Samedi 3 août 2013 à 7:56

Anecdotes

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/images-copie-9.jpg

            Mon article sur les supermarchés bretons m'a valu un mail d'une charmante lectrice, Kate, (mais ce n'est pas Kate Middleton, elle est trop occupée avec son bébé pour m'écrire lOl), indignée parce que j'avais traité un anglais de "roast beef" !
            C'est vrai que c'est un manque de respect pour la cuisine anglaise.
           
            Mais j'ai de mauvais souvenirs de mes incursions en Angleterre, à part la National Gallery, qui est une merveille.
            Déjà je n'aime pas beaucoup la bière, mais de la "pale ale" tiède, je préfère boire de l'eau. Mais, il y a 30 ou 40 ans, pour se faire servir de l'eau au repas, c'était un défi.
            Et les déjeunés "officiels", ce n'était pas une partie de plaisir.
            Du lapin, c'est bon, mais bouilli au court bouillon de poisson, bizarre.
            Et à Cambridge, après de magnifiques soles, mais à la sauce à la menthe, et un dessert où le fromage succède aux glaces aux fruits, un café assez fade et enfin miracle, des cerises à l'eau de vie.... mais avec un anchois roulé dedans ! Un espoir déçu !
            De superbes langoustes, mais sauce au roquefort, ce n'est pa mauvais, mais j'aime mieux la mayonnaise.
            Quant au roast beef, il est plutôt beef (c'est de la très belle viande), que roast, cuit au four à l'étouffée, et accompagné d'un pudding traditionnel à la graisse de rognon, bouilli ou cuit à la vapeur enveloppé dans un beau linge, comme s'il sortait du bain. En revenant en France, je me suis jeté sur un steak pommes frites.
            Et il y a 40 ans , pour être poli, on devait charger les petits pois (en les écrasant un peu pour que l'équilibre tienne), sur le dos de la fourchette, (coté convexe vers le ciel), en priant Dieu qu'un petit pois ne roule pas sur la nappe. Cela a l'air d'avoir passé de mode. Mais je n'ai pas été invité chez la Reine !!
 
            Et puis les anglais ont un esprit spécial, pour un "latin" comme moi.
            Je me souviens - mais c'était il y a 50 ans, - m'être promené dans Londres un jour d'été où il faisait très chaud, en sandales "nu pieds", à lanières, mais avec des chaussettes. Je croyais être pudique, mais à mon grand étonnement une vieille dame m'a abordé, m'a montré mes pieds et m'a dit "shocking" ! Ne voulant pas être en reste, je l'ai amenée devant un kiosque à journaux et je lui ai montré un journal X, en lui disant que ces jeunes femmes étaient certes plus belles que mes pieds, mais beaucoup moins vêtues. Elle a haussé les épaules et m'a tourné le dos.
            Et l'esprit chevaleresque et le "fair play" anglais sont bien connus.
            Dans les régates de quillards à l'île de Wight, auxquelles participaient des bateaux anglais et étrangers, des cartes de parcours étaient remises aux participants, mais les bancs de sables, qui étaient sur les cartes anglaises, n'étaient pas mentionnés sur les cartes remises aux étrangers.
            Et une année mon fils a gagné la course du Fastnet, sur son trimaran : horreur un français qui gangne une course très british !! L'année d'après, il a reçu les bulletins d'engagement pour al course... huit jours après la clôture des inscriptions. D'accord il aurait dû se renseigner sur internet plus tôt !!
            Cela me rappelle aussi la concurrence Paris-Londres pour les jeux olympiques.
 
            Bon j'ai dit assez de mal des anglais, pour exciter un peu Kate (mais les anglais disent en permanence du mal des français !), mais aussi je suis presque breton (probablement avant 1740) et ces cochons d'anglais se débarrassent de tous leurs nuages sur la Bretagne. Alors !...
            Je ne suis pas anglophobe, juste pas anglophile, et j'espère bien te garder comme lectrice, chère Kate.
            Un jour où j'étais en panne d'internet à Carnac, j'appelle le service technique au téléphone. Un gars très gentil, prénommé Mohamed avec un fort accent me répond (probablement de Tanger) et je lui dis que j'appelle de Bretagne. Il me demande alors pourquoi je ne parle pas anglais. Tu comprends, Kate, j'ai été un peu vexé !!! Depuis je leur dis que j'habite en Breizh, mais ils ne savent pas où c'est dans le monde, et alors c'est eux qui me parlent en anglais !!
Par alyane le Samedi 3 août 2013 à 12:05
Une fois dans le midi, on me demande si je ne parle pas l'allemand, vu que j'habite dans l'est chaud de la France.
Par m. le Dimanche 4 août 2013 à 7:09
je n'ai pas aimé mon "excursion" à Londres lorsque j'étais ado (bon ok ça fait plus de vingt ans^^), que se soit pour leur cuisine ou pour leur accueuil assez "froid" des Français.. après j'aimerai y retourner un jour, pour voir si ça a change (niveau accueuil) car leur nourriture n'a pas du beaucoup changer et leur habitudes culinaires ne me plaisent pas.. bref, leurs boutiques par contre sont géniales et niveau "musique".. ils ont là bas de très bons groupes.. donc à voir :)
Par coldtroll le Dimanche 4 août 2013 à 15:03
rho, comme tu es ^^
tu n'as pas honte :D
moi, j'aime bien goûter des trucs bizarres, en cuisine... ça me plairait, je crois ^^
ta dame a peut-être été choquée par l'association chaussettes / sandales... au japon, j'ai choqué une vieille dame parce que j'avais des feuilles mortes sur mon pull noué autour de la taille. elle est venue me brosser les fesses de la main pour que je sois présentable ^^ (non non, elle n'en a pas profité, rhoooo tout de suite !!)
Par lancien le Vendredi 9 août 2013 à 11:56
J'étais un peu méchant dans cet article, mais il y a 40 ans, c'était comme cela, surtout dans les réceptions officielles. J'ai eu l'occasion de retourner à titre personnel à Londres il n'y a pas très longtemps : on arrive à y manger correctement mais c'est très cher, car ce n'est pas la cuisine "traditionnelle". Et on ne vous ennuie plus sur votre tenue vestimentaire.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3247325

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast