Vendredi 13 mars 2015 à 8:19

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/hayleyhaynesneesansuteruselleaccouchedejumelles5204907.jpg

     Les journaux ont relaté récemment un fait divers très insolite au plan biologique.
    J’avoue que cela m’a étonné, car j’aurais cru cela impossible.

    Vous savez sans doute que dans notre patrimoine génétique, nous avons deux chromosomes qui déterminent notre sexe : les chromosomes X et Y
    Une femme a deux chromosomes X (l’un transmis par le père l’autre par la mère), et un homme a un chromosome X, venant de sa mère, et un chromosome Y, venant de son père.
    Une anglaise, âgée de 28 ans, est née avec des chromosomes XY et donc elle est génétiquement un homme.
    Mais physiquement, comme vous pouvez le voir sur une des nombreuses photos publiées par la presse, elle est une femme et se sent telle.
    Un embryon doté de chromosomes XY doit normalement se développer en garçon sous l’effet des hormones mâles. Mais il est probable que l’embryon qui a donné naissance à cette jeune femme était insensible à ces hormones androgènes, ne possédant pas les récepteurs adéquats et donc, il le foetus s’est développé en fille.
    Elle a donc été déclarée de sexe féminin et a été élevée comme telle.
    Toutefois, physiologiquement elle est stérile, n’ayant ni ovaires ni utérus, lesquels ne se sont pas développés, car chez l’enfant, ces organes ne sont pas matures mais se développent à  la puberté, et, étant XY, elle n’a pas eu de cycles hormonaux féminins. Mais son corps XY a produit de la testostérone, et celle ci, en se transformant en œstrogènes, sa poitrine s’est développée normalement.
    C’est seulement quand elle avait 19 ans que les médecins se sont aperçu de son anomalie physiologique et ils lui ont donné alors des œstrogènes, ce qui a provoqué le développement de l’utérus.

    Une fois mariée, elle a bénéficié d’un don d’ovocytes et d’une fécondation in vitro.
Deux foœus en sont résultés, mais elle a dû accoucher par césarienne, les voies naturelles n’étant pas suffisamment grandes pour permettre aux enfants de naître normalement.
    La maman a donné naissance à deux jumelles qui sont tout à fait normales, mais le système de santé britannique a refusé de rembourser la FIV (plus de 14 000 €),  et celle ci a dû avoir lieu à Chypre pour que le couple puisse la payer.

    Mais tout est bien qui finit bien, papa, maman et leurs deux filles sont, semble t’il, heureux.
    Mais la nature a parfois des caprices bizarres !!!
Par Jack-sceptique le Vendredi 13 mars 2015 à 16:50
La nature a des caprices bien étranges en effet.
Quelle idée que ce "syndrome du testicule féminisant".

Et ses rejettons en ont de bien plus étranges, des lubies :)
- S'attacher à comprendre la différenciation sexuelle, et apprendre comment influer sur elle lorsque la nature seule est un peu ingrate, ça c'est du raffinement :)
- Encore plus étonnant : Développer des moyens démesurés pour porter un enfant dans son ventre, alors qu'il y en a tant qui demeurent dans des orphelinats, ça c'est démesuré :p

Enfin, n'étant ni femme, ni mère, je ne peux sûrement pas comprendre...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3272329

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast