnu, et surtout ce qui n'est qu'une opinion personnelle, contestable et contestée, et les limites de ma compétence (par exemple dans le juridique).
   
    - Sur toute information qui ne me paraît pas probante, et surtout s'il s'agit d'un sujet ayant des aspects scinetifiques que je peux comprendre, j'essaie de compléter mes informations et de faire de la “doc”  comme on en fait en recherche, pour tâcher de rassembler données et avis divers (si possibles contradictoires). Cela dit on ne peut pas réunir “toute la doc” et donc je peux passer aussi à coté de certaines données.

    - Je m'efforcerai toujours de citer le pour et le contre de thèses discutables, et  de ne jamais juger une personne quelle qu'elle soit.
    Mais je reconnais que ce n'est pas facile d'être parfaitement objectif et je n'ai pas cette prétention.
   
    - Je ne suis pas susceptible; j'admets les critiques et les avis contraires car ce sont eux qui font progresser les problèmes. Cela dit j'explique alors mes points de vue (c'est quelquefois une question d'angle de vue); j'essaie de lever les malentendus et je suis content quand l'avis d'un lecteur complète le mien sur un aspect que je n'avais pas vu ou sur lequel je n'était pas compétent.

    Je sais que mes articles sont incomplets et pas assez objectifs, mais je pense que ces quelques règles, qu'il n'est pas difficile de s'imposer, permettent cependant d'éviter les plus grosses erreurs d'information.
    J'appellerai cela de “l'honnêteté intellectuelle” vis à vis des lecteurs.

    Un dernier point cependant : quand je traite un problème qui nécessite des connaissances que j'essaie donc d'exposer, je ne m'adresse pas aux spécialistes qui les connaissent déjà.
    J'essaie donc de résumer l'essentiel, d'expliquer le plus simplement possible (par exemple en matière de psy et de cerveau).
    Il est certain qu'aux yeux des spécialistes qui me lisent, cette simplification paraît laisser des “vides” énormes et donc ne pas traiter le sujet suffisament.
    Mais si je le faisais alors, ce serait tellement long et compliqué que personne ne lirait  (même pas les spécialistes puisque eux connaissent déjà !!)

    Finalement, Fleur de curiosité, tu as raison, l'information c'est bien compliqué !!

Par mamour44444 le Samedi 21 juin 2008 à 7:51
oui encore une fois je partage ton avis
les blogs.......................
Par Maybe.Be le Samedi 21 juin 2008 à 7:51
Piouf. L'information. C'est bien compliqué. Et en plus de ça. Ce n'est pas donné à tout le monde je crois. Il faut déjà avoir les connaissances adaptées dans tel ou tel sujet. Il faut savoir se poser des limites à ne pas dépasser. (la vulgarité.. Imposer son avis parce que "c'est le meilleur". etc ..) Vous avez ces compétences. Cette intelligence. Et cette expérience de l'âge qui vous le permettent. Ca parait tellement simple. Et pourtant.. Ca ne l'est pas. Avoir la capacité de se fixer des règles et surtout de savoir les respecter. Sans jamais les dépasser. Ce n'est vraiment pas quelque chose d'évident. Enfin.. Ce n'est que mon avis.. Et personnellement. Je trouve que totalement objectif ou pas. Vous faites ça d'une bien belle façon.
Par a.fleur.de.curiosite le Samedi 21 juin 2008 à 12:32
Sourires ! Oui, je trouve aussi que c'est une démarche complexe si on prend le soin de la faire avec sérieux. Le plus intéressant est peut-être plus une démarche de construction commune de l'information où l'on peut travailler à plusieurs pour élaborer les connaissances et les partager, ici le point de vue est pluriel et permet un vrai retour enrichissant, mais cela est difficile selon le sujet, il faut trouver l'équipe de travail ! sourire
En ce qui concerne ton blog, ton souci d'explication se sent, tu précises souvent ce qui t'amène à parler de ça et il y a un souci de documentation. Que tes articles ne soient pas absolument complets, c'est tout à fait normal. Non seulement parce que comme tu le dis tu ne t'adresses pas aux spécialistes mais en plus parce que rares sont les sujets vraiment épuisés où l'on sait tout sur tout. Sourire. Et je crois que tes lecteurs apprécient cela.
Comme tu dis, c'est compliqué, mais je crois que ce qui est le plus important, ce n'est pas tant d'informer "parfaitement" (si tant est que ça existe, encore faudrait-il pouvoir le définir!), mais d'avoir cette démarche personnelle, de retour sur soi, de questionnement, sur son rôle de média, sur les systèmes de pensée sous-jacents, et le but de notre démarche. Si on est au clair avec ça, c'est déjà une belle "honnêteté intellectuelle" je crois =)
Je vais m'arrêter là sinon je ne m'arrête plus, et j'ai beaucoup d'infos à assimiler pour les examens alors justement, je vais plonger dans le savoir pour pouvoir le restituer à mon tour ;-)
Merci pour ta réponse ! A bientôt !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2602677

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast