Vendredi 9 septembre 2016 à 8:58

Zoologie, botanique, évolution

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux6/elephants.jpg

    Le magazine « Pour la Science » abordait aussi le sujet de l’intelligence très particulière des éléphants, dans un article de ANna SMET, Catherine OBEITER et Richard BYRNE, de l'université de Saint Andrews, en Ecosse.
    J'avais déjà fait un article sur ce sujet, le 3 décembre 2014. Celui-ci le complète.

    Les éléphant sont des animaux très particuliers. Très puissants, ils n’ont guère de prédateurs, sauf les lions et tigres, encore que ceuxci ne s’attaquent pas aux adultes, mais aux jeunes éléphants.
    Par ailleurs l’éléphant qui peut se nourrir d’à peu près toutes les plantes, trouve en général assez de nourriture, mais il mange des quantités notables et parcourt donc des kilomètres à la recherche de nourriture. Mais ses sens ne sont pas particulièrement développés à la recherche de nourriture.
    Par contre ils utilisent des outils pour prendre soin de leur peau : des bâtons pour se gratter et des branchages pour enlever des mouches ou des parasites.

    La caractéristique des éléphants est qu’ils vivent en groupes. Le premier groupe est celui des éléphantes et de leurs petits avec un mâle dominant. Les jeunes mâles qui arrivent à l’âge adulte quittent le groupe et vivent aussi en groupe un certain temps.
    Une deuxième catégorie est le « groupe de liaison », qui est constitué de familles apparentées, mais le lien est moins étroit  que dans le groupe familial.
    Le troisième type de groupe est le « clan » de tous ceux qui se trouvent dans un même territoire, qui peut être extrêmement vaste. Les groupes appartenant au même clan se connaissent bien, même s’ils ne se voient que de temps à autre.
    Entre ces groupes il y a périodiquement des réunions, des échanges.

    Les éléphants sont particulièrement aptes à vivre ainsi en groupes, et leurs rapports sociaux sont complexes, chaque animal étant en contact avec de nombreux autres plus ou moins proches génétiquement ou géographiquement. Chaque éléphant peut reconnaître tout membre des divers groupes, à l’odeur d’une part, notamment l’urine, mais aussi la reconnaissance visuelle. Ils communiquent par leurs barrissements qui peuvent porter très loin (à plusieurs kilomètres sous le vent), dont une partie sont émis dans le domaine des infrasons,auxquels l’homme n’est pas sensible, et leurs pied détectent les vibrations transmises dans le sol et ils peuvent ainsi communiquer à longue distance.
    Leur mémoire épisodique est évoluée, tant pour reconnaitre l’environnement et par exemple un itinéraire, que d’éventuels prédateurs. Ils détectent la présence de lions, et certains animaux expérimentés semblent pouvoir connaitre leur nombre et savoir si ce sont des lions ou des lionnes. Un groupe d’éléphant qui avait été chassé par des autochtones, se méfiait de personnes qui avaient endossé les vêtements de ces chasseurs.

    Les éléphants manifestent une empathie particulière vis à vis des leurs. Ils semblent qu’ils puissent comprendre leur semblable (c’est ce qu’on appelle pour les humains du nom bizarre de « théorie de l’esprit »). Ils s’entendent socialement, aident leur semblable en difficulté, transmettent leur savoir aux éléphanteaux, recueillent ceux qui ont perdu leurs parents ou sont isolés du groupe, veillent sur les individus en train de mourir, les nourrissent et les défendent contre les prédateurs, et après s’être assurés de leur mort, les enterrent.

    Outre leur mémoire impressionnante (ils se rappellent des faits plusieurs années après), iles éléphants peuvent se montrer très astucieux.
    Ainsi des éléphant apprivoisés vivant au service des hommes en Indes, ont une cloche pour signaler leur présence et repérer l’endroit où ils se trouvent.
    Certains éléphants qui voulaient se promener hors du territoire autorisé, enduisaient le battant de la cloche de boue, pour qu’elle ne tinte pas et ne signale pas leur présence.
Par jazz le Samedi 10 septembre 2016 à 11:03
un 'jazz' musical bonjour Jean-Pierre
te souhaitant un bon w end
A+ du troubadour Emmanuel
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3277086

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast